Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Thrombose du post-partum

Par Julie S. Moldenhauer, MD, The Children's Hospital of Philadelphia

Le risque de développer des thrombus (thrombophlébite) est augmenté après l’accouchement. En général, ces thrombus se forment dans les membres inférieurs ou dans le pelvis (une affection appelée thrombose veineuse profonde – voir Thrombose veineuse profonde). Parfois, l’un de ces thrombus se détache et migre dans la circulation sanguine vers les poumons, où il se loge dans un vaisseau, bloquant ainsi le flux sanguin. C’est ce que l’on appelle une embolie pulmonaire (voir Embolie pulmonaire).

Symptômes

L’apparition d’une fièvre après l’accouchement peut traduire une thrombose veineuse. La partie inférieure de la jambe, souvent le mollet, peut être douloureuse, sensible au toucher, chaude et enflée. Le premier signe d’embolie pulmonaire peut être un essoufflement.

Diagnostic

Le diagnostic de thrombose veineuse profonde repose généralement sur les résultats de l’échographie. Un dosage des D-dimères (une substance émise par les thrombus) est parfois utile. Le diagnostic d’embolie pulmonaire repose habituellement sur la tomodensitométrie (TDM) du thorax.

Traitement

Le traitement d’un thrombus superficiel dans les membres inférieurs comprend la pose de compresses chaudes (pour diminuer l’inconfort), l’application de bandages compressifs par un médecin ou une infirmière et le repos au lit, les jambes surélevées (en élevant les pieds du lit de 15 centimètres). Les femmes qui présentent une thrombose veineuse profonde ou une embolie pulmonaire doivent prendre des médicaments pour empêcher le sang de coaguler (anticoagulants).