Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Sténose cervicale

Par

Charlie C. Kilpatrick

, MD, MEd, Baylor College of Medicine

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La sténose cervicale est un rétrécissement du passage du col de l’utérus (la partie basse de l’utérus).

  • La sténose cervicale est souvent asymptomatique.

  • Dans de rares cas, l’utérus se remplit de sang ou de pus.

  • L’ouverture du col de l’utérus peut être élargie afin de soulager les symptômes.

Dans la sténose cervicale, le passage du col de l’utérus (entre le vagin et le corps principal de l’utérus) est étroit ou complètement fermé.

La sténose cervicale a généralement pour origine une maladie ou une autre situation, telle que :

  • La ménopause, du fait que les tissus du col de l’utérus s’amincissent (atrophie)

  • Un cancer du col de l’utérus ou de la paroi de l’utérus (cancer de l’endomètre)

  • Une intervention chirurgicale du col de l’utérus, par exemple, réalisée pour traiter les modifications précancéreuses du col de l’utérus (dysplasie)

  • Des procédures qui détruisent ou enlèvent la muqueuse utérine (ablation de l’endomètre) chez les femmes atteintes de saignements vaginaux persistants

  • Une radiothérapie pour traiter le cancer du col de l’utérus ou de l’endomètre

Chez les femmes qui ont toujours des cycles menstruels, du sang menstruel mêlé à des cellules de l’utérus peut refluer dans le pelvis, causant éventuellement une endométriose.

Dans de rares cas, la sténose cervicale provoque une accumulation de sang dans l’utérus (hématométrie).

Dans de rares cas, du pus peut également s’accumuler dans l’utérus, en particulier si la cause de la sténose est un cancer du col de l’utérus ou de l’endomètre. L’accumulation de pus dans l’utérus est appelée pyométrie.

Symptômes

La sténose cervicale est souvent asymptomatique.

Avant la ménopause, la sténose cervicale peut occasionner des anomalies menstruelles, comme une absence de règles (aménorrhée), des règles douloureuses (dysménorrhée) et des saignements anormaux. Parfois, la sténose cervicale entraîne une stérilité, du fait que les spermatozoïdes ne peuvent pas traverser le col de l’utérus pour aller féconder l’ovule.

Une hématométrie ou une pyométrie peut causer des douleurs ou dilater l’utérus. La femme peut parfois sentir un nodule dans la zone pelvienne.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Parfois, tests pour exclure un cancer

Le diagnostic peut reposer sur les symptômes et sur la situation, par exemple :

  • Lorsque les règles s’arrêtent ou deviennent douloureuses après une intervention chirurgicale du col de l’utérus

  • Lorsque le médecin ne peut introduire un instrument dans le col de l’utérus pour réaliser un autre examen, par exemple pour recueillir un échantillon de tissus du col pour un test de Papanicolaou (frottis) ou un test de détection du papillomavirus humain (HPV) (analyse appelée cytologie cervicale), ou un échantillon de muqueuse utérine pour une biopsie endométriale

Le médecin confirme le diagnostic en essayant de passer une sonde dans l’utérus à travers le col de l’utérus.

Si la sténose cervicale provoque des symptômes, des tests sont réalisés afin d’exclure un cancer. Si des femmes préménopausées souffrent d’une hématométrie ou d’une pyométrie, ces tests peuvent inclure des tests de cytologie cervicale (tels que le frottis ou dépistage du HPV) et une biopsie endométriale. Avant de pouvoir réaliser ces tests, le médecin réalise une procédure appelée dilatation et curetage (D & C) pour élargir ou ouvrir le col de l’utérus. Cette procédure permet au médecin de prélever des échantillons du col de l’utérus et de la paroi utérine pour les examiner.

Aucun examen supplémentaire n’est nécessaire si toutes les situations suivantes sont réunies :

  • Femmes ménopausées (arrêt des règles).

  • Femmes qui ne présentent aucun symptôme, hématométrie ou pyométrie.

  • Résultats des tests de cytologie cervicale normaux.

Traitement

  • Élargissement du col de l’utérus

La sténose cervicale n’est traitée que si la femme présente des symptômes, une hématométrie ou une pyométrie. Le col peut ensuite être élargi (dilaté) grâce à l’insertion de petites tiges métalliques lubrifiées (dilatateurs) dans son ouverture, qui seront progressivement remplacées par des tiges plus grandes. Pour tenter de garder le col de l’utérus ouvert, le médecin placera éventuellement une sonde (stent cervical) dans le col de l’utérus pendant 4 à 6 semaines.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Généralités sur l’appareil génital féminin
Vidéo
Généralités sur l’appareil génital féminin
Modèles 3D
Tout afficher
Syndrome des ovaires polykystiques
Modèle 3D
Syndrome des ovaires polykystiques

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE