Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

pH-Métrie ambulatoire

Par

Jonathan Gotfried

, MD, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Vérifié/Révisé mars 2023
Voir l’éducation des patients
  • Pour documenter un reflux excessif acide ou non acide

  • Pour corréler les symptômes avec les épisodes de reflux

  • Pour identifier les candidats à la chirurgie antireflux

  • Pour évaluer l'efficacité des traitements médicaux ou chirurgicaux

La surveillance ambulatoire du pH peut être effectuée lorsque le patient est ou non sous traitement par un inhibiteur de la pompe à protons.

Lorsque la surveillance est effectuée alors que le patient n'est pas sous traitement par un inhibiteur de la pompe à protons, le diagnostic de reflux gastro-œsophagien peut être confirmé ou exclu. Lorsqu'une surveillance est effectuée alors que le patient n'est pas sous traitement par un inhibiteur de la pompe à protons et que le pH de l'estomac n'est pas acide, le diagnostic d'achlorhydrie est confirmé.

Lorsque la surveillance est effectuée alors que le patient est sous traitement par un inhibiteur de la pompe à protons, l'adéquation de la suppression de l'acide gastrique et la présence d'une exposition à l'acide de l'œsophage chez les patients qui ont été adressés pour des tests en raison de l'échec du traitement par un inhibiteur de la pompe à protons peuvent être déterminées.

Une surveillance continue par cathéter transnasal du reflux ou un dispositif sans fil de surveillance du pH qui est implanté par endoscopie dans l'œsophage distal est possible.

Les complications sont très rares. Les patients doivent être strictement à jeun à partir de minuit, mais ils peuvent manger librement comme à l'habitude après la pose du dispositif.

Surveillance du pH par cathéter

Un fin tube contenant une sonde de pH est positionnée 5 cm au-dessus du sphincter œsophagien inférieur.

Le patient signale les symptômes, les repas et les périodes de sommeil pendant 24 heures. L'exposition œsophagienne à l'acide est définie par le pourcentage du temps d'enregistrement total où le pH est < 4,0. Si le temps passé avec un pH < 4,0 est > 4,3%, ce résultat est considéré comme anormal si le patient n'a pas pris d'inhibiteur de la pompe à protons, et un résultat > 1,3% est anormal si le patient a pris un inhibiteur de la pompe à protons pendant le test. Des capteurs supplémentaires le long des régions plus proximales de la sonde pH permettent l'identification des épisodes de reflux proximaux.

La sonde de pH œsophagienne et gastrique à deux canaux possède deux capteurs de pH séparés le long du cathéter; un capteur est placé à 5 cm au-dessus du sphincter œsophagien inférieur et un capteur est placé dans l'estomac. Les deux capteurs permettent une mesure simultanée du pH dans l'œsophage distal et dans l'estomac. Ce test est très utile pour évaluer l'efficacité et l'adéquation des médicaments antiacides.

Les nouveaux appareils de surveillance de l'impédance et du pH font également une mesure d'impédance Planimétrie d'impédance (Voir aussi Manométrie.) La planimétrie d'impédance fournit une évaluation en temps réel de la distensibilité luminale et des modifications géométriques en réponse à la pression appliquée dans... en apprendre davantage Planimétrie d'impédance intraluminale multicanal, qui identifie le reflux de tout contenu gastrique dans l'œsophage indépendamment du niveau de pH. Outre les reflux acides, ce test permet de détecter les reflux faiblement acides (pH entre 4,0 et 7) et non acides (pH > 7), qui serait manqués par un contrôle conventionnel du pH.

La corrélation entre les symptômes rapportés par les patients et les événements de reflux peut être évaluée à l'aide de l'indice des symptômes ou de la probabilité d'association des symptômes. Une valeur d'indice des symptômes ou de la probabilité d'association des symptômes, élevées suggère que la corrélation entre les symptômes et les épisodes de reflux n'est pas due au hasard. Un reflux excessif et une corrélation importante symptômes-reflux sont des prédicteurs positifs d'une issue favorable de la chirurgie antireflux.

Surveillance du pH par système sans fil

La surveillance ambulatoire du pH de l'œsophage peut également être effectuée à l'aide d'une capsule de mesure du pH sans fil fixée à l'œsophage distal.

Le dispositif est placé par voie endoscopique à 5 cm au-dessus du sphincter œsophagien inférieur et surveille en permanence l'exposition à l'acide de l'œsophage (définie comme un pH < 4,0) pendant 48-72 heures. Comme pour le test basé sur la sonde, les patients enregistrent les symptômes, les repas et le sommeil pendant l'examen et une exposition excessive aux acides et leur corrélation avec les symptômes de reflux (indice des symptômes ou probabilité d'association des symptômes) sont identifiés. Cependant, comme la capsule est un capteur de pH pur, seul le reflux acide est détecté.

La capsule tombe habituellement une semaine après la pose et est spontanément éliminée dans les selles. La capsule transmettant des données sans fil, il n'est pas nécessaire de la récupérer.

Plus d'information

La source d'information suivante en anglais peut être utile. S'il vous plaît, notez que LE MANUEL n'est pas responsable du contenu de cette ressource.

Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE