Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Métronidazole et tinidazole

Par

Brian J. Werth

, PharmD, University of Washington School of Pharmacy

Examen médical juin 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Ressources liées au sujet

Le métronidazole est un antibiotique Présentation des antibiotiques utilisé pour traiter les infections pelviennes, abdominales, des tissus mous, des gencives et des dents et les abcès pulmonaires et cérébraux. Il est également le médicament privilégié pour certaines infections à protozoaires, comme l’ amibiase Amibiase , l’infection intestinale giardiase Giardiase , l’infection vaginale vaginite à Trichomonas Vaginite à Trichomonas et l’infection bactérienne vaginose bactérienne Vaginose bactérienne (VB) . Le tinidazole est un antibiotique apparenté principalement utilisé pour traiter ces mêmes infections à protozoaires et la vaginose bactérienne.

Le métronidazole agit en perturbant la production de matériel génétique par les bactéries. Par la suite, les bactéries meurent. Le tinidazole agit de manière similaire.

Le métronidazole est généralement administré par voie orale, mais peut être administré par voie intraveineuse. Le tinidazole est administré par voie orale.

Le métronidazole et le tinidazole peuvent perturber le métabolisme de l’alcool et entraîner des effets secondaires désagréables similaires à ceux d’un lendemain de fête, notamment des nausées, des vomissements, des bouffées de chaleur et des céphalées. Il faut éviter l’alcool pendant la prise de métronidazole ou de tinidazole et pendant les 3 jours suivant la dernière dose.

Tableau

Métronidazole et tinidazole

Utilisations fréquentes

Quelques effets secondaires potentiels

Pour le métronidazole et le tinidazole : Infections provoquées par certains protozoaires, tels que Trichomonas vaginalis Vaginite à Trichomonas , Entamoeba histolytica Amibiase et Giardia lamblia Giardiase , et vaginose bactérienne Vaginose bactérienne (VB)

Pour le métronidazole : Infections pelviennes et abdominales d’origine bactérienne

Nausées, vomissements*

Maux de tête*

Bouffées de chaleur*, éruption cutanée

Goût métallique

Engourdissement et fourmillements au niveau des mains et des pieds (neuropathie périphérique)

Urines foncées

* Ces effets secondaires surviennent surtout si les médicaments sont pris avec de l’alcool.

Prise de métronidazole ou de tinidazole pendant la grossesse et l’allaitement

Le métronidazole doit être évité au cours du 1er trimestre de grossesse, car des malformations congénitales sont possibles. (Voir aussi Médicaments et drogues chez la femme enceinte Médicaments et drogues chez la femme enceinte .)

Les données concernant l’utilisation du tinidazole pendant la grossesse sont limitées. Cependant, comme les études chez l’animal suggèrent un risque modéré d’effets nocifs sur le fœtus, les femmes enceintes doivent éviter le tinidazole pendant la grossesse.

Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre de métronidazole. Les femmes ne doivent pas allaiter pendant 72 heures après une dose unique de tinidazole. (Voir aussi Médicaments pendant l’allaitement Médicaments pendant l’allaitement .)

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE