Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Amblyopie

(Œil paresseux)

Par

Christopher M. Fecarotta

, MD, Phoenix Children’s Hospital;


Wendy W. Huang

, MD, PhD, Phoenix Children’s Hospital

Dernière révision totale oct. 2018| Dernière modification du contenu oct. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’amblyopie, une cause fréquente de perte de vision chez les enfants, est une dégradation de la vue qui survient parce que le cerveau ne prend pas en compte l’image qu’il reçoit d’un des yeux. Cette perte de la vision peut devenir permanente si ce trouble n’est pas diagnostiqué et puis traité avant l’âge de 8 ans.

  • L’amblyopie peut être causée par un problème de focalisation (troubles de la réfraction), la désaxation des yeux (strabisme), le glaucome, la cataracte ou d’autres troubles oculaires.

  • Les enfants peuvent ne présenter aucun symptôme, ou présenter des symptômes comme le fait de plisser les yeux, de couvrir un œil, ou d’avoir un œil qui regarde dans une direction différente de l’autre.

  • Le diagnostic repose sur les résultats de l’examen de la vue.

  • Si elle est diagnostiquée et traitée tôt, l’amblyopie peut être corrigée.

  • Le traitement inclut le port de lunettes, d’un pansement oculaire ou l’administration de gouttes pour les yeux.

L’amblyopie affecte environ 2 à 3 % des enfants et se présente généralement avant l’âge de 2 ans. Toutefois, l’amblyopie peut affecter les enfants de moins de 8 ans.

Causes

Les voies optiques chez l’enfant ne sont pas encore parfaitement développées à la naissance. Afin de se développer normalement, le système visuel et le cerveau doivent recevoir des deux yeux, des images claires, nettes, correctement alignées et qui se fusionnent correctement. Ce développement se fait habituellement au cours des 3 premières années de vie mais il n’est complet qu’aux alentours de l’âge de 8 ans. Si la stimulation visuelle que reçoit le cerveau d’un œil n’est pas correcte pendant cette période de développement, le cerveau apprend à ignorer (occulter) l’image provenant de cet œil, et il en résulte une perte de la vision. Si cette suppression dure trop longtemps, la perte de la vision peut devenir définitive. Cette perte définitive de la vision s’appelle amblyopie. L’absence de stimulation visuelle correcte peut avoir plusieurs causes, lesquelles produisent différents types d’amblyopie :

  • Problèmes de focalisation (de la réfraction)

  • Désaxation des yeux (strabisme)

  • Obstruction de la vision

Amblyopie causée par les anomalies de la réfraction

L’amblyopie peut être causée par une anomalie inégale de la réfraction, généralement sous forme d’hypermétropie ou d’astigmatisme, qui empêche les deux yeux de focaliser de la même manière.

Amblyopie causée par un strabisme

La désaxation des yeux (strabisme) peut également être la cause d’amblyopie. Les yeux produisent deux images (une image par œil) qui sont associées ou fusionnées dans le cerveau en une seule image tridimensionnelle et pour produire une très bonne perception de la profondeur. La capacité d’associer des images se développe pendant la petite enfance. Si les deux images sont si différentes qu’elles ne peuvent pas être associées, le cerveau va supprimer une image en neutralisant les messages visuels venant de cet œil. Le cerveau ne prend plus en compte l’image provenant de l’œil affecté, même si l’œil est structurellement sain. Chez les adultes, puisque les voies optiques sont déjà développées, la vision des deux images entraîne une vision double (diplopie) plutôt qu’une perte de la vision.

Amblyopie causée par obstruction de la vision

Un troisième type d’amblyopie se présente dans le cas d’une opacification du cristallin de l’œil (notamment en cas de cataracte congénitale) ou de la cornée qui réduit ou déforme les rayons de lumière qui pénètrent dans l’œil. Une paupière très tombante peut également affecter la vision et causer une amblyopie.

Le saviez-vous ?

  • C’est parfois un professeur ou l’infirmière scolaire qui détecte en premier un trouble de la vision chez l’enfant.

Symptômes

Les enfants souffrant d’amblyopie peuvent ne pas être conscients que leur vision dans un œil est différente de celle de l’autre œil, ou ils peuvent être trop jeunes pour décrire les symptômes. On peut voir ces enfants plisser les yeux, couvrir un œil, ou avoir un œil qui regarde dans une direction différente de l’autre, tout ceci indique qu’il peut y avoir un problème qu’il convient d’examiner. Une cataracte peut passer inaperçue. Des enfants plus âgés peuvent se plaindre d’une déficience visuelle dans l’œil affecté ou souffrir d’une mauvaise perception de la profondeur. Cependant, le plus souvent, les enfants n’en semblent pas troublés. Si l’un des yeux voit bien et l’autre non, les enfants compensent bien et ils semblent ne pas se comporter différemment de leurs camarades.

Diagnostic

  • Dépistage des troubles visuels

Afin de détecter des problèmes dans le développement visuel, un dépistage des troubles visuels devrait avoir lieu chez tous les enfants lors des visites médicales de la petite enfance, de préférence autour de l’âge de 3 ans, et ce dépistage devrait se poursuivre tout au long de l’enfance. Dans certaines régions, un dépistage des enfants en âge préscolaire est proposé par des bénévoles et les agences locales et régionales.

Quand les enfants atteignent l’âge scolaire, le dépistage se fait au sein de l’école par des professionnels de la santé. Si le dépistage révèle un trouble, l’enfant devrait consulter un spécialiste des yeux : soit un ophtalmologiste (un médecin spécialisé dans l’évaluation et le traitement de tous les problèmes oculaires), soit un optométriste (un professionnel de la santé spécialisé dans le diagnostic et le traitement des problèmes de vision ou de réfraction).

Pronostic

Plus tôt une amblyopie ou les facteurs de risque d’amblyopie sont détectés, plus on de chances de prévenir ou de corriger une amblyopie. L’amblyopie peut devenir irréversible si elle n’est pas diagnostiquée et traitée avant l’âge de 8 ans chez l’enfant, l’âge où le système visuel est habituellement bien développé. La plupart des enfants qui ont été dépistés et traités avant l’âge de 5 ans présentent une amélioration dans la vision. Un traitement précoce augmente la probabilité de rétablissement complet de la vision. Dans certains cas, les enfants plus âgés souffrant d’amblyopie peuvent quand même avoir une amélioration visuelle après traitement. Une amblyopie non traitée de manière efficace peut donner lieu à une déficience visuelle permanente dans l’œil affecté. C’est pour ces raisons que des programmes sociaux de dépistage des troubles visuels chez les enfants sont importants.

Traitement

  • Lunettes ou lentilles de contact

  • Pansement ou gouttes oculaires

  • Traitement du strabisme, le cas échéant

  • Retrait des cataractes

Le traitement de l’amblyopie consiste à forcer le cerveau à utiliser les images visuelles transmises par l’œil affecté. L’une des façons d’y parvenir est de corriger tout simplement l’anomalie de la réfraction grâce au port de lunettes ou de lentilles de contact. Parfois, les médecins forcent l’enfant à utiliser l’œil plus faible en plaçant un patch sur l’œil plus fort (pansement) ou en utilisant un collyre pour brouiller la vision dans l’œil plus fort. Le pansement ou l’utilisation d’un collyre dans l’œil fort permet à l’œil plus faible de se renforcer.

Si la cause est un strabisme, ce strabisme devrait être corrigé par intervention chirurgicale une fois que la vision aura été égalisée dans les deux yeux.

Une cataracte ou toute autre opacité affectant l’œil peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Syndrome d’inhalation méconiale (SIM)
Vidéo
Syndrome d’inhalation méconiale (SIM)
Pendant la grossesse, le tube digestif du fœtus est tapissé d’une matière fécale vert foncé...
Modèles 3D
Tout afficher
Cyphose
Modèle 3D
Cyphose

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE