Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Fistule artérioveineuse

Par James D. Douketis, MD, Professor, Divisions of General Internal Medicine, Hematology and Thromboembolism, Department of Medicine;Director, Vascular Medicine Research Program, McMaster University;St. Joseph's Healthcare Hamilton

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Une fistule artérioveineuse est une communication anormale entre une artère et une veine.

Une fistule artérioveineuse peut être d'origine congénitale (touchant habituellement les petits vaisseaux) ou acquise à la suite d'un traumatisme (p. ex., blessure par balle ou arme blanche), ou bien survenir suite à l'érosion d'un anévrisme artériel à l'intérieur d'une veine adjacente.

La fistule peut provoquer des symptômes et des signes de

  • Insuffisance artérielle (p. ex., ulcération due à la circulation artérielle réduite ou ischémie)

  • Insuffisance veineuse chronique due à un flux de sang artériel à haute pression dans les veines atteintes (p. ex., œdèmes périphériques, veines variqueuses et pigmentation de stase).

Des embolies (p. ex., provoquant ulcération) peuvent passer de la circulation veineuse à la circulation artérielle, bien que les différences de pressions rendent cela improbable. Si la fistule est proche de la surface, on peut sentir une masse et la zone affectée est habituellement tuméfiée et chaude, avec dilatation des veines superficielles qui sont souvent pulsatiles.

Un frémissement peut être palpé au-dessus de la fistule, et un souffle fort et continu, de va-et-vient (bruit de machines) avec une accentuation au cours de la systole peut être entendu à l'auscultation.

Rarement, si un élément important du débit cardiaque est détourné dans la fistule vers le cœur droit, une insuffisance cardiaque à haut débit apparaît.

Diagnostic

  • Bilan clinique

  • Parfois, échographie

Le diagnostic clinique des fistules est basé sur la présence d'un frémissement, d'un souffle et d'autres signes. L'échodoppler est le meilleur examen de confirmation.

Traitement

  • Parfois, techniques d'occlusion percutanée

  • Parfois, intervention chirurgicale

Les fistules congénitales ne nécessitent aucun traitement à moins que des complications importantes ne se produisent (p. ex., allongement d'un membre chez un enfant en croissance). Si nécessaire, des techniques endovasculaires peuvent être utilisées dans le but de placer des " spirales " ou " bouchons " dans les vaisseaux afin d'occlure la fistule. Ce traitement est rarement couronné d'un succès complet, mais permet de contrôler les complications. Généralement, les fistules acquises présentent une connexion unique et large et peuvent être traitées chirurgicalement avec succès.