Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Échinococcose (infection par cénure de Taenia multiceps)

(Hydatidose)

Par

Richard D. Pearson

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale mars 2019| Dernière modification du contenu mars 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’échinococcose est due aux ténias Echinococcus granulosus et Echinococcus multilocularis. Chez l’homme, le ténia peut entraîner la formation de kystes remplis de liquide ou de masses dans le foie ou d’autres organes.

  • Les personnes sont généralement infectées en ingérant accidentellement de la terre, de l’eau ou de la nourriture contaminée par des œufs d’Echinococcus excrétés avec des excréments de chien.

  • Des kystes se forment dans le foie, les poumons ou un autre organe et provoquent divers symptômes, notamment une douleur.

  • Les médecins réalisent des examens d’imagerie (tels qu’une échographie ou une tomodensitométrie) à la recherche de kystes, des analyses de sang à la recherche d’anticorps dirigés contre le ténia, ainsi qu’une analyse de liquide provenant du kyste afin de confirmer le diagnostic.

  • Le traitement consiste généralement à retirer les kystes ou à les drainer, à injecter une solution saline pour tuer le parasite, puis à le retirer et à administrer le médicament albendazole.

Les ténias adultes appelés Echinococcus granulosus et Echinococcus multilocularis vivent dans les intestins des chiens ou d’autres canidés (tels que les renards ou les coyotes). Ces ténias infectent parfois l’homme, provoquant des kystes dans le foie ou d’autres organes.

Echinococcus granulosus est fréquent dans les régions d’élevage de moutons en Méditerranée, au Moyen-Orient, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud et en Amérique du Sud. La bactérie est également présente dans de rares cas dans certaines régions d’Amérique du Nord.

Echinococcus multilocularis survient principalement en Europe centrale, en Alaska, au Canada et en Sibérie. L’infection est également présente dans le Wyoming, le Dakota du Nord et du Sud, et le nord du Midwest.

Cycle de vie du ténia du chien

Les chiens, en particulier les chiens de berger, s’infectent lorsqu’ils ingèrent des kystes de ténia dans les tissus d’animaux infectés (comme les moutons, les chèvres, les bovins ou les porcs). Les kystes (appelés kystes hydatiques) deviennent des vers adultes dans l’intestin du chien. Les chiens infectés excrètent des œufs de ténia avec leurs excréments. Les moutons, bovins, chèvres ou porcs ingèrent les œufs de ténia qui se trouvent dans la terre contaminée par les matières fécales du chien. À l’intérieur de ces animaux, les œufs éclosent et deviennent des kystes dans les organes internes de l’animal.

Les personnes (souvent des bergers) s’infectent en ingérant accidentellement de la terre, de l’eau, ou de la nourriture contaminée par des œufs d’Echinococcus excrétés avec les excréments de chien.

Les œufs d’Echinococcus restent en vie dans la terre jusqu’à un an. Les œufs peuvent aussi se trouver dans la fourrure d’un animal infecté. Après avoir touché un animal infecté, une personne peut ramasser des œufs, les transférer de sa main à sa bouche ou contaminer de la nourriture, et ainsi s’infecter.

Les œufs éclosent dans l’intestin et libèrent des sphères qui contiennent les larves de ténia (oncosphères). Les sphères traversent la paroi de l’intestin et migrent dans la circulation sanguine jusqu’à divers organes, comme le foie et les poumons. Dans ces organes, les sphères deviennent des kystes, qui prennent progressivement du volume et qui peuvent provoquer des symptômes chez l’homme. L’infection qui en résulte est appelée échinococcose.

Symptômes

Symptômes de l’échinococcose :

  • Douleur abdominale et jaunissement de la peau et du blanc des yeux (jaunisse) si des kystes se forment dans le foie

  • Douleurs thoraciques et toux avec expectorations contenant du sang ou le contenu des kystes si les kystes se forment dans les poumons

  • Urticaire ou sévère réaction allergique menaçant le pronostic vital (anaphylaxie)

Diagnostic

  • Radiographies, échographie, tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique

  • Analyses de sang

Les kystes de l’échinococcose dans les poumons sont généralement découverts lors d’une radiographie de routine. On peut mettre en évidence les kystes au niveau du foie ou d’autres tissus en réalisant une échographie, une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM).

Les analyses de sang à la recherche d’anticorps dirigés contre Echinococcus peuvent également être utiles. Les anticorps sont des protéines produites par le système immunitaire qui participent à la défense de l’organisme contre les attaques, y compris celle des parasites.

Prévention

Il est possible de se protéger de l’échinococcose en prenant les mesures suivantes :

  • Se laver soigneusement les mains

  • Ne pas consommer de nourriture ou d’eau qui pourrait être contaminée par des excréments de chien dans les régions où l’échinococcose est présente

Traitement

  • Ablation chirurgicale ou drainage du kyste et

  • Injection d’une solution saline pour tuer le parasite

  • Albendazole

Il est souvent possible d’extraire le kyste par une procédure chirurgicale ou de le drainer avec une aiguille. En cas de drainage, le placement de l’aiguille est guidé par échographie. Les médecins ponctionnent alors le liquide du kyste, injectent une solution saline dans le kyste pour tuer les parasites, puis aspirent cette solution. Les masses dues à Echinococcus multilocularis sont retirées par voie chirurgicale.

L’albendazole est un médicament délivré sur ordonnance qui est pris par voie orale pour traiter diverses infections par des vers parasites. De l’albendazole est administré avant et pendant les procédures, telles que la chirurgie ou le drainage d’un kyste avec une aiguille, afin de prévenir la propagation de l’infection si le contenu du kyste se répand pendant la procédure. L’albendazole est généralement poursuivi pendant 1 à 6 mois après la procédure. Il réduit la probabilité qu’un kyste récidive ou se propage. L’albendazole seul peut éliminer certains kystes. Il est également utilisé pour empêcher la croissance de kystes qui ne peuvent pas ni enlevés chirurgicalement ni drainés.

Parfois, lorsque l’infection est sévère, une greffe de foie est réalisée.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
ALBENZA
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Médicaments antiviraux
Vidéo
Médicaments antiviraux
Les virus sont des agents infectieux qui pénètrent et se répliquent dans des cellules saines...
Modèles 3D
Tout afficher
Tuberculose : macrophage alvéolaire infecté
Modèle 3D
Tuberculose : macrophage alvéolaire infecté

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE