Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Cancer du côlon

(Cancer colorectal)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
Ressources liées au sujet

Le côlon est le gros intestin. Le rectum est une poche située à l’extrémité du côlon, où les selles sont stockées avant d’être évacuées.  

Localisation du gros intestin

Localisation du gros intestin

Qu’est-ce que le cancer du côlon ?

Un cancer est une croissance incontrôlée de cellules dans l’organisme. Les cellules sont les petites unités de construction qui composent notre corps. Les cellules sont spécialisées dans ce qu’elles font. Différents organes sont constitués de différents types de cellules. Pratiquement n’importe quel type de cellule peut devenir cancéreux.

Le cancer du côlon est un cancer qui prend naissance dans la muqueuse du côlon. Le cancer du rectum est très semblable. Les deux cancers sont parfois appelés cancer colorectal.

  • Les symptômes les plus fréquents sont des saignements lors de la défécation et une sensation de fatigue et de faiblesse

  • Toute personne âgée de plus de 50 ans doit faire l’objet d’un dépistage du cancer colorectal

  • Le cancer du côlon dépisté précocement est plus facilement guérissable

  • En général, les médecins pratiquent une intervention chirurgicale pour retirer le cancer

Quelles sont les causes du cancer du côlon ?

Le cancer colorectal est provoqué par une croissance incontrôlée de cellules dans la muqueuse du côlon ou du rectum. Une personne est plus susceptible de développer un cancer colorectal si elle présente les caractéristiques suivantes :

  • Présente des polypes (excroissances anormales) dans le côlon

  • Présente des maladies du côlon, telles que rectocolite hémorragique ou Maladie de Crohn

  • Mange beaucoup de graisse, de viande et d’aliments transformés et peu de fibres

  • A des antécédents familiaux de cancer colorectal ou de polypes du côlon

Quels sont les symptômes du cancer du côlon ?

Le cancer du côlon se développe lentement à l’insu du patient qui n’en ressent que tardivement les symptômes. Les symptômes peuvent inclure :

  • Sensation de faiblesse et de fatigue ; chez certaines personnes, c’est l’unique symptôme

  • Maux de ventre

  • Constipation (problèmes d’évacuation des selles)

  • Sang dans les selles

  • Sensation d’avoir un rectum qui n’est pas complètement vide après avoir déféqué

Parfois, le cancer obstrue le côlon et la personne présente les symptômes d’une occlusion intestinale, tels que vomissements, crampes abdominales douloureuses et gonflement du ventre.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un cancer du côlon ?

Si la personne présente des symptômes dont les médecins suspectent qu’ils puissent être dus à un cancer du côlon, ils réalisent généralement : 

  • Coloscopie

Si la coloscopie révèle un cancer, les médecins réalisent généralement :

  • Tomodensitométrie abdominale (du ventre)

  • Radiographie du thorax

  • Analyses de sang

Comment les médecins réalisent-ils un dépistage du cancer du côlon ?

Comme le cancer du côlon est très fréquent, les médecins recommandent de se soumettre à des tests de dépistage du cancer avant l’apparition de symptômes. Bien que le dépistage du cancer du côlon commence généralement à l’âge de 50 ans, il peut commencer plus tôt si la personne présente certains facteurs de risque élevé. Consultez votre médecin pour savoir quand commencer le dépistage.

Les tests de dépistage comprennent :

  • Analyses des selles pour détecter le sang que l’on ne peut pas voir

  • Sigmoïdoscopie (les médecins utilisent une sonde souple dotée de fibres optiques, insérée dans l’anus pour examiner la partie inférieure du gros intestin)

  • Coloscopie (pour avoir une vue de l’intestin plus complète qu’avec une sigmoïdoscopie, les médecins insèrent une sonde fine et dotée d’un éclairage et d’une petite caméra dans l’anus de la personne pour examiner l’ensemble du côlon)

  • Colonographie par TDM (TDM pour examiner le côlon effectuée après l’ingestion d’un liquide spécial et avoir rempli le côlon d’air, pour faciliter l’imagerie)

Comment les médecins traitent-ils le cancer du côlon ?

Le cancer du côlon est traité par :

  • Une intervention chirurgicale visant à retirer la partie cancéreuse du côlon et à relier les deux extrémités sectionnées

  • Parfois, chimiothérapie après la chirurgie

Comprendre la colostomie

Dans une colostomie, le gros intestin est sectionné. La partie qui reste connectée au côlon est amenée à la surface cutanée par une ouverture réalisée à cet effet. L’extrémité du côlon est ensuite suturée à la peau. Les selles passent par cette ouverture et sont collectées par une poche jetable.

Comprendre la colostomie

Pour le cancer rectal, les médecins réalisent :

Si les médecins doivent procéder à l’ablation du rectum, une colostomie est généralement nécessaire. La colostomie consiste à attacher l’extrémité du côlon à une ouverture dans la paroi du ventre. Les selles sortent de cette ouverture et sont collectées dans une poche de colostomie en plastique. Le sac est fixé sur le ventre avec un adhésif et changé quand il est plein.

Après le traitement, les médecins continueront à prendre soin de la personne et à vérifier son état de santé par le biais d’examens réguliers, tels que :

  • Coloscopie

  • Analyse de sang

  • Test de la fonction hépatique

  • TDM ou IRM

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Reflux gastro-œsophagien
Vidéo
Reflux gastro-œsophagien
Le tractus gastro-intestinal (GI) comprend la cavité buccale, le pharynx, l’œsophage, l’estomac...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE