Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Occlusions artérielles périphériques aiguës

Par

Koon K. Teo

, MBBCh, PhD, McMaster University, Hamilton, Ontario, Canada

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Les artères périphériques peuvent être occluses de façon aiguë par un thrombus, un embole, une dissection aortique ou un syndrome des loges (compartimental).

Les occlusions artérielles périphériques aiguës peuvent résulter de:

La symptomatologie est une apparition soudaine sur une extrémité des 5 P:

  • Pouleur (grave) (Pain en anglais)

  • Polaire, sensation (froideur)

  • Paresthésies (ou anesthésie)

  • Pâleur

  • Pulsatllité

L'occlusion peut être grossièrement localisée à la bifurcation artérielle juste en aval du dernier pouls palpable (p. ex., à la bifurcation de l'artère fémorale commune lorsque le pouls fémoral est palpable; à la bifurcation poplitée lorsque le pouls poplité est perçu). Dans les cas graves, il peut y avoir une perte de la fonction motrice. Après 6 à 8 heures, les muscles peuvent être hypersensibles à la palpation.

Le diagnostic est clinique. Une artériographie en urgence est nécessaire pour confirmer la topographie de l'occlusion, identifier les flux collatéraux et guider le traitement.

Le traitement consiste en une embolectomie (par cathétérisme ou par voie chirurgicale), une thrombolyse ou un pontage. La décision de pratiquer une thrombolyse versus une thrombo-embolectomie chirurgicale est basée sur la gravité de l'ischémie, l'étendue ou la localisation du thrombus et l'état général du patient.

Un thrombolytique (fibrinolytique), en particulier lorsqu'il est administré par un cathéter régional est plus efficace en cas d'occlusion artérielle aiguë de < 2 semaines et de fonction motrice et sensorielle des membres intacte. L'activateur tissulaire du plasminogène et l'urokinase sont le plus souvent utilisés. Le cathéter est guidé vers la zone occluse et l'agent thrombolytique est administré à une dose adaptée à la taille du patient et à l'étendue de la thrombose. Le traitement est habituellement poursuivi pendant 4 à 24 heures, en fonction de la gravité de l'ischémie et des signes de thrombolyse (régression des symptômes et réapparition des pouls ou amélioration du flux sanguin objectivée par l'échodoppler). Environ 20 à 30% des patients qui présentent une occlusion artérielle aiguë nécessitent une amputation dans les 30 premiers jours.

Points clés des occlusions artérielles périphériques aiguës

  • L'occlusion artérielle périphérique aiguë est caractérisée par une douleur sévère, une sensation de froid, des paresthésies (ou une anesthésie), une pâleur et un manque de pouls au niveau du membre atteint.

  • Le traitement consiste en une embolectomie, une thrombolyse ou un pontage.

  • Malgré le traitement, environ 20 à 30% des patients présentant une occlusion artérielle aiguë nécessitent une amputation d'un membre.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les
Testez vos connaissances
Hypotension orthostatique
Chez les patients présentant une hypotension orthostatique, lequel de ces signaux avant-coureurs est évocateur d’une étiologie plus grave ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE