Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Coagulation sanguine excessive

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu juil. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Un caillot sanguin est un amas de matériaux que le sang fabrique pour boucher le saignement dû à une coupure. Les caillots sanguins sont formés de substances spécifiques à la coagulation et de plaquettes (minuscules cellules sanguines).

Après la cicatrisation d’une coupure, d’autres substances du sang dissolvent le caillot sanguin. Le sang contient de nombreuses substances qui participent ensemble à la fabrication et à la dissolution des caillots sanguins.

Quand parle-t-on de coagulation excessive ?

La coagulation est dite excessive lorsque le sang coagule trop facilement ou en trop grande quantité. Les caillots sanguins sont bénéfiques quand ils contribuent à arrêter un saignement après une blessure. En revanche, les caillots sanguins qui se produisent en l’absence de saignement peuvent être dangereux.

  • Des caillots sanguins peuvent se former dans les vaisseaux sanguins quand ils ne sont pas censés le faire.

  • Les caillots sanguins peuvent provoquer le gonflement d’un bras ou d’une jambe ou entraîner un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque

  • Parfois, des caillots se détachent, flottent dans la circulation sanguine et obstruent les vaisseaux sanguins d’une autre région de l’organisme.

  • Les médecins effectuent des analyses de sang pour mesurer les concentrations sanguines des substances de coagulation et des plaquettes

  • Un médicament fluidifiant le sang est parfois nécessaire pour empêcher la coagulation.

Quelles sont les causes de la coagulation excessive ?

En général, il y a un problème avec l’une des substances de coagulation présentes dans le sang :

  • parfois, l’une des substances de coagulation est hyperactive

  • dans d’autres cas, l’activité d’une des substances associées à la dissolution des caillots sanguins est insuffisante

  • Le problème est généralement héréditaire

  • Parfois, une maladie telle qu’un cancer ou un trouble du système immunitaire entraîne la suractivation des substances de coagulation.

D’autres facteurs augmentent le risque de coagulation excessive :

  • l’incapacité de bouger suffisamment, en cas d’alitement ou pendant un long voyage en voiture ou en avion

  • une intervention chirurgicale importante, en particulier si elle implique la partie inférieure du corps

  • la surcharge pondérale

  • la grossesse ou la prise de la pilule

Quels sont les symptômes de la coagulation excessive ?

Les problèmes ne surviennent généralement pas avant l’âge adulte.

En cas de coagulation excessive dans les veines, la personne peut présenter :

  • une douleur et un gonflement dans une jambe dus à un caillot dans cette jambe (thrombose veineuse profonde)

  • un essoufflement ou une douleur thoracique dû à un caillot sanguin qui s’est déplacé jusqu’aux poumons (embolie pulmonaire).

En cas de coagulation excessive dans les artères, la personne peut présenter :

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une coagulation excessive ?

Le médecin suspecte un problème de coagulation si la personne produit des caillots sanguins, si elle n’est pas atteinte d’autres troubles connus pour provoquer des caillots sanguins, comme un cancer et n’a pas subi d’intervention chirurgicale majeure.

  • Les médecins demanderont à la personne si elle a déjà eu des caillots sanguins et si elle a des antécédents familiaux de troubles de la coagulation

  • Ils effectueront des analyses de sang pour mesurer les concentrations des substances de coagulation et des plaquettes

Comment les médecins traitent-ils une coagulation excessive ?

Le traitement dépend de la localisation des caillots, mais, en général les médecins :

  • prescriront des fluidifiants du sang

  • s’assureront que la personne prend des mesures pour réduire le risque de formation des caillots sanguins, y compris arrêter de fumer et perdre du poids

  • traiteront les troubles médicaux qui augmentent le risque de coagulation excessive

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Drépanocytose
Vidéo
Drépanocytose
La drépanocytose est une maladie héréditaire du sang transmise par les deux parents. Cette...
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
Vidéo
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
L’hémorragie survient lorsque la paroi d’un vaisseau sanguin se rompt. Le contrôle de l’hémorragie...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE