honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Thoracotomie

Par

Rebecca Dezube

, MD, MHS, Johns Hopkins University

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

La thoracotomie est une ouverture chirurgicale du thorax.

Elle sert à évaluer et à traiter les problèmes pulmonaires lorsque les techniques non invasives ne permettent pas le diagnostic ou ont peu de chance d'être définitives.

Indications

Les principales indications en faveur d'une thoracotomie sont

  • Lobectomie

  • Pneumonectomie

La lobectomie et la pneumonectomie sont réalisées le plus souvent pour traiter le cancer du poumon.

La chirurgie thoracoscopique vidéo-assistée a largement remplacé la thoracotomie pour les biopsies pleurales et pulmonaires à ciel ouvert.

Contre-indications

Les contre-indications à la thoracotomie sont les contre-indications générales à la chirurgie et elles comprennent

  • Les troubles de coagulation et d'anticoagulation qui ne peuvent être corrigés

  • Ischémie cardiaque aiguë

  • Instabilité ou insuffisance des systèmes organiques majeurs

Procédure

Trois protocoles principaux sont utilisés:

  • La thoracotomie limitée antérieure ou latérale: est réalisée par une incision intercostale de 6 à 8 cm afin d'aborder les structures antérieures.

  • La thoracotomie postérolatérale: la thoracotomie postérolatérale permet l'accès à la plèvre, au hile, au médiastin et au poumon dans sa globalité.

  • Incision sternale (sternotomie médiane): lorsque l'accès aux deux poumons est préférable, comme dans l'intervention chirurgicale de réduction du volume pulmonaire, on peut recourir à une sternotomie médiane.

Après une thoracotomie limitée, les patients demandent un drainage thoracique pendant 1 à 2 jours et peuvent, dans de nombreux cas, quitter l'hôpital après 3 à 4 jours.

Complications

Les complications sont plus importantes que celles des autres méthodes de biopsie, du fait des risques liés à l'anesthésie générale, au traumatisme chirurgical et à une durée d'hospitalisation plus longue associée à des problèmes post-opératoires importants. Les plus grands risques sont

  • Hémorragie

  • Infection

  • Pneumothorax

  • Fistule bronchopleurale

  • Réactions aux anesthésiques

La mortalité par thoracotomie exploratrice est comprise entre 0,5 et 1,8%.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE