Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Infection par le virus respiratoire syncytial (VRS)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que l’infection par le virus respiratoire syncytial (VRS) ?

Les voies respiratoires constituent la partie du corps apparentée à la respiration. Elles comprennent le nez, la trachée, les conduits respiratoires dans les poumons et les poumons. Le VRS est un virus infectant les voies respiratoires.

  • Les infections à VRS se propagent facilement entre les bébés et les enfants, généralement en hiver et au début du printemps.

  • Avant l’âge de 4 ans, pratiquement tous les enfants ont déjà contracté le virus.

  • Le VRS entraîne écoulement nasal, fièvre, toux et sifflement.

  • La plupart des enfants n’ont pas de problème, mais les infections sévères sont à l’origine de difficultés respiratoires et d’un taux faible en oxygène.

  • Quelqu’un peut contracter le VRS plusieurs fois, mais les symptômes sont généralement plus légers après la première fois.

Quelles sont les causes des infections à VRS ?

Le VRS est l’un des nombreux virus infectant les voies respiratoires. D’autres virus incluent le virus du rhume et le virus de la grippe.

Lorsqu’une personne ayant contracté le VRS tousse ou éternue, une personne à proximité peut contracter le virus en l’inhalant ou en touchant des gouttelettes de virus se trouvant dans l’air.

Quels sont les symptômes d’une infection à VRS ?

Les enfants présentent généralement des symptômes tels que :

  • Rhinorrhée

  • Fièvre

  • Toux et sifflement (sifflement à la respiration)

Chez les enfants plus grands et les adultes, les symptômes ne sont généralement pas graves. Toutefois, chez les bébés, les symptômes peuvent être sévères :

  • Chez les nourrissons de moins de 6 mois, le premier symptôme peut être un arrêt transitoire de la respiration (apnée).

  • Parfois, les jeunes bébés ont de graves problèmes respiratoires avec un sifflement sévère et un taux faible d’oxygène dans le sang.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un VRS chez un enfant ?

Bien qu’il existe de nombreux virus provoquant les mêmes symptômes que le VRS, les médecins n’ont pas toujours besoin de les différencier. Le cas échéant, les médecins analysent des échantillons de mucus prélevés dans le nez.

Comment les médecins traitent-ils le VRS ?

La plupart des enfants se rétablissent bien à domicile avec du repos et des liquides. S’ils ont du mal à respirer, les médecins leur administrent de l’oxygène à l’hôpital. Les nébuliseurs avec un médicament qui arrête le sifflement dans l’asthme (bronchodilatateurs) ne sont pas très utiles pour le sifflement de l’infection à VRS.

Comment prévenir le VRS ?

Il n’existe pas de vaccin préventif contre l’infection à VRS. Les personnes ayant de jeunes enfants doivent se laver les mains souvent pour ne pas transmettre le virus.

Dans de rares cas, les médecins réalisent des injections mensuelles d’un médicament (palivizumab) qui peut atténuer la sévérité de l’infection à VRS. Ils n’utilisent ce médicament que chez les enfants qui sont les plus susceptibles d’avoir des problèmes respiratoires graves en raison du VRS (par exemple, jeunes enfants présentant une maladie cardiaque ou pulmonaire grave ou grands prématurés).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE