Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Gonflement des paupières

Par Christopher J. Brady, MD, Assistant Professor of Ophthalmology, Wilmer Eye Institute, Retina Division, Johns Hopkins University School of Medicine

Une personne peut ressentir un gonflement dans une ou les deux paupières. Le gonflement peut être indolore ou s’accompagner de démangeaisons ou de douleurs. Le gonflement de la paupière est un phénomène différent d’une protrusion des globes oculaires, même si certaines maladies peuvent provoquer les deux.

Causes

Le gonflement de la paupière relève de nombreuses causes ( Certaines causes et caractéristiques du gonflement de la paupière). Il résulte généralement d’un trouble de la paupière, mais peut également être la conséquence de maladies localisées dans et autour de l’orbite de l’œil ou de troubles touchant d’autres parties du corps et provoquant une inflammation généralisée.

Causes fréquentes

Les causes les plus fréquentes du gonflement des paupières sont les allergies, notamment :

Le gonflement d’une partie de la paupière est fréquent et est le plus souvent dû à l’obstruction d’une glande sébacée (chalazion) ou à l’infection bactérienne d’un follicule pileux (orgelet ou hordéole).

Causes moins fréquentes

Des causes moins fréquentes du gonflement de la paupière incluent les troubles provoquant un gonflement généralisé du corps, notamment un type de maladie rénale appelée syndrome néphrotique, une infection bactérienne de la peau des paupières et du contour des yeux (cellulite périorbitaire ou préseptale), une inflammation chronique du bord des paupières (blépharite) et une thyroïde hypoactive (hypothyroïdie). Une hyperthyroïdie peut provoquer une protrusion des globes oculaires (yeux exorbités) mais ne provoque pas le gonflement des paupières.

Les causes rares, mais dangereuses, de gonflement de la paupière sont des infections de l’orbite, du contour de l’œil et de l’arrière le l’œil (cellulite orbitaire) et l’obstruction d’une veine située à la base du cerveau par un caillot de sang infecté (thrombose du sinus caverneux).

Évaluation

Les informations suivantes peuvent aider les personnes à décider si une consultation médicale est nécessaire et à savoir comment se déroule un tel examen.

Signes avant-coureurs

Chez les personnes souffrant de gonflement des paupières, certains symptômes et caractéristiques sont préoccupants. Ceux-ci incluent

Quand consulter un médecin

Les personnes montrant des signes avant-coureurs doivent consulter un médecin immédiatement. En cas de douleur, une consultation chez le médecin après un jour ou deux aide la personne à se sentir mieux.

Que fait le médecin

Les médecins posent d’abord des questions sur les symptômes et les antécédents médicaux des personnes. Le médecin réalise ensuite un examen clinique. Ce que le médecin découvre d’après les antécédents médicaux et l’examen clinique de la personne suggère souvent une cause du gonflement de la paupière et les examens à réaliser ( Certaines causes et caractéristiques du gonflement de la paupière).

Le médecin pose les questions suivantes :

  • Depuis combien de temps dure le gonflement de la paupière

  • Si le gonflement touche la paupière supérieure et/ou inférieure d’un seul œil ou des deux yeux

  • Si une lésion (y compris des piqûres d’insectes) ou une chirurgie des yeux s’est produite

  • S’il ressent des démangeaisons, une douleur, des céphalées, des changements dans la vision, de la fièvre ou un écoulement de l’œil

  • Si les symptômes touchent aussi d’autres parties du corps

  • Si la personne souffre d’une maladie (par exemple, du cœur, des reins ou du foie), si elle prend des médicaments (par exemple, des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine) pouvant provoquer un gonflement des paupières, ou si son niveau de la tolérance au froid ou à la chaleur change, ce qui peut indiquer un trouble de la thyroïde

  • Si la personne utilise un médicament pour les yeux ou le contour des yeux

  • Si la personne a changé de produits en vente libre pour le visage ou le contour des yeux (par exemple, un nouveau maquillage, des crèmes ou des nettoyants pour le visage, ou une nouvelle lessive pour laver la literie ou les serviettes)

Au cours de l’examen clinique, le médecin recherche des signes de troubles pouvant toucher d’autres parties du corps, mais se concentre d’abord sur les yeux. Il recherche une rhinorrhée et d’autres signes d’allergies, des rages de dents ou des céphalées pouvant indiquer une infection dentaire ou des sinus, de la fièvre et des changements au niveau de la peau autour des yeux.

Le médecin examine les paupières ou toute affection de l’œil à l’aide d’une lampe à fente (un instrument qui lui permet d’examiner l’œil avec un fort grossissement). Le médecin vérifie l’emplacement et la couleur du gonflement et si la paupière est sensible ou chaude, si la vision est affectée, si les muscles de l’œil fonctionnent normalement et si un écoulement est présent.

Certaines causes et caractéristiques du gonflement de la paupière

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Troubles de la paupière

Réaction allergique touchant uniquement les yeux

Démangeaisons mais aucune douleur

Paupière(s) pâle(s) et enflée(s), et parfois conjonctive pâle et enflée (membrane qui tapisse les paupières et recouvre l’avant de l’œil)

Parfois chez des personnes ayant déjà eu ce trouble ou ayant été exposées à un allergène, ou les deux.

Affecte une paupière ou les deux

Un examen médical du médecin

Blépharite (inflammation du bord de la paupière)

Croûtes jaunes sur les cils

Démangeaisons, brûlure, rougeurs, plaie au niveau de l’œil, ou tous ces symptômes

Parfois accompagnée d’une dermatite séborrhéique (inflammation de la peau caractérisée par des squames grasses sur le cuir chevelu et le visage)

Touche généralement les deux paupières

Un examen médical du médecin

Blépharite causée par le virus herpès simplex

Regroupement de cloques remplies de liquide sur une peau rougie, plaie ouverte et douleur importante.

Touche en général un seul œil (peut toucher les deux yeux chez les enfants)

Un examen médical du médecin

Chalazion (hypertrophie d’une glande sébacée au fond de la paupière)

Zone de rougeur et douleur sur une seule paupière

Entraîne un gonflement rond et indolore se développant loin du bord de la paupière

Un examen médical du médecin

Conjonctivite infectieuse (conjonctivite aiguë [œil rose] ou inflammation de la conjonctive provoquée par des virus ou des bactéries) lorsqu’elle est sévère

Rougeur du blanc des yeux, écoulement et parfois présence de croûtes sur les cils au réveil

Affecte une paupière ou les deux

Un examen médical du médecin

Regroupement de cloques remplies de liquide sur une peau rougie, plaie ouverte et douleur importante.

Il touche généralement un seul œil et est associé à un rash cutané adjacent

Un examen médical du médecin

Orgelet (hordéole)

Rougeur et douleur affectant une paupière

Entraîne un gonflement sur le bord de la paupière avec parfois de petites bosses remplies de pus

Un examen médical du médecin

Piqûres et morsures d’insectes

Démangeaisons, rougeurs et parfois présence d’une petite bosse

Un examen médical du médecin

Troubles dans et autour de l’orbite

Thrombose du sinus caverneux (obstruction d’une veine située à la base du cerveau par un caillot de sang infecté)

Céphalées, protrusion des globes oculaires, faiblesse des muscles de l’œil avec une vision double, paupière tombante, perte de la vision et fièvre

Affecte en général d’abord une paupière, puis l’autre

Symptômes de la sinusite (douleur derrière les yeux ou au visage qui s’aggrave en cas de mouvement de la tête, et rhinorrhée, parfois accompagnée de saignements) ou d’autres infections affectant le visage, comme la cellulite orbitaire ou préseptale

TDM ou IRM faite immédiatement

Cellulite orbitaire (infection des tissus à l’intérieur et autour de l’orbite)

Protrusion du globe oculaire, rougeur des yeux, douleur profonde dans l’œil

Paupières rouges et enflées

Parfois une vision double, incapacité à bouger l’œil dans certaines directions, douleur au mouvement de l’œil ou perte de la vision

Affecte en général un seul œil

Fièvre

Parfois précédée de symptômes de sinusite

TDM ou IRM

Cellulite préseptale ou périorbitale (infection de la paupière, de la peau et des tissus entourant l’avant de l’œil)

Gonflement et rougeur autour de l’œil, mais pas de protrusion du globe oculaire

Parfois une douleur (généralement autour de l’œil) et de la fièvre

Affecte en général un seul œil

Mouvement et vision normaux de l’œil

Parfois précédée d’une infection de la peau près de l’œil

Parfois TDM ou IRM

Troubles affectant l’ensemble du corps

Réactions allergiques

Démangeaisons

Certaines réactions allergiques touchant d’autres parties du corps (par exemple, urticaire, respiration sifflante ou rhinorrhée).

Parfois chez des personnes ayant déjà eu un épisode allergique, ayant été exposées à un allergène ou sujettes aux allergies, ou tous ces symptômes.

Touche généralement les deux yeux

Un examen médical du médecin

Troubles provoquant un gonflement de tout le corps (par exemple, maladie rénale chronique, insuffisance cardiaque, insuffisance hépatique et, chez les femmes enceintes pré-éclampsie).

Gonflement des deux paupières et parfois du front

Aucune démangeaison, aucune douleur, aucune rougeur ou tout autre symptôme affectant les yeux

Souvent un gonflement des pieds

Examen du cœur, du foie ou des reins à réaliser selon le trouble soupçonné

Hypothyroïdie (thyroïde hypoactive)

Visage bouffi mais aucune douleur

Peau sèche et squameuse, et cheveux cassants

Incapacité à tolérer le froid

Analyses de sang pour évaluer la fonction de la thyroïde

Maladie de Graves-Basedow (une glande thyroïde hyperactive en raison d’un problème immunitaire)

Protrusion du globe oculaire, vision double

Généralement non douloureuse

Augmentation de la fréquence cardiaque, anxiété, perte de poids

Analyses de sang pour évaluer la fonction de la thyroïde

*Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen du médecin. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

Ces troubles sont rares.

Ces troubles provoquent un gonflement des deux paupières, mais ne provoquent pas de rougeurs.

TDM = Tomodensitométrie ; IRM = imagerie par résonance magnétique

Examens

Dans la plupart des cas, le médecin détermine la cause du gonflement des paupières en se basant sur les symptômes et les résultats de l’examen clinique, et aucun examen supplémentaire n’est nécessaire. Toutefois, si le médecin soupçonne une cellulite orbitaire ou une thrombose du sinus caverneux, il effectue immédiatement une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM). Si un trouble cardiaque, hépatique, rénal ou thyroïdien est soupçonné, le médecin effectue des analyses en laboratoire et parfois différents examens d’imagerie.

Traitement

  • Traitement de la cause

La meilleure façon de soigner un gonflement de la paupière est d’en soigner la cause. Il n’existe pas de traitement spécifique pour le gonflement de la paupière.

Points-clés

Ressources dans cet article