Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Maladie

Cannabidiol (CBD)

Par

Laura Shane-McWhorter

, PharmD, University of Utah College of Pharmacy

Examen médical janv. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol (CBD) est une substance chimique présente dans la plante Cannabis sativa.

  • Cette plante, qui contient plus de 80 substances chimiques connues sous le nom de cannabinoïdes, est également appelée marijuana ou chanvre.

  • Les deux ingrédients clés du cannabis sont le tétrahydrocannabinol (THC) et le CBD.

  • Le THC est responsable des effets grisants du cannabis et pourrait contribuer aux bienfaits de cette plante pour la santé.

  • Contrairement au THC, le CBD n’est pas grisant.

  • Les scientifiques pensent que les cannabinoïdes protègent la plante des insectes, des bactéries, des champignons et des facteurs de stress environnemental.

  • Le CBD semble prévenir la dégradation d’une substance chimique dans le cerveau qui aide à contrôler la douleur, l’humeur et la fonction cognitive.

Le CBD est disponible sous forme de capsules à enveloppe molle, de comprimés, de gélules, d’huiles, de gommes, d’extraits liquides et de liquides de vapotage (pour les cigarettes électroniques Vapotage rechargeables).

  • Certains de ces produits ne contiennent que du CBD ; d’autres contiennent du CBD associé à d’autres ingrédients.

  • Les étiquettes de nombreux produits contenant du CBD font des revendications inexactes concernant la quantité de CBD contenue dans le produit. Par ailleurs, les concentrations de CBD dans un même produit varient parfois. Par exemple, une étude a découvert que seuls 31 % des produits à base de CBD étaient étiquetés correctement : 43 % contenaient plus de CBD que ce qui était indiqué sur l’étiquette, et 26 % contenaient moins de CBD que ce qui était indiqué sur l’étiquette. De plus, du THC (ou marijuana) a été identifié dans 21 % des produits.

Quelles propriétés le CBD est-il censé avoir ?

La seule utilisation du CBD généralement reconnue comme sûre et efficace est le traitement de certains troubles convulsifs Troubles convulsifs .Cependant, certaines personnes utilisent le CBD pour traiter de nombreux autres problèmes de santé, notamment :

  • Trouble bipolaire

  • Douleur

  • Anxiété

  • Maladie de Crohn

  • Diabète

  • Troubles du sommeil

  • Sclérose en plaques

  • Sevrage de l’héroïne, de la morphine et d’autres opioïdes

Le CBD est-il efficace ?

Trois études ont montré qu’un produit à base de CBD pur, disponible uniquement sur ordonnance, réduit les crises convulsives chez les adultes et les enfants atteints de deux formes rares d’épilepsie. Dans le cadre de ces études, les participants ont reçu le produit à base de CBD pendant 14 semaines, tandis qu’ils continuaient à prendre leurs anticonvulsivants habituels. Le traitement par CBD a réduit le nombre de crises convulsives, leur fréquence et leur sévérité.

Les recherches concernant les autres bienfaits revendiqués pour la santé du CBD comprennent des études réalisées chez l’Homme. Elles étaient cependant de petite taille et/ou de mauvaise qualité.

  • Dans une petite étude, le CBD semblait réduire les symptômes d’anxiété et de manque chez les personnes abstinentes atteintes d’un trouble lié à l’usage d’héroïne Opioïdes .

  • Une autre petite étude a observé que chez les personnes traitées par médicaments antipsychotiques pour la schizophrénie Schizophrénie , le CBD réduisait les symptômes de psychose.

  • Plusieurs études rétrospectives et observationnelles suggèrent que le CBD pourrait avoir des effets bénéfiques dans le cadre de certaines affections, notamment la douleur, l’anxiété, les troubles du sommeil et la colite. Cependant, d’autres données probantes suggèrent que ces bienfaits sont modestes, au mieux, et que ces études présentent des limites importantes (par ex., des résultats incohérents entre différentes études, aucune comparaison avec un placebo Placebos ).

Quels sont les effets secondaires possibles du CBD ?

Le CBD est probablement sans danger lorsqu’il est pris par voie orale ou en spray sous la langue. Dans le cadre des études, la prise d’une quantité de CBD allant jusqu’à 1 500 mg par voie orale, pendant une durée maximale de 4 semaines, semblait raisonnablement sûre. Cependant, le CBD peut avoir des effets secondaires, tels qu’une sécheresse buccale, une hypotension, une diarrhée, une diminution de l’appétit, des sautes d’humeur, des vertiges et une somnolence.

  • Le CBD peut entraîner des lésions hépatiques, en particulier s’il n’est pas utilisé sous surveillance médicale.

  • Les contaminants présents dans certains produits à base de CBD peuvent être nocifs pour le fœtus ou le nourrisson ; le CBD pourrait donc ne pas être sans danger pour les femmes enceintes ou allaitantes.

  • Les personnes atteintes d’une maladie hépatique qui ont recours au CBD pourraient devoir prendre des doses plus faibles que les personnes en bonne santé.

  • Des doses élevées de CBD pourraient aggraver les tremblements et autres mouvements indésirables chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

  • Dans le cadre d’études menées chez l’animal, le CBD a réduit la croissance et le développement des spermatozoïdes et la taille des testicules, ce qui pourrait affecter la fertilité chez l’Homme.

  • Certains produits à base de CBD sont contaminés par des solvants, dont certains pouvant provoquer un cancer, ainsi que par des pesticides, des métaux lourds, des bactéries et des champignons. Certains de ces contaminants pourraient être nocifs pour le fœtus.

  • Un produit synthétique vendu dans l’Utah a provoqué des intoxications aiguës.

Quelles sont les interactions médicamenteuses avec le CBD ?

Le CBD pourrait accélérer ou ralentir la dégradation de certains médicaments par l’organisme et, par conséquent, diminuer ou augmenter les taux de ces médicaments dans l’organisme.

Exemples de médicaments pouvant augmenter les taux sanguins de CBD :

  • Divers médicaments utilisés pour traiter l’épilepsie (notamment le brivaracétam, la carbamazépine, le clobazam et le topiramate)

  • Évérolimus et tacrolimus, des médicaments utilisés par exemple pour prévenir le rejet après une greffe d’organe

  • Méthadone (utilisée pour traiter la dépendance aux opioïdes)

  • D’autres médicaments, notamment l’amitriptyline (un antidépresseur tricyclique parfois utilisé pour le traitement de la douleur chronique), la warfarine (un anticoagulant), l’oméprazole (un type de médicament appelé inhibiteur de la pompe à protons, utilisé pour diminuer la production d’acide gastrique), la nicotine, le lithium (un régulateur de l’humeur) et la kétamine (un anesthésique parfois utilisé pour traiter la dépression)

Le CBD peut interagir d’autres manières avec d’autres médicaments, tels que :

  • Sédatifs, comme les benzodiazépines, le phénobarbital et la morphine, ainsi que l’alcool : Le CBD peut provoquer une somnolence. Par conséquent, prendre à la fois du CBD et des sédatifs pourrait provoquer une somnolence trop importante.

  • Phénytoïne et rifampicine : peuvent réduire les taux de CBD.

  • Lévothyroxine, warfarine et certains anticonvulsivants : Le CBD peut augmenter les concentrations sériques de ces médicaments, augmentant ainsi leurs effets.

  • Acide valproïque : L’acide valproïque et le CBD peuvent tous deux provoquer des lésions hépatiques, de sorte que l’association du CBD et de l’acide valproïque peut augmenter le risque de lésions hépatiques.

Recommandations

Un produit à base de CBD pur, disponible uniquement sur ordonnance, réduit le nombre de crises convulsives ainsi que leur sévérité et leur fréquence chez les adultes et les enfants prenant d’autres anticonvulsivants pour deux formes rares d’épilepsie.

Aucun autre effet du CBD n’a été confirmé par des études de haute qualité menées chez l’Homme.

Le CBD peut avoir des effets secondaires, tels qu’une sécheresse buccale, une hypotension, une diarrhée, une diminution de l’appétit, des sautes d’humeur, des vertiges et une somnolence. Cependant, les effets secondaires graves sont rares et le CBD est probablement sans danger pour la plupart des personnes.

  • Les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les personnes atteintes d’une maladie hépatique, de la maladie de Parkinson, et les hommes qui souhaitent avoir des enfants, ne doivent pas prendre de CBD.

  • La prise de CBD en même temps que d’autres médicaments pouvant induire une somnolence ou de l’alcool peut provoquer une somnolence extrême, ce qui peut être dangereux.

  • Les personnes qui prennent des médicaments (notamment des sédatifs, des anticonvulsivants, certains antidépresseurs, de l’acide valproïque et des médicaments pour prévenir le rejet d’un organe après une greffe) doivent consulter leur médecin avant de prendre du CBD.

  • Les réglementations concernant le CBD sont complexes et confuses. Aux États-Unis, une personne qui souhaite prendre du CBD doit acheter le produit auprès d’un dispensaire et obtenir un « certificat d’authenticité ».

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE