Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Fibrillation auriculaire et syndrome de Wolff-Parkinson-White

Par

L. Brent Mitchell

, MD, Libin Cardiovascular Institute of Alberta, University of Calgary

Dernière révision totale janv. 2021| Dernière modification du contenu janv. 2021
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Dans le cas du syndrome de Wolff-Parkinson-White, la conduction antérograde se produit sur une voie accessoire. Si une fibrillation auriculaire se développe, il s'agit d'une urgence médicale car des fréquences ventriculaires très rapides peuvent apparaître.

Dans le cas du syndrome de Wolff-Parkinson-White Le syndrome de Wolff-Parkinson-White Les tachycardies supraventriculaires par réentrée utilisent un circuit de réentrée dont une des voies au moins est située au-dessus de la bifurcation de His. Le patient a des épisodes paroxystiques... en apprendre davantage avéré, la conduction antérograde se produit sur la voie accessoire. Si une fibrillation auriculaire Fibrillation auriculaire La fibrillation auriculaire est un rythme auriculaire rapide, irrégulièrement irrégulier. Les symptômes comprennent des palpitations et parfois de l'asthénie, une intolérance à l'effort, une... en apprendre davantage se produit, l'effet limiteur de fréquence de la conduction nodale auriculoventriculaire est dépassé par la conduction par la voie accessoire et des fréquences ventriculaires extrêmement rapides en résultent (parfois 200 à 300 battements/minute) et peuvent déclencher une fibrillation-ventriculaire Fibrillation ventriculaire La fibrillation ventriculaire est une arythmie ventriculaire totalement anarchique sans contraction cardiaque efficace. Elle entraîne rapidement une perte de connaissance et le décès du patient... en apprendre davantage Fibrillation ventriculaire (voir figure Fibrillation auriculaire dans le syndrome de Wolff-Parkinson-White Fibrillation auriculaire dans le syndrome de Wolff-Parkinson-White Dans le cas du syndrome de Wolff-Parkinson-White, la conduction antérograde se produit sur une voie accessoire. Si une fibrillation auriculaire se développe, il s'agit d'une urgence médicale... en apprendre davantage ) et une mort subite. Le patient présentant un syndrome de Wolff-Parkinson-White avec voie accessoire cachée est à l'abri de cette complication car dans son cas, la conduction antérograde par la voie accessoire n'est pas fonctionnelle.

Fibrillation auriculaire dans le syndrome de Wolff-Parkinson-White

La réponse ventriculaire est très rapide (intervalles RR au minimum de 160 msec). Peu de temps après, la fibrillation ventriculaire se développe (bande de tracé ECG continu en DII).

Fibrillation auriculaire dans le syndrome de Wolff-Parkinson-White

Traitement de la fibrillation auriculaire et du syndrome de Wolff-Parkinson-White (WPW)

  • Cardioversion à courant continu

Le traitement de choix du syndrome de Wolff-Parkinson-White est la cardioversion électrique externe Cardioversion-défibrillation en courant continu (CC) Les indications du traitement des troubles du rythme dépendent des symptômes et de la gravité de ces troubles du rythme. Le traitement cible les causes. Si nécessaire, un traitement antiarythmique... en apprendre davantage . Les médicaments habituellement utilisés pour ralentir la fibrillation auriculaire sont peu efficaces, la digoxine et les inhibiteurs calciques non dihydropyridiniques (p. ex., vérapamil, diltiazem) sont contre-indiqués car ils peuvent augmenter la fréquence ventriculaire et déclencher une fibrillation ventriculaire. Lorsqu'une cardioversion est impossible, les médicaments qui prolongent la période réfractaire de la voie accessoire doivent être utilisés. Le procaïnamide ou l'amiodarone IV sont préférées, mais tous les antiarythmiques Médicaments utilisés dans les troubles du rythme Les indications du traitement des troubles du rythme dépendent des symptômes et de la gravité de ces troubles du rythme. Le traitement cible les causes. Si besoin, un traitement antiarythmique... en apprendre davantage de la classe Ia, Ic, ou de la classe III peuvent être utilisés.

Pièges à éviter

  • Ne pas administrer de digoxine ou d'inhibiteurs calciques non dihydropyridiniques (p. ex., vérapamil, diltiazem) au patient présentant une fibrillation auriculaire et un syndrome de Wolff-Parkinson-White car ces médicaments peuvent déclencher une fibrillation ventriculaire.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
CORDARONE
CARDIZEM, CARTIA XT, DILACOR XR
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les
Testez vos connaissances
Varices
De quelle pathologie, parmi les propositions ci-dessous, les varices découlent-elles généralement ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE