Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Thrombose du post-partum

Par Julie S. Moldenhauer, MD, Associate Professor of Clinical Obstetrics and Gynecology in Surgery, The Garbose Family Special Delivery Unit;Attending Physician, The Center for Fetal Diagnosis and Treatment, Children's Hospital of Philadelphia;The University of Pennsylvania Perelman School of Medicine

Le risque de développer des thrombus (thrombophlébite) est augmenté pendant 6 à 8 semaines après l’accouchement ( Maladie thromboembolique pendant la grossesse). En général, ces thrombus se forment dans les veines profondes des membres inférieurs ou du pelvis (une affection appelée thrombose veineuse profonde).

Parfois, l’un de ces thrombus se détache et migre dans la circulation sanguine vers les poumons, où il se loge dans un vaisseau, bloquant ainsi le flux sanguin. Il s'agit d'une embolie pulmonaire.

Les thrombus peuvent également se former dans les veines situées juste en dessous de la peau des membres inférieurs. On parle alors de thrombose veineuse superficielle (thrombophlébite superficielle).

Symptômes

L’apparition d’une fièvre après l’accouchement peut traduire une thrombose veineuse.

Lorsqu’un thrombus se forme dans la veine d’une jambe, la partie touchée, souvent le mollet, peut être douloureuse, sensible au toucher, chaude et enflée. Un thrombus dans le pelvis peut être asymptomatique.

Le premier signe d’embolie pulmonaire peut être un essoufflement.

Diagnostic

  • Pour la thrombose veineuse profonde, une échographie

  • Pour l’embolie pulmonaire, une tomodensitométrie

Le diagnostic de thrombose veineuse profonde repose généralement sur les résultats de l’échographie. Un dosage des D-dimères (substance émise par les thrombus) est parfois utile.

En cas de suspicion d’embolie pulmonaire, une tomodensitométrie (TDM) du thorax est réalisée après avoir injecté un agent de contraste (colorant) radio-opaque dans une veine. L’agent de contraste permet de mettre en évidence le blocage.

Traitement

  • Pour les thrombus superficiels : des compresses chaudes, des bandages compressifs et une surélévation du membre concerné

  • Pour une thrombose veineuse profonde ou une embolie pulmonaire : des médicaments

Le traitement d’un thrombus superficiel dans les membres inférieurs comprend la pose de compresses chaudes (pour diminuer l’inconfort), l’application de bandages compressifs par un médecin ou une infirmière et, au repos, la surélévation de la jambe concernée (par exemple, en élevant les pieds du lit de 15 centimètres).

Les femmes qui présentent une thrombose veineuse profonde ou une embolie pulmonaire doivent prendre des médicaments pour empêcher le sang de coaguler (anticoagulants, parfois également appelés fluidifiants du sang, Embolie pulmonaire: Traitement).