Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Paludisme

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées

Qu’est-ce que le paludisme ?

Le paludisme est une infection due à un parasite microscopique appelé Plasmodium.

  • Le paludisme est transmis par des moustiques

  • Chaque année, des millions de personnes dans le monde sont infectées par le paludisme

  • Près d’un demi-million de personnes meurent du paludisme chaque année, principalement des enfants

  • Le paludisme provoque de la fièvre et des frissons

  • Il est diagnostiqué avec une analyse de sang

  • Plusieurs médicaments traitent le paludisme, mais les parasites deviennent résistants aux médicaments

Auparavant, le paludisme était pratiquement présent partout dans le monde. Aujourd’hui, il est principalement présent dans les régions chaudes du monde, telles que :

  • Amérique du Sud

  • Amérique centrale et îles des Caraïbes

  • Afrique

  • Inde et d’autres régions de l’Asie du Sud

  • Moyen-Orient

Quelles sont les causes du paludisme ?

Il existe 5 espèces du parasite du paludisme qui affecte les humains.

  • Les parasites du paludisme vivent dans les globules rouges des personnes infectées

  • Lorsque les moustiques piquent une personne infectée, ils récupèrent le parasite

  • La prochaine personne piquée par les moustiques peut être infectée

Les parasites du paludisme se déplacent tout d’abord vers le foie pour se développer et se reproduire. Ensuite, ils pénètrent dans le sang et se reproduisent à l’intérieur des globules rouges.

  • Les globules rouges finissent par éclater et libérer les parasites, qui infectent ensuite davantage de globules rouges

  • Si de nombreux globules rouges sont détruits, la numération sanguine peut être basse (anémie)

La forme de paludisme la plus dangereuse est appelée paludisme à falciparum. Le paludisme à falciparum est particulièrement dangereux, car les globules rouges infectés peuvent obstruer de minuscules vaisseaux sanguins et entraîner des lésions des organes. Ils peuvent endommager le cerveau, les reins, les poumons et d’autres organes. Les autres formes de paludisme n’entraînent pas ces effets.

Quels sont les symptômes du paludisme ?

La personne peut être asymptomatique pendant plusieurs semaines ou plus après avoir été piquée par un moustique infecté. Ensuite, elle présente les symptômes suivants :

  • Forte fièvre

  • Frissons (très intenses)

  • Maux de tête, courbatures et sensation de malaise intense

La fièvre et les frissons apparaissent et disparaissent tous les 2 ou 3 jours. À mesure que l’infection progresse, la personne peut présenter :

  • Numération sanguine basse (anémie)

  • Jaunissement de la peau et du blanc des yeux (jaunisse)

Le paludisme à falciparum provoque également d’autres symptômes selon les organes affectés :

  • Cerveau : Maux de tête, confusion, coma, décès

  • Poumons : Respiration difficile

  • Reins : Urines foncées, insuffisance rénale

  • Faible taux de sucre dans le sang (hypoglycémie)

Les femmes enceintes peuvent faire une fausse couche, ou leur bébé peut être infecté.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence du paludisme ?

Ce que font les médecins :

  • Analyses de sang

Il existe deux types d’analyse de sang : (1) analyses rapides utilisant du sang placé sur une carte et (2) analyses consistant à observer le sang au microscope. Les médecins réalisent souvent les deux types d’examens.

Comment les médecins traitent-ils le paludisme ?

Les médicaments antipaludéens dépendent de la forme contractée et de l’endroit où l’infection a été transmise. Dans certaines régions du monde, les parasites du paludisme sont résistants à de nombreux médicaments antipaludéens.

Dans certaines régions éloignées où le paludisme est endémique, les médicaments antipaludéens vendus par des pharmacies locales peuvent être des contrefaçons. Si vous voyagez dans une zone à haut risque, votre médecin peut vous prescrire des médicaments antipaludéens à prendre uniquement si vous êtes infecté(e). 

Comment prévenir le paludisme ?

Si vous vous rendez ou vivez dans une région où le paludisme est présent, vous devez :

  • Prendre des mesures pour éviter les piqûres de moustiques

  • Prendre des médicaments préventifs pour tuer les parasites du paludisme

Pour éviter les piqûres de moustiques :

  • Dormir sous une moustiquaire enduite de perméthrine (insecticide)

  • Appliquer des répulsifs anti-moustiques contenant du DEET

  • Porter des pantalons longs et des chemises à manches longues, notamment entre le crépuscule et l’aube

  • En cas d’exposition à de nombreux moustiques, porter des vêtements enduits de perméthrine

Les personnes vivant dans des zones où le paludisme est présent pulvérisent souvent des insecticides dans leur logement et dans les dépendances, placent des moustiquaires sur les portes et les fenêtres et nettoient les eaux stagnantes (par exemple, dans les vieux pneus, les pots de fleurs ou les flaques d’eau), où les moustiques aiment se reproduire.

Il est possible de prendre un médicament pour prévenir le paludisme. Il existe plusieurs médicaments différents. Le médecin indique le médicament approprié selon la région où la personne se rend et selon l’état de santé de la personne. Il faut commencer à prendre le médicament avant d’arriver dans la région où le paludisme est présent.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE