Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Respirateurs

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2018| Dernière modification du contenu sept. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La ventilation est synonyme de respiration. Il s’agit du fait que de l’air entre et sorte des poumons. Parfois, la respiration doit être assistée par un respirateur.

Qu’est-ce qu’un respirateur ?

  • Un respirateur est une machine qui respire à la place de la personne : ce processus est appelé ventilation mécanique

  • Un respirateur utilise la pression pour pousser l’air dans les poumons

  • En général, l’air est mélangé avec de l’oxygène pur de sorte qu’il contienne plus d’oxygène que l’air ambiant

  • Les médecins règlent le respirateur de manière à contrôler la fréquence respiratoire et la quantité d’air administrée

  • Un respirateur peut remplacer totalement la respiration ou seulement l’assister

Pourquoi a-t-on besoin d’un respirateur ?

Un respirateur est nécessaire dans les cas suivants :

  • Incapacité à respirer

  • Respiration trop faible

L’incapacité à respirer ou la respiration faible peuvent être dues à de nombreuses raisons, notamment :

Comment fonctionne un respirateur ?

Les respirateurs font pénétrer de l’air dans les poumons principalement de 2 façons :

  • À l’aide d’une sonde en plastique placée dans la trachée (ventilation invasive, car la sonde « envahit » le corps)

  • À l’aide d’un masque facial hermétique (ventilation non invasive)

La ventilation invasive est utilisée pour les personnes qui requièrent une aide importante pour respirer. Les médecins peuvent placer la sonde dans la trachée en passant par :

  • La bouche (voie la plus fréquente)

  • Le nez

  • Une petite incision réalisée dans la partie antérieure du cou (trachéotomie)

Une trachéotomie est réalisée si un respirateur doit être utilisé durant plus de quelques jours. Une sonde de trachéotomie rentre dans la trachée en dessous du larynx. De cette façon, la sonde n’exerce pas de pression sur les cordes vocales, ce qui pourrait les endommager.

Le fait d’avoir une sonde dans le nez ou la gorge est inconfortable. Par conséquent, un médicament est administré par voie veineuse pour que la personne soit détendue et à l’aise.

La ventilation non invasive est utilisée si la personne est éveillée et qu’elle respire assez bien seule, mais qu’elle a tout de même besoin d’aide. Si la personne est inconsciente ou très faible, la ventilation non invasive ne fonctionne pas, car la langue tombe au fond de la gorge et l’air provenant d’un masque ne peut donc pas passer.

Que ce soit avec la ventilation invasive ou la ventilation non invasive, les médecins programment le respirateur afin que la personne reçoive la bonne quantité d’oxygène et le bon nombre de respirations. Le respirateur peut déterminer si la personne est capable de respirer un peu seule et il s’adapte de façon à simplement l’aider.

Quels problèmes peuvent survenir avec un respirateur ?

Problèmes pouvant survenir avec un respirateur :

  • Poumon collabé (pneumothorax) en raison d’une trop grande pression dans les poumons

  • Infection pulmonaire (pneumonie), car la sonde placée dans la trachée peut laisser passer des germes

  • Saignement et tissu cicatriciel dans la trachée, car le fait d’avoir une sonde dans la trachée pendant une longue période peut entraîner une irritation

  • Lésions pulmonaires, car le fait de respirer un pourcentage élevé d’oxygène pendant une longue période peut léser les poumons

Il n’est pas possible de manger sous respirateur. Si une personne est sous respirateur pendant une période supérieure à quelques jours, elle doit être alimentée par une sonde qui rejoint l’estomac.

Est-il difficile de se passer du respirateur ?

On entend parfois que certaines personnes ont du mal à se passer d’un respirateur. Ceci peut être dû à 2 raisons :

  • Le problème initial ne s’est pas amélioré

  • Les muscles respiratoires se sont affaiblis en raison de leur non-sollicitation

Idéalement, un respirateur doit uniquement être utilisé pendant une courte période, jusqu’à ce que le problème soit résolu. Par exemple, jusqu’à ce qu’un surdosage se dissipe ou que des traitements fassent cesser une crise d’asthme. Cependant, certains problèmes ne disparaissent pas. Par exemple, l’état de santé d’une personne qui présente des lésions cérébrales dues à un accident vasculaire cérébral ou une blessure grave peut ne jamais s’améliorer suffisamment pour débrancher le respirateur.

Lorsqu’une personne est sous respirateur pendant une longue période, ses muscles respiratoires peuvent s’affaiblir. Dans ce cas, les médecins renforcent ses muscles en lui demandant de respirer seule pendant un petit moment chaque jour. La respiration s’améliorera progressivement jusqu’à ce que la personne n’ait plus besoin de respirateur.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Bronchopneumopathie chronique obstructive
Vidéo
Bronchopneumopathie chronique obstructive
Pendant la respiration normale, l’air passe par le nez, descend dans la trachée puis dans...
Inhalateurs
Vidéo
Inhalateurs
Certaines personnes ont des difficultés respiratoires dues à des maladies, telles que l’asthme...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE