Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Tyrosinémie

Par

Matt Demczko

, MD, Mitochondrial Medicine, Children's Hospital of Philadelphia

Examen médical déc. 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
  • La tyrosinémie est causée par un déficit de l’enzyme nécessaire au métabolisme de l’acide aminé tyrosine.

  • Les symptômes incluent un déficit intellectuel, une maladie hépatique et rénale, ainsi que des liquides corporels sentant le chou bouilli.

  • Le diagnostic repose sur une analyse de sang.

  • Un régime alimentaire spécial et parfois des médicaments peuvent être bénéfiques à certains enfants.

Les acides aminés Acides aminés à chaîne ramifiée Les maladies du métabolisme des acides aminés sont des troubles métaboliques héréditaires. Des maladies héréditaires se développent lorsque les parents transmettent des gènes défectueux qui... en apprendre davantage sont les éléments de base des protéines ; ils ont de nombreuses fonctions dans l’organisme. L’organisme produit certains des acides aminés dont il a besoin et obtient les autres via l’alimentation. Les enfants atteints de tyrosinémie ne peuvent dégrader (métaboliser) totalement l’acide aminé tyrosine. Les sous-produits de cet acide aminé s’accumulent, entraînant divers symptômes. Ces sous-produits donnent également aux liquides corporels, tels que les urines et la sueur, une odeur semblable à celle du chou bouilli.

Il existe deux formes majeures de tyrosinémie, et une troisième forme plus rare :

  • Type I

  • Type II

  • Type III (rare)

Tyrosinémie de type I

La tyrosinémie de type I est la plus fréquente chez les enfants d’origine canadienne-française ou scandinave.

Aux États-Unis, chaque États exige que tous les nouveau-nés soient examinés pour dépister la tyrosinémie de type I au moyen d’une analyse de sang. Pour confirmer le diagnostic, des analyses génétiques ou d’autres analyses de sang et d’urine et une biopsie du foie sont réalisées.

Il est recommandé de limiter les acides aminés tyrosine et phénylalanine dans le régime alimentaire. Un médicament appelé nitisinone (également connu sous le nom de NTBC), qui inhibe la production de métabolites toxiques, peut aider les enfants atteints de tyrosinémie de type I. Les enfants atteints de tyrosinémie de type I doivent souvent faire l’objet d’une greffe de foie Transplantation hépatique La transplantation hépatique est le prélèvement chirurgical d’un foie sain ou parfois d’une partie du foie d’une personne vivante, suivi de son implantation chez une personne dont le foie ne... en apprendre davantage .

Tyrosinémie de type II

Le diagnostic de la tyrosinémie de type II est basé sur une analyse de sang. D’autres analyses de sang et d’urine et une biopsie du foie peuvent être réalisées.

Le traitement de la tyrosinémie de type II consiste à limiter la tyrosine et la phénylalanine dans le régime alimentaire.

Tyrosinémie de type III

La tyrosinémie de type III est très rare. Un léger déficit intellectuel Déficit intellectuel Le déficit intellectuel correspond à des fonctions intellectuelles très nettement en dessous de la moyenne présentes dès la naissance ou la petite enfance, entraînant des limitations de la capacité... en apprendre davantage , des convulsions et une perte périodique de l’équilibre et de la coordination constituent les symptômes les plus fréquents.

Le diagnostic de la tyrosinémie de type III est basé sur un test de dépistage sanguin chez le nouveau-né. Des analyses de sang et d’urine peuvent aussi être réalisées si le dépistage est anormal.

Le traitement de la tyrosinémie de type III consiste à limiter la tyrosine et la phénylalanine dans le régime alimentaire.

Informations supplémentaires

Il s’agit de ressources en anglais qui peuvent être utiles. Veuillez noter que LE MANUEL n’est pas responsable du contenu de ces ressources.

  • National Organization for Rare Disorders (NORD, Organisation nationale contre les maladies rares) : Cette ressource fournit des informations aux parents et aux familles sur les maladies rares, notamment une liste de maladies rares, des groupes de soutien et des ressources sur les essais cliniques.

  • Genetic and Rare Diseases Information Center (GARD, Centre d’information sur les maladies rares et génétiques) : Cette ressource fournit des informations faciles à comprendre sur les maladies rares ou génétiques.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE