Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Dystrophie myotonique

(Maladie de Steinert)

Par

Michael Rubin

, MDCM, New York Presbyterian Hospital-Cornell Medical Center

Dernière révision totale janv. 2022| Dernière modification du contenu janv. 2022
Cliquez ici pour la version professionnelle

La dystrophie myotonique est une dystrophie musculaire rare. Ce trouble affecte la capacité à relâcher les muscles à volonté.

La myotonie désigne un retard du relâchement après la contraction musculaire, ce qui peut provoquer une raideur musculaire. Les dystrophies musculaires constituent un groupe de troubles musculaires héréditaires où un ou plusieurs gènes Myotonie congénitale La myotonie congénitale est une maladie héréditaire qui provoque une raideur et une hypertrophie musculaires. Elle affecte ce que la plupart des individus considèrent comme un muscle, le type... en apprendre davantage intervenant dans la structure et la fonction musculaires normales font défaut, ce qui entraîne une faiblesse Faiblesse La faiblesse désigne une perte de force musculaire. C’est-à-dire que les personnes ne peuvent pas bouger un muscle normalement malgré tous leurs efforts pour le faire. Cependant, le terme est... en apprendre davantage et une fonte musculaires (dystrophie) plus ou moins sévères.

La dystrophie myotonique est une maladie à transmission autosomique dominante Maladies dominantes liées à l’X Les gènes sont des segments d’acide désoxyribonucléique (ADN) qui contiennent le code pour une protéine spécifique qui fonctionne dans un ou plusieurs types de cellules de l’organisme. Les chromosomes... en apprendre davantage , ce qui signifie qu’un seul parent affecté est nécessaire pour transmettre le trait à son enfant. Cette dystrophie affecte aussi bien les hommes que les femmes et touche environ 1 personne sur 8 000.

Symptômes de la dystrophie myotonique

Les symptômes de la dystrophie myotonique apparaissent pendant l’adolescence ou chez le jeune adulte.

Cette dystrophie provoque une myotonie. La myotonie désigne un retard de la capacité à relâcher les muscles après leur contraction. Parmi les autres symptômes principaux sont la faiblesse et la perte des muscles des bras (notamment au niveau des mains), des jambes et du visage. Les paupières tombantes sont également fréquemment observées. Le muscle cardiaque s’affaiblit (cardiomyopathie Vue d’ensemble de la cardiomyopathie La cardiomyopathie est une altération progressive de la structure et de la fonction des parois musculaires des cavités cardiaques. Il y a trois principaux types de cardiomyopathie : Cardiomyopathie... en apprendre davantage Vue d’ensemble de la cardiomyopathie ) et le rythme cardiaque peut devenir anormal.

Dystrophie myotonique congénitale

Les enfants de femmes atteintes de dystrophie myotonique peuvent présenter une forme sévère de myotonie qui apparaît pendant la petite enfance. Cette maladie est appelée dystrophie myotonique congénitale, à ne pas confondre avec la myotonie congénitale Myotonie congénitale La myotonie congénitale est une maladie héréditaire qui provoque une raideur et une hypertrophie musculaires. Elle affecte ce que la plupart des individus considèrent comme un muscle, le type... en apprendre davantage , qui est une maladie distincte. Les nourrissons atteints d’une dystrophie myotonique congénitale présentent un tonus musculaire très fortement diminué (hypotonie ou « mollesse »), des difficultés pour s’alimenter et respirer, des déformations osseuses, une faiblesse faciale et un retard du processus de réflexion et du mouvement. Jusqu’à 40 % des nourrissons ne survivent pas, généralement à cause d’une difficulté à respirer (insuffisance respiratoire Insuffisance respiratoire L’insuffisance respiratoire est un état caractérisé par un taux sanguin d’oxygène dangereusement bas ou un taux de dioxyde de carbone dans le sang dangereusement haut. Les affections qui bloquent... en apprendre davantage ) et éventuellement d’une cardiomyopathie. Chez les nourrissons survivants, jusqu’à 60 % souffrent d’un déficit intellectuel.

Diagnostic de la dystrophie myotonique

  • Analyses génétiques

Le diagnostic de la dystrophie myotonique repose sur les symptômes caractéristiques, l’âge de début des symptômes et les antécédents familiaux.

Traitement de la dystrophie myotonique

  • Médicaments pour soulager la raideur musculaire

Un traitement de la dystrophie myotonique par de la mexilétine ou d’autres médicaments (comme de la lamotrigine, de la phénytoïne ou de la carbamazépine) peut soulager la raideur musculaire, mais ne combat pas la faiblesse, le symptôme le plus handicapant. De plus, tous ces médicaments ont des effets secondaires indésirables. Le seul traitement de la faiblesse musculaire est apporté par les moyens de support, comme l’utilisation d’orthèses de cheville (pour le pied tombant) ou d’autres appareillages.

Informations supplémentaires

Il s’agit d’une ressource en anglais qui peut être utile. Veuillez noter que LE MANUEL n’est pas responsable du contenu de cette ressource.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
Pas de dénomination commerciale aux États-Unis
LAMICTAL
DILANTIN
TEGRETOL
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE