Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Quand consulter un médecin ?

Par Michael R. Wasserman, MD, Chief Medical Officer, Rockport Healthcare Services, Los Angeles, CA

Consultations de routine

De façon générale, toute personne devrait consulter régulièrement son médecin généraliste, son dentiste et un ophtalmologiste pour les soins préventifs. Les femmes doivent consulter régulièrement leur médecin généraliste ou leur gynécologue pour les examens gynécologiques. Le médecin généraliste peut fournir aux patients un calendrier des types de soins nécessaires et indiquer la fréquence des consultations. Généralement, les nourrissons et les personnes âgées ont besoin de consultations préventives plus fréquentes, mais le rythme dépend aussi de l’état de santé de la personne. Par exemple, une personne souffrant de diabète ou d’une maladie cardiaque (ou présentant des facteurs de risque pour ces maladies) peut avoir besoin de faire des examens de contrôle relativement fréquemment.

Consultations en cas de problème

Lorsque des symptômes ou d’autres problèmes de santé apparaissent entre les visites préventives, les personnes ne savent pas toujours s’ils doivent consulter un médecin. De nombreux symptômes et problèmes peuvent être traités à domicile. Par exemple, la majorité des rhumes banals ne nécessitent pas l’attention d’un médecin. Beaucoup de petites coupures ou blessures peuvent être nettoyées avec de l’eau et du savon, puis traitées à l’aide d’une pommade antibiotique et d’un pansement de protection ( Plaies : Traitement de premiers secours).

Les personnes atteintes de certaines maladies doivent consulter un médecin sans tarder quand de nouveaux symptômes apparaissent. Par exemple, si une personne souffrant d’une maladie pulmonaire chronique (comme l’asthme ou une bronchopneumopathie obstructive chronique) commence à éprouver des difficultés à respirer ou si une personne avec un système immunitaire affaibli a de la fièvre, elle doit consulter un médecin sans délai. Le système immunitaire peut être affaibli par le diabète, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), l’utilisation de la chimiothérapie, ou d’autres affections.

En cas de doute sur la nécessité de consulter un médecin ou un autre professionnel de la santé, il est parfois possible d’appeler le médecin généraliste pour obtenir des conseils. Certains médecins acceptent de répondre par courriels aux questions non urgentes. D’autres préfèrent être contactés par téléphone. Les médecins ne peuvent pas donner de recommandations fixes définissant le moment où il est nécessaire de consulter un médecin et le moment où cela ne l’est pas, parce que les symptômes ayant la même cause varient trop et les symptômes ayant des causes différentes se chevauchent trop. Cependant, certains problèmes nécessitent clairement de faire appel à un médecin.

Quelques raisons de faire appel à un médecin*

Problème

Raisons de faire appel

Rhume ou grippe

Vomissements ou incapacité à retenir les liquides

Déglutition douloureuse

Toux qui dure plus de 2 ou 3 semaines

Douleurs dans l’oreille

Symptômes qui durent plus de 7 jours

Diarrhée

Selles noires ou sanglantes

Plus de 6 à 8 selles liquides chez les enfants

Symptômes de déshydratation (comme bouche et aisselles très sèches, confusion et réduction de la miction), en particulier chez les enfants et les personnes âgées

Troubles digestifs

L’impression que de la nourriture s’est coincée dans la gorge

Apparition ou modification des brûlures d’estomac, en particulier pendant l’exercice

Brûlures d’estomac fréquentes, éructations ou régurgitation

Douleur abdominale persistante ou intense

Nausées persistantes

Problèmes généraux

Symptômes qui empêchent la participation à des activités habituelles, particulièrement un essoufflement nouvellement apparu ou qui s’aggrave à l’effort

Perte de poids inexpliquée

Étourdissements ou sensation d’être sur le point de s’évanouir

Fatigue persistante

Sudation, en particulier sueurs intenses ou froides

Céphalées

Céphalées sévères qui culminent en intensité en quelques secondes

Perte de mémoire ou confusion

Vision floue ou double

Troubles de l’élocution

Perte de l’équilibre ou étourdissements

Convulsions

Engourdissement ou faiblesse dans les bras, les jambes ou le visage

Nausées

Problèmes cardiaques

Battements cardiaques rapides (palpitations)

Douleur thoracique

Problèmes de jambes

Douleur dans les mollets qui s’aggrave en marchant

Gonflement des chevilles ou des jambes

Problèmes menstruels

Absence de règles à 16 ans

Arrêt soudain des règles

Des règles qui durent beaucoup plus longtemps que d’habitude ou sont excessivement abondantes

Une sensation soudaine de malaise en utilisant des tampons

Crampes sévères ou invalidantes

Éruption cutanée

Fièvre de 38 °C ou plus

Éruption cutanée douloureuse, accompagnée d’un gonflement ou d’un suintement

Sinusite

Gonflement ou rougeur dans ou autour de l’œil

Problèmes de vision

Vomissements

Douleur abdominale modérée ou sévère

Symptômes de déshydratation, en particulier chez les enfants et les personnes âgées

Vomissements verts, noirs ou sanglants

*La liste des problèmes et les raisons de faire appel à un médecin ne représentent qu’un petit échantillon.

Visite au service des urgences

En général, en cas de véritable urgence, il faut appeler le 911 ou le service des urgences local pour organiser le transport médicalisé jusqu’à l’hôpital le plus proche. Cependant, déterminer ce qui est considéré comme une urgence est parfois difficile, les symptômes variant considérablement. Il est utile de se familiariser à l’avance, le plus possible, avec les symptômes de maladies menaçant le pronostic vital (comme la crise cardiaque et les accidents vasculaires cérébraux), et il est souvent nécessaire de faire preuve de discernement. Si le problème paraît menacer le pronostic vital, il faut se rendre au service des urgences. Les exemples suivants nécessitent clairement une consultation au service des urgences :

  • Signes d’un accident vasculaire cérébral ( Présentation de l’accident vasculaire cérébral : Symptômes)

  • Gêne respiratoire

  • Saignements importants

  • Brûlures ouvertes, carbonisées ou formant une cloque sur la peau ; qui résultent d’une inhalation ; qui couvrent une large zone ; qui se trouvent sur les mains, le visage, les pieds ou les organes génitaux

  • Blessure grave (en raison d’un accident de la route par exemple)

  • Intoxication provoquant des symptômes (si les symptômes sont mineurs ou n’évoluent pas, il est possible d’appeler d’abord le centre antipoison au 800-222-1222 pour obtenir des conseils)

  • Une réaction allergique sévère ( Réactions anaphylactiques)

  • État de choc ( Choc)

  • Douleur soudaine, intense, quel que soit l’endroit

  • Vomissements de sang ou expectoration d’une quantité relativement importante de sang (plus de quelques stries dans les expectorations)

  • Aggravation sévère et soudaine d’une maladie chronique grave, comme l’asthme ou le diabète

Se rendre au service des urgences pour des problèmes moins graves peut être opportun lorsque le médecin généraliste n’est pas disponible, comme pendant le week-end ou la nuit. Avec certains régimes d’assurance maladie, il faut d’abord appeler le médecin généraliste pour obtenir le remboursement d’une consultation aux urgences, à moins que les symptômes suggèrent une maladie menaçant le pronostic vital. Il est préférable de connaître les exigences de son régime d’assurance avant la survenue d’une situation d’urgence.

Ressources dans cet article