Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Bromhidrose

Par

Shinjita Das

, MD, Harvard Medical School

Dernière révision totale déc. 2018| Dernière modification du contenu déc. 2018
Cliquez ici pour l’éducation des patients

La bromhidrose est une odeur corporelle anormale ou excessive, provoquée par la décomposition des sécrétions des glandes sudorales et des débris cellulaires par des bactéries et des levures.

Les sécrétions apocrines sont riches en lipides, normalement stériles et inodores, mais elles deviennent odorantes lorsqu'elles sont dégradées en acides volatils par des bactéries à la surface de la peau.

La sueur eccrine n'est généralement pas malodorante, car elle est presque complètement composée d'eau.

La bromhidrose eccrine peut se produire lorsque les bactéries dégradent la kératine qui a été ramollie par la transpiration eccrine. La bromhidrose eccrine peut aussi résulter de l'ingestion d'aliments (p. ex., curry, ail, oignon, alcool) et de médicaments (p. ex., pénicilline).

Des études suggèrent une forte corrélation entre la bromhidrose et l'humidité ou la viscosité du cérumen (en association avec un polymorphisme mononucléotidique du gène ABCC11 [1]).

Chez certains individus, quelques jours de lavage avec un savon antiseptique, qui peut être associé à des crèmes antibactériennes contenant de la clindamycine ou de l'érythromycine, peuvent être nécessaires. Raser les poils des aisselles permet également de contrôler les odeurs.

Référence

1. Nakano M, Miwa N, Hirano A, et al: A strong association of axillary osmidrosis with the wet earwax type determined by genotyping of the ABCC11 gene. BMC Genetics 10:42, 2009. doi:10.1186/1471-2156-10-42.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE