Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Présentation de la sexualité

Par

George R. Brown

, MD, East Tennessee State University

Dernière révision totale avr. 2021| Dernière modification du contenu avr. 2021

La sexualité désigne la manière dont une personne vit et exprime les instincts et les sentiments qui forment son attirance physique pour autrui. Il s’agit d’une partie normale de l’expérience humaine qui est déterminée par divers facteurs, dont le patrimoine génétique, l’éducation pendant l’enfance, l’influence de l’entourage et les attitudes sociétales. En conséquence, les comportements sexuels considérés comme normaux varient considérablement au sein d’une même culture et d’une culture à l’autre. En fait, il est impossible de définir une sexualité « normale ».

Il existe de fortes variations entre les différents comportements sexuels, notamment en termes d’intérêt pour les relations sexuelles et de fréquence ou de besoin de satisfaction sexuelle au cours de la vie. Certaines personnes désirent une activité sexuelle plusieurs fois par jour, alors que d’autres se satisfont d’une activité peu fréquente (par exemple, quelques fois par an). Même si les jeunes acceptent souvent mal que les personnes âgées aient encore un désir sexuel, la réalité montre que beaucoup de personnes âgées sont encore intéressées par le sexe et se disent satisfaites de leur vie sexuelle.

Concepts de sexe et de genre

Différents termes sont utilisés pour parler de sexe et de genre. Le sexe et le genre désignent deux choses différentes.

  • Le sexe fait référence à la constitution biologique d’une personne : masculine, féminine ou intersexuée.

  • L’orientation sexuelle désigne le sexe par lequel une personne est attirée sexuellement (le cas échéant).

  • Le genre fait référence aux caractéristiques du rôle public que tient une personne, en tant que garçon ou fille, homme ou femme.

  • L’identité de genre désigne le sentiment subjectif de savoir à quel genre on appartient ; c’est-à-dire, si une personne se considère comme un homme, une femme, une personne transgenre ou utilise un autre terme d’identification (par exemple, genderqueer, non binaire ou agenre).

  • Les rôles genrés font référence à l’expression objective et publique de l’identité de genre ; ils incluent tout ce qu’une personne dit et fait pour signaler à elle-même et aux autres son degré d’appartenance au genre auquel elle s’identifie.

Certains adolescents peuvent avoir des difficultés en lien avec leur identité de genre, et peuvent avoir peur de révéler leur identité de genre à leurs amis ou aux membres de leur famille. Il est essentiel d’aider les adolescents à poser un cadre sain autour de la sexualité et de l’identité de genre. Il faut encourager les adolescents et leurs parents à parler ouvertement de leurs attitudes vis-à-vis du sexe et de la sexualité. Les opinions des parents demeurent un élément déterminant du comportement des adolescents, malgré l’influence des réseaux sociaux et des sources d’information en ligne.

La dysphorie de genre Dysphorie de genre La dysphorie de genre implique une divergence importante entre le sexe anatomique d’une personne et son sentiment profond et persistent d’appartenir à un genre masculin, féminin, mixte, neutre... en apprendre davantage désigne un sentiment fort et persistant que son sexe anatomique ne correspond pas à sa perception profonde de soi ou à son identité de genre. Ce sentiment de dissonance est responsable d’une souffrance importante pour la personne qui en est victime, et peut nuire considérablement à sa capacité à fonctionner.

Évolution des attitudes concernant le sexe et la sexualité

Les attitudes sociétales concernant la sexualité, le genre et ce qui est considéré comme acceptable varient énormément en fonction des cultures, et elles ont considérablement évolué dans certaines sociétés. De nombreuses personnes sont de plus en plus à l’aise avec leur propre identité de genre (la manière dont elles se présentent au monde) et avec le fait d’avoir des relations sexuelles qui auraient pu être considérées comme inacceptables par le passé. En conséquence, les normes sociales ont été redéfinies, comme le démontrent les exemples suivants de changements récents d’attitudes dans la culture occidentale.

Masturbation

Autrefois considérée comme une perversion et même comme une cause de maladie mentale, la masturbation est depuis longtemps reconnue comme une activité sexuelle normale au cours de la vie. Environ 97 % des hommes et 80 % des femmes se sont déjà masturbés. En général, les hommes se masturbent plus souvent que les femmes. De nombreuses personnes continuent à se masturber, même si elles vivent une relation sexuellement satisfaisante. Même si la masturbation est normale et souvent recommandée comme possibilité de sexe sans risque, elle peut générer de la culpabilité et une souffrance psychologique dues aux attitudes désapprobatrices que peuvent encore avoir certains. Ces sentiments peuvent induire une souffrance considérable, voire affecter les performances sexuelles.

Homosexualité

À l’instar de la masturbation, l’homosexualité, autrefois jugée comme anormale par le corps médical, n’est plus considérée comme un trouble depuis plus de quarante ans. Elle est largement reconnue comme une orientation sexuelle existant depuis l’enfance. On estime que 4 à 5 % des adultes pratiquent exclusivement des relations homosexuelles durant leur vie, et que 2 à 5 % supplémentaires ont des relations sexuelles avec des personnes des deux sexes (bisexualité). Les adolescents expérimentent parfois une relation avec une personne du même sexe, mais ceci n’implique pas forcément une orientation homosexuelle ou bisexuelle à l’âge adulte (voir Essor de la sexualité Essor de la sexualité Au cours de l’adolescence, les enfants deviennent de jeunes adultes. Ils subissent d’énormes changements physiques, intellectuels et émotionnels. Le chemin vers l’âge adulte n’est pas pour autant... en apprendre davantage ).

Les homosexuels découvrent qu’ils sont attirés par des personnes du même sexe de la même manière que les hétérosexuels découvrent leur attirance pour des personnes du sexe opposé. L’attirance semble être le résultat d’influences biologiques et environnementales et non une question de choix. Ainsi, le terme populaire de « préférence sexuelle » a peu de sens en matière d’orientation sexuelle, qu’elle soit hétérosexuelle, homosexuelle ou bisexuelle.

Activité sexuelle fréquente avec différents partenaires

Pour certains hétérosexuels et homosexuels, une activité sexuelle fréquente avec des partenaires différents est courante tout au long de leur vie. Dans la société occidentale, ce comportement est désormais plus accepté. Toutefois, la transmission de certaines maladies (telles que l’infection par le VIH Infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) L’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est une infection virale qui détruit progressivement certains globules blancs et peut aboutir au syndrome de l’immunodéficience acquise... en apprendre davantage Infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) , le virus herpès simplex Infections par le virus herpès simplex (HSV) L’infection par le virus herpès simplex est responsable d’épisodes récurrents d’apparition de petites vésicules, douloureuses et remplies de liquide, sur la peau, la bouche, les lèvres (bouton... en apprendre davantage Infections par le virus herpès simplex (HSV) , l’hépatite Présentation de l’hépatite Une hépatite est une inflammation du foie. (Voir aussi Présentation de l’hépatite virale aiguë et Présentation de l’hépatite chronique.) L’hépatite est fréquente dans le monde entier. L’hépatite... en apprendre davantage , la syphilis Syphilis La syphilis est une maladie sexuellement transmissible provoquée par la bactérie Treponema pallidum. La maladie évolue en trois phases, séparées par des périodes où le patient semble en bonne... en apprendre davantage Syphilis , la gonorrhée Gonorrhée Il s’agit d’une maladie sexuellement transmissible due à la bactérie Neisseria gonorrhoeae, qui infecte le tissu de revêtement interne de l’urètre, du col de l’utérus, du rectum, de la gorge... en apprendre davantage Gonorrhée ou le virus du papillome humain, qui provoque le cancer du col de l’utérus Cancer du col de l’utérus Le cancer du col de l’utérus se développe dans le col (partie inférieure de l’utérus). Le cancer du col de l’utérus résulte généralement d’une infection par le virus du papillome humain (VPH)... en apprendre davantage Cancer du col de l’utérus ) est en rapport direct avec la multiplicité des partenaires qui, de plus, peut révéler une difficulté à nouer des relations intimes durables et significatives.

Relations sexuelles extraconjugales

Aux États-Unis, la plupart des personnes démarrent une activité sexuelle avant de se marier ou en dehors du mariage. Ce comportement fait partie de la tendance vers une plus grande liberté sexuelle que connaissent les pays développés. Néanmoins, la plupart des cultures réprouvent le fait, pour une personne mariée, d’avoir des rapports sexuels avec une autre personne que son conjoint. Ce comportement est fréquent, malgré la désapprobation sociale. Un problème objectif qui en résulte consiste en la possible diffusion de maladies sexuellement transmissibles Présentation des maladies sexuellement transmissibles (MST) Les maladies sexuellement transmissibles (vénériennes) sont des infections qui sont typiquement transmises, mais non exclusivement, d’homme à homme, lors d’un contact sexuel. Les maladies sexuellement... en apprendre davantage Présentation des maladies sexuellement transmissibles (MST) à un conjoint ou à des partenaires sexuels qui ne se doutent de rien.

Problèmes sexuels

Lorsque les sentiments, comportements ou troubles sexuels sont la source d’une importante souffrance pour une personne, son ou sa partenaire, ou nuisent à une autre personne, une évaluation médicale ainsi qu’un traitement peuvent s’avérer nécessaires. Par exemple, les personnes qui ont des fantasmes ou des comportements sexuellement excitants, fréquents et intenses portant sur des objets inanimés, des enfants ou des adultes non consentants, ou qui impliquent la souffrance ou l’humiliation de soi ou d’un ou d’une partenaire (paraphilies Présentation des paraphilies et des troubles paraphiliques Les paraphilies sont des fantasmes ou des comportements sexuels fréquents et intenses portant sur des objets inanimés, des enfants ou des adultes non consentants ou bien impliquant la souffrance... en apprendre davantage ) peuvent ressentir des souffrances importantes par ces paraphilies et solliciter ou être orientées vers un traitement.

Les problèmes sexuels peuvent avoir des causes physiques, des causes psychologiques, ou les deux. Les problèmes liés à la fonction sexuelle peuvent toucher les hommes comme les femmes. Les hommes peuvent présenter une baisse de la libido Baisse de la libido chez l’homme La baisse de la libido est une diminution du désir sexuel. Des causes probables incluent des facteurs psychologiques (tels que la dépression, l’anxiété ou des problèmes relationnels), des médicaments... en apprendre davantage , une dysfonction érectile Dysfonction érectile (DE) La dysfonction érectile (DE) est l’incapacité à atteindre ou maintenir une érection satisfaisante en vue d’un rapport sexuel. (Voir aussi Présentation de la dysfonction sexuelle chez les hommes... en apprendre davantage , une incapacité à éjaculer Incapacité à éjaculer L’incapacité à éjaculer (anéjaculation) est généralement provoquée par l’incapacité à atteindre l’orgasme (anorgasmie). Elle fait généralement partie de la dysfonction érectile. (Voir aussi... en apprendre davantage ou une éjaculation précoce Éjaculation précoce L’éjaculation précoce est une éjaculation qui survient trop tôt, en général avant ou peu de temps après la pénétration. Les causes les plus probables sont l’anxiété, d’autres facteurs psychologiques... en apprendre davantage . Les femmes peuvent présenter un faible intérêt pour les relations sexuelles Diminution de la libido La diminution de la libido (trouble du désir/de l’intérêt sexuel) consiste en l’absence d’intérêt pour les activités sexuelles et les fantasmes sexuels. La dépression, l’angoisse, le stress... en apprendre davantage ou un trouble de l’excitation sexuelle Troubles de l’excitation sexuelle Les troubles de l’excitation sexuelle impliquent une absence de réponse à la stimulation sexuelle, qu’elle soit mentale ou émotionnelle (subjective), physique (comme un gonflement, des picotements... en apprendre davantage , des douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie Dyspareunie La dyspareunie est une douleur ressentie lors d’une tentative de rapport sexuel ou de toute autre activité sexuelle impliquant une pénétration ou une douleur ressentie au cours de ces activités... en apprendre davantage ), ou des problèmes liés à l’orgasme (trouble de l’orgasme féminin Troubles de l’orgasme Les troubles de l’orgasme correspondent à une absence ou un retard dans l’atteinte de l’apogée sexuelle (orgasme), même si l’excitation sexuelle est suffisante et que la femme est excitée, tant... en apprendre davantage ). Les problèmes sexuels semblent toutefois plus fréquents chez les personnes plus âgées. La plupart de ces problèmes peuvent être traités efficacement.

Les problèmes sexuels d’une personne peuvent être influencés par ses parents, qui peuvent altérer la capacité de leurs enfants à développer une intimité sexuelle et émotionnelle en faisant des choses telles que :

  • Se montrer émotionnellement distants

  • Punir trop sévèrement les enfants

  • Faire preuve d’une séduction sans retenue et exploiter sexuellement les enfants

  • Se montrer oralement et physiquement hostiles

  • Rejeter les enfants

  • Se montrer cruels

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Coenzyme Q10
La prise du supplément coenzyme Q10 (ubiquinone) peut aider à protéger le cœur des effets toxiques de quel médicament ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE