Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Infections par les virus para-influenza

Par Craig R. Pringle, BSc, PhD, University of Warwick

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les virus para-influenza comprennent plusieurs virus étroitement apparentés qui provoquent un certain nombre d’affections respiratoires allant du rhume banal à un syndrome ou à une pneumonie grippale; la laryngite striduleuse est la complication la plus grave. Le diagnostic est habituellement clinique. Le traitement est un traitement de support.

Les virus para-influenza sont des paramyxovirus classés en type 1, 2, 3 et 4. Ils partagent une réactivité croisée antigénique, mais ont tendance à déclencher des maladies de gravité variable. Le type 4 présente une réactivité croisée antigénique avec le virus des oreillons et semble être une cause rare de maladie respiratoire.

Des épidémies d'infections par les virus para-influenza touchant les enfants peuvent survenir dans les crèches, les services pédiatriques et les écoles. Les types 1 et 2 ont tendance à déclencher des épidémies en automne, chaque sérotype apparaissant alternativement une année sur deux. La maladie due au type 3 est endémique et infecte la plupart des enfants de < 1 an; l'incidence augmente au printemps.

Les virus para-influenza peuvent être responsables d'infections répétées, mais la réinfection cause généralement une maladie moins sévère. Chez l'adulte immunocompétent, la plupart des infections sont ainsi asymptomatiques ou modérées.

La maladie la plus fréquente chez l’enfant est une maladie des voies respiratoires supérieures sans fièvre ou avec ue fébricule.

Le virus para-influenza type 1 provoque probablement une laryngite striduleuse (laryngotrachéobronchite, Laryngite striduleuse), surtout chez le nourrisson âgé de 6 à 36 mois. La laryngite striduleuse débute par des symptômes de rhume banal. Puis une fièvre apparaît ainsi qu'une toux rauque, une raucité et un stridor. Une insuffisance respiratoire due à l'obstruction des voies respiratoires est rare, mais constitue une complication potentiellement fatale.

Le virus para-influenza de type 3 peut entraîner une pneumonie et une bronchiolite chez le jeune nourrisson ( Bronchiolite). Ces maladies sont généralement indiscernables de la maladie provoquée par le virus respiratoire syncytial (v. plus loin), mais sont souvent moins sévères.

Un diagnostic viral spécifique n'est pas nécessaire. Le traitement est symptomatique.