Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Visites de soins de santé préventifs pour les nourrissons

Par

Deborah M. Consolini

, MD, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University

Dernière révision totale avr. 2019| Dernière modification du contenu avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les nourrissons en bonne santé doivent être fréquemment examinés par leur médecin au cours de la première année de vie. Les visites de soins de santé préventifs (également appelées visites médicales de routine de l’enfant) ont lieu, en général, quelques jours après la naissance ou à l’âge de 2 semaines, puis à 1, 2, 4, 6 et 9 mois. Au cours de la visite, le médecin utilise des directives spécifiques à l’âge pour surveiller la croissance et le développement du nourrisson et interroge les parents sur les différentes étapes de développement ( Étapes de développement de la naissance à 12 mois*). Des examens sont parfois réalisés, et lors des visites, le médecin vaccine le nourrisson contre diverses maladies ( Calendrier de vaccination infantile).

Les visites de soins de santé lui permettent également de conseiller les parents sur l’alimentation, le sommeil, le comportement, la sécurité de l’enfant, la nutrition, l’exercice physique et les bonnes habitudes d’hygiène. De plus, le médecin leur explique l’évolution à attendre chez le nourrisson avant la prochaine visite.

Examen

La longueur et la taille, le poids et le périmètre crânien du nourrisson sont mesurés. Le médecin examine le nourrisson à la recherche de signes d’éventuelles anomalies, dont des maladies héréditaires ou des malformations congénitales.

Les yeux sont examinés et la vision est testée. Les nourrissons nés très prématurément (avant d’avoir achevé 32 semaines de développement dans l’utérus) ont généralement besoin d’examens plus fréquents chez un ophtalmologiste afin de détecter une éventuelle rétinopathie de la prématurité. Il s’agit d’une maladie oculaire se manifestant lorsque l’enfant naît avant que les vaisseaux sanguins des yeux soient totalement développés et qui peut entraîner la cécité.

Le médecin vérifie les hanches de l’enfant afin de détecter d’éventuels signes d’hyperlaxité ou de luxation des articulations des hanches (dysplasie développementale de la hanche). Le médecin examine également les dents du nourrisson, le cas échéant, afin de vérifier la présence de caries, ainsi que la bouche afin de s’assurer qu’il n’a pas développé de muguet, qui est une infection par des levures fréquente chez les nourrissons. Puis, le médecin examine le cœur, les poumons et l’abdomen.

Le dépistage

Des examens de dépistage sont réalisés afin d’évaluer si les nourrissons sont à risque de certains troubles.

Des analyses de sang sont effectuées pour détecter une anémie ou pour tester l’exposition au plomb.

Des examens auditifs sont réalisés peu après la naissance afin de déterminer si le nourrisson présente un trouble auditif ou une perte auditive (voir Examens de dépistage néonatals), et sont répétés ultérieurement si de nouvelles préoccupations apparaissent au sujet de l’audition du nourrisson ( Altération de la fonction auditive chez l’enfant : Dépistage et diagnostic).

Les nourrissons sont dépistés pour détecter les facteurs de risque de la tuberculose lors de toutes les visites médicales de routine, en général à partir de l’âge de 12 mois. Ensuite, ceux présentant des facteurs de risque subissent généralement des tests de dépistage de la tuberculose.

Sécurité

Lors de ces consultations, le médecin donne aux parents des directives relatives à la sécurité en rapport avec l’âge de l’enfant.

Les directives de sécurité suivantes s’appliquent aux nourrissons de la naissance à l’âge de 12 mois :

  • Utiliser un siège auto orienté vers l’arrière.

  • Régler la température du chauffe-eau à 49 °C maximum.

  • Prévenir les chutes de la table à langer et dans les escaliers.

  • Placer les nourrissons sur le dos pour dormir ; utiliser un matelas ferme ; ne pas partager un lit ; et ne pas placer d’oreillers, de tours de lit, de peluches ou de couvertures dans le berceau.

  • Ne pas donner aux nourrissons des aliments ou objets pouvant entraîner une suffocation ou être inhalés dans les poumons.

  • Ne pas utiliser de trotteurs.

  • Placer des loquets de sécurité sur les armoires et couvrir les prises électriques.

  • Rester vigilant lorsque l’enfant est dans son bain ou près d’une piscine, ainsi que lorsqu’il apprend à marcher.

Nutrition et exercice physique

En ce qui concerne les nourrissons, les recommandations en matière de nutrition dépendent de l’âge. Le médecin peut aider les parents à évaluer les bénéfices de l’allaitement par rapport à l’alimentation au biberon et leur donner des recommandations à propos des aliments solides.

Les parents doivent offrir au nourrisson un environnement sûr qu’il peut explorer. Les jeux à l’extérieur doivent être encouragés dès l’âge le plus tendre.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Syndrome d’inhalation méconiale (SIM)
Vidéo
Syndrome d’inhalation méconiale (SIM)
Pendant la grossesse, le tube digestif du fœtus est tapissé d’une matière fécale vert foncé...
Modèles 3D
Tout afficher
La mucoviscidose : épaississement du mucus
Modèle 3D
La mucoviscidose : épaississement du mucus

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE