Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Intoxication par le zinc

Par

Larry E. Johnson

, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Dernière révision totale mai 2020| Dernière modification du contenu mai 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Le zinc (Zn) est contenu principalement dans les os, les dents, les poils, la peau, le foie, les muscles, les GB et les testicules. Le zinc est un composant de plusieurs centaines d'enzymes dont un grand nombre de nicotinamide adénine dinucléotide (NADH) déshydrogénases, ARN et ADN polymérases et les facteurs de transcription de l'ADN ainsi que phosphatase alcaline, superoxyde dismutase et carbonique anhydrase.

La limite supérieure des apports en zinc chez l'adulte est de 40 mg/jour; la limite supérieure est inférieure chez les jeunes. L'intoxication est rare.

L'ingestion de doses de zinc élémentaire qui varient de 100 à 150 mg/jour pendant de longues périodes perturbe le métabolisme du cuivre et induit une baisse des taux sériques de cuivre, une microcytose, une neutropénie et un affaiblissement du système immunitaire; des doses plus élevées ne doivent être administrées que pendant de courtes périodes de temps et le patient doit être suivi de près.

L'ingestion de plus grandes quantités (200 à 800 mg/jour), habituellement par l'intermédiaire d'aliments acides ou de boissons contenues dans des récipients galvanisés (recouverts de zinc), entraîne une anorexie, des vomissements et une diarrhée. Une intoxication chronique peut entraîner une carence en cuivre et provoquer des lésions nerveuses.

La fièvre des fumées métalliques, également appelée fièvre des fondeurs ou tremblements du zinc, est due à l'inhalation des vapeurs d'oxyde de zinc industriel; elle provoque de la fièvre, une dyspnée, des nausées, une asthénie et des myalgies. Les symptômes apparaissent généralement de 4 à 12 heures après l'exposition. Les symptômes disparaissent généralement après 12 à 24 heures dans un environnement exempt de zinc.

Le diagnostic d'intoxication par le zinc est généralement basé sur l'évolution temporelle et un historique d'exposition.

Le traitement de l'intoxication par le zinc consiste à éliminer l'exposition au zinc; il n'y a pas d'antidotes disponibles.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE