Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Roséole infantile

(Exanthème subit ; Pseudo-rubéole)

Par

Brenda L. Tesini

, MD, University of Rochester School of Medicine and Dentistry

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La roséole infantile est une infection virale contagieuse des nourrissons ou des très jeunes enfants qui provoque une fièvre élevée suivie d’une éruption cutanée.

  • La roséole infantile est due au virus herpès humain de type 6.

  • Les symptômes habituels incluent une fièvre élevée débutant de manière soudaine et parfois une éruption cutanée qui se développe après que la température corporelle est revenue à la normale.

  • Le diagnostic repose sur les symptômes et l’âge de l’enfant.

  • Le traitement est destiné à soulager les symptômes.

La roséole infantile peut être observée à n’importe quelle période de l’année, mais surtout au printemps et à l’automne. Des épidémies locales mineures surviennent parfois. La cause habituelle est le virus herpès de type 6, l’un des nombreux virus herpès qui peut infecter l’homme. La majorité des enfants qui développent la roséole sont âgés de 6 mois à 3 ans.

Symptômes

Les symptômes de la roséole infantile débutent environ 5 à 15 jours après l’infection. Une fièvre d’environ 39,5 à 40,5 °C débute soudainement et dure 3 à 5 jours. Chez 5 à 15 % des enfants, des convulsions se produisent en cas de fièvre élevée, notamment lorsqu’elle débute et s’élève rapidement. Malgré la fièvre élevée, l’enfant est en général vif et réactif. Certains présentent un léger écoulement nasal, des maux de gorge ou des troubles gastriques. Le volume des ganglions lymphatiques à l’arrière de la tête, sur les faces latérales du cou et derrière les oreilles peut être augmenté. La fièvre disparaît en général le quatrième jour.

Environ 30 % des enfants atteints de roséole infantile développent une éruption cutanée dans un délai de quelques heures, ou au maximum un jour après la diminution de la température. L’éruption cutanée est rouge et plate. Elle touche essentiellement le thorax et l’abdomen et est moins présente sur le visage, les bras et les jambes. L’éruption n’est pas prurigineuse et peut durer de quelques heures à 2 jours.

Diagnostic

  • Examen clinique

Le médecin suspecte une roséole infantile lorsque des symptômes habituels (particulièrement le développement d’une éruption cutanée une fois la fièvre retombée) apparaissent chez un enfant âgé entre 6 mois et 3 ans. Des examens sont rarement réalisés, mais le diagnostic de roséole infantile peut être confirmé avec des analyses de sang.

Traitement

  • Paracétamol ou ibuprofène contre la fièvre pour que l’enfant se sente mieux

La fièvre est traitée par l’administration de paracétamol ou d’ibuprofène. Les convulsions et l’éruption cutanée ne nécessitent aucun traitement spécifique mais, à cause de leur caractère inquiétant, la plupart des parents montrent leur enfant au médecin pour établir un bilan.

En cas d’une infection grave chez des enfants dont le système immunitaire est affaibli, le médecin peut prescrire un traitement par des médicaments antiviraux tels que le foscarnet ou le ganciclovir.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
CYTOVENE
FOSCAVIR
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Asthme
Vidéo
Asthme
L’asthme, ou maladie réactive des voies respiratoires, est une maladie chronique qui entraîne...
Modèles 3D
Tout afficher
La mucoviscidose : épaississement du mucus
Modèle 3D
La mucoviscidose : épaississement du mucus

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE