Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Mammographie

Par

Mehmet Kocak

, MD, Rush University Medical Center

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les mammographies sont des rx des seins, qui comprennent généralement ≥ 2 incidences de chaque sein prises sous différents angles. Les seins sont comprimés entre des palettes en plastique pour optimiser la visualisation du tissu et des anomalies mammaires.

Les mammographies de dépistage sont utilisées pour rechercher un cancer du sein chez la femme asymptomatique (voir Cancer du sein, dépistage).

Les mammographies sont utilisées pour diagnostiquer les troubles du sein chez les femmes qui ont des

  • Symptômes mammaires

  • Masses palpables du sein

  • Résultats anormaux des mammographies qui nécessitent des examens complémentaires

Les mammographies diagnostiques peuvent inclure des incidences standards et spécialisées.

Généralement, la mammographie expose les seins à une irradiation d'environ 0,4 mSv. Cette dose est relativement faible par rapport à d'autres examens d'imagerie utilisant les rayonnements (voir tableau Doses de rayonnement typiques). Cependant, l'exposition aux radiations est une préoccupation dans le cas de la mammographie parce que les tissus du sein sont sensibles aux rayonnements ({blank} Risques des irradiations médicales). La mammographie n'est parfois recommandée que chez les femmes de > 40 ans en partie parce que le tissu mammaire des femmes âgées est moins sensible aux effets nocifs des rayonnements. Les unités de mammographie spécialisées et les techniques d'imagerie numérique sont utilisées pour minimiser l'exposition aux rayonnements.

Variantes de la mammographie

La tomosynthèse, une technique tridimensionnelle, peut être utilisée en mammographie. Dans la tomosynthèse, une source rx se déplace sur un arc d'excursion, fournissant des coupes tomographiques minces qui permettent de reconstruire des images en 3 dimensions. Cette technique minimise l'effet de chevauchement des structures dans le sein. Ainsi, les anomalies peuvent être mieux différenciées de l'arrière-plan. Par conséquent, la fréquence des mammographies peut être réduite, et on peut être en mesure de détecter des cancers avec plus de précision, en particulier chez les patientes qui ont des seins denses.

La dose totale de rayonnement utilisée dans une mammographie tridimensionnelle (1,0 mSv) est plus élevée que celle utilisée en mammographie conventionnelle (0,5 mSv). Bien qu'elle soit relativement faible, par rapport à d'autres types d'imagerie.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE