Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Endoscopie

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu juil. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce qu’un endoscope ?

« Endo » signifie à l’intérieur, et « scope » signifie regarder. Un endoscope est donc un instrument que les médecins utilisent pour regarder à l’intérieur du corps. L’endoscope peut également être utilisé pour effectuer des examens et traiter des maladies.

L’endoscope est un tube équipé d’une source lumineuse et d’une petite caméra vidéo à son extrémité. Le conduit est creux. Les médecins peuvent y faire passer des instruments afin d’effectuer des examens et de traiter des problèmes.

L’endoscope peut être :

  • Rigide, fait d’un métal qui ne se plie pas

  • Souple, capable de se courber dans les angles comme un serpent

Des endoscopes de tailles différentes sont utilisés pour différentes parties du corps. Le médecin décide de la taille à utiliser en fonction de la partie du corps qui doit être examinée et traitée. Par exemple, l’endoscope peut être :

  • Petit et étroit : pour le nez et l’arrière-gorge (naso-pharyngo-laryngoscopie) ou pour la partie inférieure du gros intestin (sigmoïdoscopie)

  • Long et étroit : pour les voies respiratoires des poumons (bronchoscopie)

  • Long et plus large : pour l’estomac (endoscopie par voie haute) et les intestins (coloscopie)

Qu’est-ce qu’une endoscopie ?

L’endoscopie est en fait tout examen pour lequel les médecins utilisent une sonde d’observation afin d’obtenir une vue rapprochée de l’intérieur du corps. Cependant, la plupart du temps quand les médecins utilisent le terme « endoscopie », cela signifie qu’ils regardent à l’intérieur du tube digestif (tractus GI).

Les médecins effectuent deux types principaux d’endoscopie du tractus GI.

  • Endoscopie par voie haute : une sonde introduite par la bouche de la personne, descend dans l’œsophage, ce qui permet d’observer l’œsophage, l’estomac et une partie de l’intestin grêle.

  • Endoscopie par voie basse (coloscopie) : une sonde est insérée dans l’anus de la personne pour observer son rectum et son côlon.

La sigmoïdoscopie est un type d’endoscopie du tractus GI par voie basse dans laquelle le médecin utilise une sonde courte qui permet d’observer uniquement les derniers 25 centimètres du gros intestin.

Examen du tube digestif par un endoscope

Une sonde souple appelée endoscope est utilisée pour observer les différents segments du tube digestif. L’endoscope, introduit par la bouche (comme illustré sur la gauche), permet d’examiner l’œsophage, l’estomac et les premiers centimètres de l’intestin grêle. Introduit par l’anus (à droite), il permet d’examiner le rectum et tout le gros intestin.

Examen du tube digestif par un endoscope

Pourquoi les médecins réalisent-ils une endoscopie ?

Les médecins réalisent une endoscopie du tractus GI pour identifier et souvent traiter des problèmes au niveau de l’œsophage, de l’estomac, de l’intestin et du rectum. Même si la personne ne présente aucun symptôme, les médecins peuvent réaliser une endoscopie pour dépister des problèmes graves comme le cancer du côlon, qui peut être traité le cas échéant.

Les médecins peuvent utiliser une endoscopie, pour :

  • Déterminer l’origine de certains symptômes

  • Examiner les personnes d’un certain âge pour déceler des problèmes, par exemple, si la personne a plus de 50 ans, les médecins peuvent effectuer une coloscopie pour dépister le cancer du côlon

  • Traiter certains problèmes à l’aide de petits outils qui peuvent passer à travers l’endoscope

Certaines des procédures réalisables à l’aide d’un endoscope comprennent :

  • Prélèvement d’un petit morceau de tissu pour l’analyser (biopsie)

  • Ablation d’une excroissance, par exemple un polype, dans le gros intestin

  • Injection d’un médicament, par exemple un médicament qui arrête le saignement provenant d’un ulcère

  • Arrêt de saignements à l’aide de lasers, de chaleur ou d’électricité

Comment se prépare-t-on pour une endoscopie par voie haute ?

  • La personne devra s’arrêter de boire et de manger avant l’examen, le médecin lui indiquera exactement quand le faire

  • Le médecin indiquera à la personne si elle peut prendre ses médicaments habituels le matin de l’examen

Comment se prépare-t-on pour une endoscopie par voie basse (coloscopie) ?

  • La personne n’ingèrera que des liquides et aucun aliment solide la veille de l’examen

  • La personne devra s’arrêter de boire et de manger le soir précédant l’examen, le médecin lui indiquera exactement quand le faire

  • Le médecin indiquera à la personne si elle peut prendre ses médicaments habituels le matin de l’examen

  • La personne prendra des médicaments pour éliminer toutes les selles (les matières fécales) des intestins la veille de l’examen. Les médicaments peuvent être des comprimés, un liquide à boire ou un liquide à introduire dans le rectum (un lavement)

Que se passe-t-il pendant l’endoscopie ?

Pendant une endoscopie par voie supérieure ou une coloscopie, la personne est allongée avec des instruments fixés sur le corps pour mesurer sa tension artérielle et son pouls pendant l’examen.

  • Une ligne IV est insérée dans le bras de la personne afin d’administrer des liquides et des médicaments

  • Dans une endoscopie par voie haute, les médecins placent un anesthésiant dans la gorge de la personne

  • Un médicament sera administré par IV pour maintenir la personne calme et détendue ou pour l’anesthésier

Le médecin introduira la sonde délicatement dans le corps de la personne.

Le médecin pourra visualiser des problèmes tels que :

  • Rougeurs

  • Plaies ouvertes (ulcères)

  • Gonflement

  • Excroissances inhabituelles

La muqueuse et les couches internes du système digestif (à l’exception de la partie inférieure de l’anus) sont dépourvues de nerfs capables de ressentir la douleur, de ce fait la personne ne ressentira pas de douleur, même si elle n’est pas endormie au cours de ces examens.

L’endoscopie dure environ 15 à 30 minutes. Une fois que la personne est réveillée et se sent normale, elle pourra rentrer chez elle avec un ami ou un membre de sa famille et se reposer jusqu’au lendemain.

L’endoscopie est-elle sans danger ?

L’endoscopie est généralement très sure. Les problèmes sont rares, mais peuvent inclure :

  • Sensation de fatigue due au médicament relaxant

  • Sensation désagréable dans la partie du corps qui a été examinée

  • Léger saignement

  • Lésion au niveau de la région examinée

  • Démangeaisons dans la gorge après une endoscopie par voie hausse

  • Production d’une grande quantité de gaz après une endoscopie par voie basse

Il faut consulter le médecin immédiatement si un ou plusieurs de ces symptômes apparaissent après une endoscopie :

  • Fièvre

  • Douleur intense dans le ventre

  • Douleur thoracique et essoufflement

  • Vomissements, surtout s’ils sont foncés ou sanglants

  • Sang dans les selles ou selles noires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Reflux gastro-œsophagien
Vidéo
Reflux gastro-œsophagien
Le tractus gastro-intestinal (GI) comprend la cavité buccale, le pharynx, l’œsophage, l’estomac...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE