Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Présentation des infections virales chez les enfants

Par

Brenda L. Tesini

, MD, University of Rochester School of Medicine and Dentistry

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Un virus est un micro-organisme infectieux (beaucoup plus petit qu’un champignon ou qu’une bactérie) qui doit envahir une cellule vivante pour se reproduire (réplication) (voir Présentation des infections virales).

De nombreuses infections virales touchent les personnes de tout âge, mais souvent leur fréquence semble accrue chez les enfants. La plupart des infections virales de l’enfance ne sont pas graves et incluent diverses maladies comme le rhume, des maux de gorge, des vomissements et de la diarrhée, et de la fièvre accompagnée d’une éruption cutanée. Certaines affections virales provoquant une maladie plus grave, comme la rougeole, sont aujourd’hui peu fréquentes en raison de la vaccination à grande échelle. Plusieurs types d’infections virales pouvant être contractés par des enfants sont examinés dans la partie sur les infections virales chez l’adulte.

En général, les parents savent évaluer si leur enfant présente une infection potentiellement grave nécessitant des soins immédiats. Ceci est surtout vrai au-delà de la petite enfance. De nombreuses infections virales sont si caractéristiques que le médecin peut les diagnostiquer sur la seule observation des symptômes. Généralement, il n’a pas recours à des analyses de laboratoire pour identifier le virus en cause.

La plupart des enfants atteints d’une infection virale guérissent sans traitement. La plupart des infections virales se traduisent par une fièvre, des douleurs diffuses ou un malaise général. Les symptômes sont parfois traités avec du paracétamol ou de l’ibuprofène. L’aspirine n’est pas administrée chez les enfants ou les adolescents qui présentent ces symptômes, car elle augmente le risque de syndrome de Reye avec certaines infections virales. Les antibiotiques ne sont d’aucune efficacité contre les infections virales. Toutefois, il y existe des médicaments antiviraux pour quelques infections virales telles que l’hépatite, certains virus herpès, la grippe et le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Tableau
icon

Certaines infections virales provoquant une éruption cutanée chez l’enfant

Infection

Période d’incubation

Période de contagion

Lieu de l’éruption cutanée

Nature de l’éruption cutanée

7 à 14 jours

De 2 à 4 jours avant l’apparition de l’éruption cutanée jusqu’à 2 à 5 jours après

Débute autour des oreilles et sur le visage et le cou

Se propage au tronc, aux bras et aux jambes

Commence 3 à 5 jours après le début de la fièvre, un écoulement nasal, une toux, des yeux rouges et des maux de gorge, et dure 3 à 5 jours

Zones à bords irréguliers, plates, rouges qui se surélèvent rapidement

14 à 21 jours

Une semaine avant que l’éruption ne se manifeste jusqu’à une semaine après son apparition

Les nouveau-nés infectés sont souvent contagieux pendant plusieurs mois

Débute sur le visage et le cou

Se propage au tronc, aux bras et aux jambes

Commence 1 ou 2 jours après le début d’une fièvre peu élevée, un gonflement et une sensibilité des ganglions lymphatiques, des yeux rouges et des céphalées, et dure 3 à 5 jours

Éruption punctiforme, rosée et plate

Roséole infantile (exanthème subit ou pseudo-rubéole)

Environ 5 à 15 jours

Inconnue

Débute au niveau du tronc et se propage généralement au cou, au visage, aux bras et aux jambes

Commence environ au 4e jour après le début d’une fièvre élevée et généralement juste lorsque la fièvre redescend, et dure quelques heures à quelques jours

Éruption plate ou en relief, de couleur rose à rouge

Mégalérythème épidémique (cinquième maladie ou infection au parvovirus B19)

4 à 14 jours

Avant le début de l’éruption jusqu’à 1 à 2 jours après

Débute sur les joues

Se propage au tronc, aux bras et aux jambes

Commence plusieurs jours après le début d’une fièvre légère, des céphalées et un écoulement nasal, et dure 5 à 10 jours

Peut réapparaître pendant plusieurs semaines

Éruption cutanée rouge sur les joues (comme lorsque l’on reçoit une gifle) qui se propage aux bras, aux jambes et au tronc et devient plus claire et d’aspect marbré et rongé

11 à 15 jours

Quelques jours avant l’apparition des symptômes jusqu’à ce que toutes les pustules soient à la phase croûteuse

Débute sur le visage, le cou et le tronc

Se propage aux bras, aux jambes et au cuir chevelu

Évolue par poussées, ainsi différents stades d’évolution sont présents simultanément

Commence peu après l’apparition de la fièvre et de la sensation de malaise et dure de quelques jours à 2 semaines

Petites pustules rouges et plates qui se surélèvent pour former des vésicules rondes remplies de liquide sur fond rouge avant de se recouvrir de croûtes

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
L’échographie de grossesse : Technique
Vidéo
L’échographie de grossesse : Technique
L’échographie de grossesse est utilisée afin de détecter les battements cardiaques du fœtus...
Modèles 3D
Tout afficher
La mucoviscidose : épaississement du mucus
Modèle 3D
La mucoviscidose : épaississement du mucus

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE