Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Revue générale des cancers cutanés

Par

Gregory L. Wells

, MD, Ada West Dermatology, St. Luke’s Boise Medical Center, and St. Alphonsus Regional Medical Center

Dernière révision totale mars 2019| Dernière modification du contenu mars 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Les cancers cutanés sont le type le plus fréquent de cancer et se développent habituellement sur les zones photoexposées de la peau. L'incidence la plus élevée est observée chez les travailleurs de plein air, les sportifs et chez les amateurs de soleil et elle est inversement proportionnelle à la quantité de mélanine de la peau; les sujets à peau claire sont plus à risque que les autres. Ces tumeurs peuvent également se développer plusieurs années après une exposition thérapeutique aux rx ou aux cancérigènes (p. ex., ingestion d'arsenic).

Chaque année aux États-Unis, on dénombre plus de 5,4 millions de nouveaux cas de cancer de la peau chez plus de 3,3 millions de personnes. (Voir The Skin Cancer Foundation.)

Les formes les plus fréquentes de cancer de la peau sont

Des formes moins fréquentes de cancer de la peau sont

La maladie de Bowen est un carcinome malpighien superficiel. Le kératoacanthome pourrait être une forme bien différenciée de carcinome malpighien.

Au début, les cancers de la peau sont en général asymptomatiques. La présentation clinique la plus fréquente est une lésion irrégulière pigmentée ou rouge qui ne part pas. Toute lésion qui s'agrandit par rapport aux structures environnantes doit être biopsiée, en présence ou non de douleurs, d'inflammation, de croûte ou d'hémorragie. S'ils sont rapidement traités, la plupart des cancers de la peau peuvent être guéris.

Pièges à éviter

  • Biopsier toute lésion cutanée, que son aspect soit typique ou non d'un cancer, qui augmente de volume ou persiste plus longtemps que prévu.

Dépistage

Certaines organisations professionnelles sont en faveur l'examen clinique et l'auto-examen pour dépister un cancer de la peau; cependant, l'US Preventive Services Task Force n'a pas mise en évidence de preuves suffisantes en ce sens. (Voir aussi the US Preventive Services Task Force summary of recommendations for screening for skin cancer et counseling for skin cancer.)

Prévention

Parce que de nombreux cancers de la peau semblent être liés à l'exposition aux ultraviolets (UV), un grand nombre de mesures sont recommandées pour limiter l'exposition.

  • Éviction solaire: rechercher l'ombre, minimiser les activités extérieures entre 10 h du matin et 16 h (quand les rayons du soleil sont les plus forts), et en évitant les bains de soleil et de l'utilisation des cabines de bronzage

  • Utilisation de vêtements de protection: chemise à manches longues, pantalons et chapeau à larges bords

  • Utilisation de crème solaire: avec un indice de protection solaire d'au moins 30 avec une protection à large spectre contre les UVA/UVB, utilisée selon les directives (c'est-à-dire, répétée toutes les 2 h et après le bain ou lorsqu'on a transpiré); ne doit pas être utilisée pour prolonger l'exposition au soleil

Les données actuelles sont insuffisantes pour déterminer si ces mesures permettent de réduire l'incidence ou la mortalité du mélanome; dans les cancers de la peau hors mélanome (carcinome basocellulaire et carcinome malpighien), la protection contre le soleil ne diminue pas l'incidence des nouveaux cancers.

Plus d'information

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE