Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Comment effectuer une anuscopie

Par

Zubair Malik

, MD, Temple University Hospital

Dernière révision totale avr. 2020| Dernière modification du contenu avr. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

L'anuscopie comprend l'insertion d'un anuscope dans l'anus et l'examen du canal anal.

Indications

  • Pour évaluer les symptômes anorectaux tels que douleur, écoulement, protubérances ou prurit anal

  • Pour évaluer une hémorragie rouge vif

  • Pour évaluer tout trouble suspecté du canal anal

Contre-indications

Contre-indications absolues

  • Le choc

  • Infarctus du myocarde

  • Péritonite

  • Perforation intestinale aiguë

  • La colite fulminante

  • Absence d'anus due à la chirurgie ou à une affection congénitale

Contre-indications relatives

  • Arythmies cardiaques ou ischémie myocardique récente (si la procédure ne peut être reportée, les patients auront besoin d'une surveillance cardiaque)

  • Chirurgie anale récente

  • Sténoses anales

  • Une mauvaise coopération du malade

  • Douleur anale sévère (la procédure doit être effectuée sous anesthésie)

  • Suspicion d'abcès périrectal (en fonction des symptômes)

Complications

Les complications sont rares, mais les suivantes peuvent survenir:

  • Abrasion ou légère déchirure péri-anale

  • Saignement mineur

Equipement

  • Gants

  • Anuscope pour adulte de 7 cm (généralement de 19 mm de diamètre) (fendu ou non fendu); petites tailles (8 à 14 mm de diamètre) chez l'enfant ou en cas de douleur ou de sténose anale

  • Source lumineuse (parfois intégrée dans des anuscopes jetables)

  • Gel lubrifiant (et gel anesthésique topique en cas de douleur anale sévère)

  • Coton-tiges

  • Recherche de sang occulte dans les selles (si nécessaire)

  • Tube de culture et écouvillon (si nécessaire)

  • Pince à biopsier (si nécessaire)

L'anuscope sans fente est permet une visualisation à 360°, alors que l'anuscope à fente permet une visualisation d'une seule partie à la fois. L'anuscope à fente ne doit pas être tourné; il est préféré pour la visualisation et le traitement des hémorroïdes.

Considérations supplémentaires

  • Aucune préparation intestinale n'est nécessaire pour l'anoscopie.

  • L'American Heart Association ne recommandent plus la prophylaxie de l'endocardite chez les patients qui doivent subir une endoscopie gastro-intestinale de routine.

Positionnement

  • Placer le patient en décubitus latéral gauche avec les genoux fléchis vers la poitrine.

  • D'autres positions sont acceptables si nécessaire.

Anatomie importante

  • Le canal anal est long d'environ 3 à 5 cm et relie le rectum distal à l'extérieur.

  • La partie inférieure du canal anal, sous la ligne anorectale, est bordée par un épithélium malpighien stratifié. Cet épithélium a une innervation dense en fibres nerveuses somatiques et est très sensible.

Description étape par étape de la procédure

  • Écarter les fesses et inspecter visuellement la zone externe.

  • Insérer un doigt ganté lubrifié pour effectuer un toucher rectal digital de routine (utiliser de la gelée anesthésique topique si le patient ressent une douleur anale sévère et n'a pas d'allergie).

  • En cas d'utilisation d'une gelée anesthésique topique, attendre 1 à 2 minutes pour que l'anesthésique fasse effet.

  • S'il n'y a pas de sang macroscopique, tester les selles obtenues pour le sang occulte fécal, si indiqué, et changer de gant sur cette main.

  • Lubrifier l'anuscope et le mandrin d'introduction central.

  • Insérer lentement l'anuscope, avec le mandrin d'introduction central en place.

  • Une fois l'anuscope inséré complètement, retirez le mandrin central (gardez le mandrin disponible car il peut être à nouveau nécessaire).

  • Si vous utilisez un anuscope sans fente, faites-le tourner lentement lorsque vous le retirez et inspectez la muqueuse entière à la recherche de masses, de lésions, d'hémorroïdes ou de fissures. Tout matériel fécal ou sang peut être enlevé avec un coton-tige pour faciliter la visualisation.

  • Cultiver tout écoulement anormal.

  • Si indiqué, biopsier toute masse suspecte, mais seulement si elle est au-dessus de la ligne anorectale.

  • Si indiqué, un traitement hémorroïdaire peut être effectué au cabinet.

Soins ultérieurs

  • Bien qu'aucun suivi particulier ne soit nécessaire, dire aux patients de contacter immédiatement leur médecin en cas de saignement important ou de douleur après la procédure.

Avertissements et erreurs fréquentes

  • Ne pas biopsier une hémorroïde ou un tissu vasculaire.

  • Ne pas faire tourner un anuscope à fentes, car cela pourrait pincer les tissus.

  • Ne pas réinsérer le mandrin d'introduction lorsque l'anuscope est à l'intérieur du patient car cela pourrait pincer ou déchirer le tissu. Retirer complètement l'anoscope, réinsérer le mandrin d'introduction, puis réinsérer l'anuscope.

Trucs et astuces

  • L'inspection de la région péri-anale externe peut être suffisante pour diagnostiquer les causes de douleurs anales sévères telles qu'une fissure, une hémorroïde externe thrombosée ou certains abcès; dans ces cas, le toucher rectal et l'anoscopie peuvent ne pas être indiqués.

  • Si un prolapsus est suspecté, une manœuvre de Valsalva peut révéler des hémorroïdes ou une muqueuse prolabées.

  • Demander au patient de se mettre à nu tout en insérant un doigt pour l'examen digital ou l'anuscope peut faciliter l'insertion.

  • Garder un doigt enfoncé sur le mandrin (habituellement votre pouce) pour l'empêcher de tomber pendant l'insertion jusqu'à ce que vous soyez prêt à le retirer.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE