honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Maladie de Kienböck

(Maladie de Kienböck)

Par

David R. Steinberg

, MD, Perelman School of Medicine at the University of Pennsylvania

Dernière révision totale mai 2020| Dernière modification du contenu mai 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La maladie de Kienböck est une nécrose avasculaire de l'os semi-lunaire. Les symptômes peuvent être des douleurs du poignet plus ou moins intenses. Le diagnostic repose sur l'imagerie. Le traitement repose sur diverses procédures chirurgicales.

La maladie de Kienböck survient le plus souvent dans la main dominante d'hommes âgés de 20 à 45 ans, habituellement des travailleurs manuels lourds. Globalement, la maladie de Kienböck est relativement rare. C'est une pathologie de cause inconnue. Le semi-lunaire peut finalement s'effondrer et entraîner une rotation fixée du scaphoïde avec la dégénérescence des articulations du carpe.

Symptomatologie

Les symptômes de la maladie de Kienböck débutent généralement par l'apparition insidieuse d'une douleur au poignet, localisée à la région du semi-lunaire carpien; les patients n'ont aucun souvenir d'un traumatisme. La maladie de Kienböck est bilatérale dans 10% des cas. Il existe une sensibilité localisée de l'os semi-lunaire, le plus souvent sur le poignet dorsal le long de la ligne médiane. Un léger gonflement est possible.

Diagnostic

  • Imagerie

Pour diagnostiquer la maladie de Kienböck, l'IRM et la TDM sont les plus sensibles; les rx sans préparation montrent des anomalies, débutant habituellement par une sclérose du semi-lunaire, puis par l'évolution kystique, la fragmentation et le collapsus.

Le diagnostic différentiel de la douleur médio-dorsale du poignet comprend le ganglion dorsal du poignet, la synovite ou l'arthrite ou la tendinite des extenseurs.

Traitement

  • Attelles de poignet et antalgiques pour les premiers stades

  • Procédures chirurgicales

Aux stades précoces de la maladie de Kienböck, une attelle de poignet peut diminuer la pression sur le semi-lunaire, soulager la douleur et éventuellement contribuer à restaurer le flux sanguin. Des analgésiques sont administrés pour la douleur.

Le traitement chirurgical de la maladie de Kienböck vise à soulager la pression sur le semi-lunaire en raccourcissant le radius (1) ou en allongeant le cubitus. D'autres thérapies tentent de revasculariser le semi-lunaire (p. ex., en réimplantant un vaisseau sanguin ou par une greffe osseuse vascularisée pédiculée; 2). Pour l'implication avancée du semi-lunaire, certains chirurgiens ont essayé de préserver l'os en utilisant des greffes osseuses librement vascularisées provenant du genou (3).

Des procédures de sauvetage (p. ex., la carpectomie de la première rangée ou l'arthrodèse intracarpienne) permettent de préserver certaines fonctions du poignet si les articulations du carpe sont arthrosiques.

L'arthrodèse totale du poignet peut être pratiquée en dernier recours pour soulager les douleurs. Les traitements non chirurgicaux ne sont que rarement efficaces.

Références pour le traitement

  • 1. Shin YH, Kim JK, Han M, et al: Comparison of long-term outcomes of radial osteotomy and nonoperative treatment for Kienböck disease: a systematic review. J Bone Joint Surg 100(14):1231-1240, 2018. doi: 10.2106/JBJS.17.00764.

  • 2. Afshar A, Eivaziatashbeik K: Long-term clinical and radiological outcomes of radial shortening osteotomy and vascularized bone graft in Kienböck disease. J Hand Surg Am 38(2):289-296, 2013. doi: 10.1016/j.jhsa.2012.11.016.

  • 3. Bürger HK, Windhofer C, Gaggl AJ, et al: Vascularized medial femoral trochlea osteochondral flap reconstruction of advanced Kienböck disease. J Hand Surg Am 39(7):1313-1322, 2014. doi: 10.1016/j.jhsa.2014.03.040.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE