Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation des symptômes des maladies du cerveau, de la moelle épinière et des nerfs

Par Michael C. Levin, MD, Saskatchewan Multiple Sclerosis Clinical Research Chair and Professor of Neurology and Anatomy-Cell Biology;Adjunct Professor of Neurology, College of Medicine, University of Saskatchewan;University of Tennessee Health Science Center

Les affections touchant le cerveau, la moelle épinière et les nerfs sont appelés maladies neurologiques.

Les symptômes neurologiques – symptômes provoqués par une affection qui touche tout ou partie du système nerveux - peuvent fortement varier, car le système nerveux contrôle toutes les fonctions de l’organisme. Les symptômes peuvent comprendre toutes les formes de douleur, y compris les céphalées et les douleurs dorsales. Les muscles, la sensibilité de la peau, les sens particuliers (vue, goût, odorat, et ouïe) et d’autres sens dépendent des nerfs pour fonctionner normalement. Les symptômes neurologiques peuvent donc comprendre une faiblesse musculaire ou un manque de coordination, une sensibilité anormale de la peau et des troubles de la vision, du goût, de l’odeur et de l’ouïe.

Les troubles neurologiques peuvent perturber le sommeil, rendant la personne anxieuse ou excitée au coucher et donc fatiguée et somnolente pendant la journée.

Les symptômes neurologiques peuvent être mineurs (comme un pied qui s’est endormi) ou menaçant le pronostic vital (comme un coma dû à un AVC).

Les caractéristiques et types des symptômes aident le médecin à diagnostiquer la maladie neurologique. Les médecins procèdent également à un examen neurologique, qui peut détecter des troubles du cerveau, de la moelle épinière et des nerfs dans d’autres parties de l’organisme (nerfs périphériques).

Les nerfs périphériques incluent

  • Les nerfs qui relient la tête, le visage, les yeux, le nez, les muscles et les oreilles au cerveau (nerfs crâniens)

  • Les nerfs qui relient la moelle épinière au reste de l’organisme : 31 paires de nerfs spinaux

  • Les nerfs qui parcourent tout le corps

Certains nerfs périphériques (nerfs sensitifs) transmettent des informations sensorielles (relatives à la douleur, à la température, aux vibrations, aux odeurs et aux sons) à la moelle épinière, puis au cerveau. D’autres (nerfs moteurs) transportent des impulsions qui contrôlent le mouvement musculaire depuis le cerveau au travers de la moelle épinière vers les muscles. D’autres encore (appelés nerfs du système autonome) transmettent des informations sur l’organisme et l’environnement externe aux organes internes, tels que les vaisseaux sanguins, l’estomac, l’intestin, le foie, les reins et la vessie. En réponse à ces informations, les nerfs du système autonome stimulent ou inhibent les organes avec lesquels ils communiquent. Ces nerfs fonctionnent automatiquement (de façon autonome), sans effort conscient d’une personne.

Si les nerfs moteurs sont lésés, les muscles peuvent être affaiblis ou paralysés. Si les nerfs sensoriels sont lésés, des sensations anormales peuvent apparaître, ou les sensations, la vue, ou un autre sens, peuvent être perturbés ou perdus. Si les nerfs du système autonome sont lésés, l’organe qu’ils régulent peut mal fonctionner. Par exemple, la pression artérielle peut ne pas augmenter comme elle le fait normalement lorsqu’une personne se lève, et celle-ci peut avoir des vertiges.

Ressources dans cet article