Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Présentation des troubles psychosociaux chez les adolescents

Par

Sharon Levy

, MD, MPH, Harvard Medical School

Dernière révision totale févr. 2019| Dernière modification du contenu févr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les problèmes psychologiques et sociaux, particulièrement ceux impliquant les problèmes comportementaux et scolaires, sont plus fréquents pendant l’adolescence qu’à tout autre moment pendant l’enfance. Les adolescents sont bien plus indépendants et mobiles et sont souvent hors de la surveillance directe des adultes. Lorsque les écarts de conduite sont graves et fréquents, les adolescents doivent être examinés par un professionnel de la santé mentale à la recherche d’un trouble psychosocial. La dépression, l’anxiété et les troubles des conduites alimentaires sont particulièrement courants chez les adolescents. Les adolescents souffrant d’anxiété ou de troubles de l’humeur peuvent présenter des symptômes physiques tels que fatigue ou fatigue chronique, étourdissements, céphalées et douleur abdominale ou thoracique.

La dépression est fréquente chez les adolescents, et les médecins la recherchent activement lors des examens.

Le suicide est rare, mais les pensées suicidaires (appelées idées suicidaires) sont plus fréquentes. La survenue d’idées suicidaires nécessite une évaluation psychiatrique immédiate ; les parents ne doivent pas tenter d’évaluer la « gravité » du problème seuls.

L’anxiété se manifeste souvent pendant l’adolescence, tout comme les troubles de l’humeur et les comportements perturbateurs tels que le trouble oppositionnel avec provocation et les troubles des conduites.

Les troubles de la pensée (appelés également troubles psychotiques), lorsqu’une personne a des difficultés à faire la différence entre imagination et réalité, commencent le plus souvent à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Le premier épisode de psychose est appelé crise psychotique. La schizophrénie et le trouble schizo-affectif sont des exemples de troubles de la pensée. Les périodes de psychose peuvent être liées à l’usage de drogues. Dans ces cas-là, la psychose peut disparaître après quelque temps. Des épisodes psychotiques peuvent survenir suite à la consommation de marijuana, notamment sous forme de produits comestibles.

Les troubles des conduites alimentaires sont fréquents, surtout chez les filles. Certains adolescents prennent des mesures extraordinaires pour cacher les symptômes d’un trouble des conduites alimentaires, tels qu’une réduction significative de la consommation de nourriture, la purge après le repas, l’utilisation de laxatifs ou une pratique excessive et intense du sport.

Les médecins parviennent souvent à identifier ces problèmes. Ils peuvent donner des conseils pratiques aux adolescents et, s’il y a lieu, les encourager à accepter le traitement proposé par des spécialistes.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Syndrome d’inhalation méconiale (SIM)
Vidéo
Syndrome d’inhalation méconiale (SIM)
Pendant la grossesse, le tube digestif du fœtus est tapissé d’une matière fécale vert foncé...
Modèles 3D
Tout afficher
Cyphose
Modèle 3D
Cyphose

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE