Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Vaccination chez l'enfant

Par

Michael J. Smith

, MD, MSCE, Duke University School of Medicine

Vérifié/Révisé juil. 2023
Voir l’éducation des patients

Calendriers vaccinaux chez l'enfant

Aux États-Unis, la vaccination des enfants et des adolescents suit un calendrier recommandé par l'Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP) du Centers for Disease Control and Prevention (CDC):

Les calendriers sont également disponibles en application mobile gratuite pour les professionnels de santé. En outre, les médecins doivent consulter les recommandations pertinentes du vaccine-specific Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP) recommendations.

Efficacité et sécurité des vaccins

La vaccination a été extrêmement efficace dans la prévention de maladies graves. Compte tenu de leur coût modeste (surtout en comparaison des médicaments qui doivent être pris à long terme), les vaccins sont l'un des moyens thérapeutiques médicaux les plus économiquement efficaces. Les vaccins ont été si efficaces que de nombreux praticiens actuellement en activité n'ont vu que peu ou aucun cas de certaines maladies qui étaient autrefois très courantes et souvent mortelles.

Les maladies que les vaccins empêchent étant devenues si rares aux États-Unis et les vaccins étant administrés à des enfants en bonne santé, les vaccins doivent avoir un profil de sécurité élevé pour être acceptable pour les patients et les soignants/aidants.

Avant l'autorisation de mise sur le marché, les vaccins (comme tout produit médical) sont testés dans des essais contrôlés randomisés qui comparent le nouveau vaccin au placebo (ou à un vaccin existant le cas échéant). Ces essais contrôlés randomisés avant mise sur le marché sont principalement conçus pour évaluer l'efficacité du vaccin et identifier les effets indésirables courants (p. ex., fièvre, réactions locales au niveau du site d'injection rougeur, gonflement et douleur). Cependant, certains effets indésirables se produisent trop rarement pour être détectés dans un essai contrôlé randomisé de toute taille pratique et peuvent n'apparaître qu'après qu'un vaccin soit utilisé en routine. Ainsi, deux systèmes de surveillance, le système (Vaccine Adverse Event Reporting System [VAERS]) et le Vaccine Safety Datalink (VSD), ont été créés pour surveiller après l'homologation la sécurité des vaccins.

VAERS est un programme de sécurité coparrainé par la U.S. Food and Drug Administration (FDA) et the Centers for Disease Control and Prevention (CDC); VAERS recueille les rapports de patients individuels qui pensent avoir eu un événement indésirable après une vaccination récente. Les praticiens sont également tenus de déclarer certains événements qui se produisent après la vaccination et peuvent signaler des événements, même s'ils ne sont pas certains que ces événements sont liés au vaccin. Des rapports VAERS proviennent de tout le pays et permettent une évaluation rapide de problèmes de sécurité potentiels. Cependant, les rapports VAERS peuvent ne montrer que des associations temporelles entre la vaccination et l'événement indésirable présumé; ils ne prouvent pas un lien de causalité. Ainsi, les rapports VAERS doivent être ultérieurement évalués par d'autres méthodes. Une de ces méthodes utilise le Vaccine Safety Datalink (VSD), qui recueille les données de 13 sites qui fournissent une expertise clinique, méthodologique et de données; 11 sont des sites fournissant des données (1 Référence La vaccination a été extrêmement efficace dans la prévention de maladies graves et dans l'amélioration de la santé dans le monde entier. Grâce aux vaccins, des infections qui étaient autrefois... en apprendre davantage ). Les données comprennent l'administration d'un vaccin (noté dans le dossier médical, dans le cadre des soins de routine), ainsi que l'anamnèse ultérieure, dont les événements indésirables. Contrairement au VAERS, le Vaccine Safety Datalink (VSD) comprend des données provenant de patients à qui on a administré un vaccin donné et de patients à qui le vaccin n'a pas été administré. Par conséquent, le Vaccine Safety Datalink (VSD) peut permettre de distinguer les effets indésirables réels de symptômes et troubles qui ont eu lieu par hasard après la vaccination et donc de déterminer l'incidence réelle des événements indésirables.

Néanmoins, de nombreux parents restent préoccupés par la sécurité des vaccins pour enfants et leurs éventuels effets indésirables (notamment l'autisme). Ces préoccupations ont conduit certains parents à refuser que leurs enfants reçoivent un ou tous les vaccins recommandés (voir Hésitation vaccinale Hésitation vaccinale Malgré les systèmes de sécurité des vaccins rigoureux en place aux États-Unis, certains parents restent préoccupés par la sécurité de l'utilisation et le calendrier des vaccins chez les enfants... en apprendre davantage ). Par conséquent, les épidémies de maladies rendues rares par la vaccination (p. ex., la rougeole, la coqueluche) sont de plus en plus fréquentes chez les enfants non vaccinés en Amérique du Nord et en Europe.

Référence

  • 1. CDC: Vaccine Safety Datalink (VSD). Consulté le 28 juin, 2023.

Plus d'information

Les sources d'information suivantes en anglais peuvent être utiles. S'il vous plaît, notez que LE MANUEL n'est pas responsable du contenu de ces ressources.

Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE