Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Gastro-entérite à rotavirus

Par

Jonathan Gotfried

, MD, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Dernière révision totale oct. 2021| Dernière modification du contenu nov. 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La gastro-entérite est une inflammation de la muqueuse de l’estomac, de l’intestin grêle et du gros intestin. Elle peut être provoquée par le rotavirus.

  • Le rotavirus est très contagieux et se transmet d’une personne à l’autre.

  • En général, les personnes souffrent de diarrhée aqueuse, de vomissements et parfois de fièvre.

  • Le diagnostic se base sur les antécédents de contact récent avec des objets, des personnes, des aliments contaminés ou de l’eau contaminée, et parfois sur des analyses de laboratoire.

  • Les meilleures façons de prévenir une infection sont de se laver soigneusement les mains après être allé à la selle ou après avoir été en contact avec des matières fécales et d’éviter les aliments insuffisamment cuits et l’eau contaminée.

  • Les liquides sont généralement le seul traitement nécessaire, mais certaines personnes reçoivent parfois des médicaments pour arrêter la diarrhée.

Le rotavirus est la cause la plus fréquente de diarrhée déshydratante sévère chez le jeune enfant à travers le monde. Son incidence aux États-Unis a diminué de 80 % depuis que les vaccins contre le rotavirus ont été ajoutés au calendrier de vaccination systématique Calendrier de vaccination infantile La plupart des médecins respectent le calendrier de vaccination recommandé par les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC : voir... en apprendre davantage . Il affecte généralement les enfants âgés de trois mois à 15 mois. Le rotavirus est très contagieux. La majorité des infections se propagent par transmission oro-fécale. La transmission oro-fécale désigne le contact avec des selles infectées. Par exemple, si une personne met sa main à la bouche après avoir touché un objet (tel qu’une couche ou un jouet) contaminé par des selles infectées, elle peut tomber malade. Les adultes peuvent être infectés après un contact étroit avec un nourrisson infecté, mais l’affection est généralement légère.

Dans les régions tempérées, la plupart des infections apparaissent au cours de l’hiver. Chaque année aux États-Unis, une vague d’épidémie à rotavirus commence dans le sud-ouest en novembre et se termine dans le nord-est en mars.

Symptômes de la gastro-entérite à rotavirus

Le rotavirus provoque généralement une diarrhée aqueuse qui ne contient pas de sang. La plupart des personnes présentent des vomissements, et certains ont de la fièvre. Les symptômes débutent 1 à 3 jours après l’infection.

Chez l’adulte, les symptômes de la gastro-entérite à rotavirus sont généralement légers. Le rotavirus peut persister entre 5 et 7 jours chez les nourrissons et les jeunes enfants. Chez les enfants, la diarrhée est plus susceptible de provoquer une déshydratation Déshydratation La déshydratation est le manque (déficit) d’eau dans l’organisme. Des vomissements, une diarrhée, une transpiration excessive, des brûlures, l’insuffisance rénale et l’emploi de diurétiques... en apprendre davantage sévère, voire le décès.

Diagnostic de la gastro-entérite à rotavirus

  • Examen clinique

  • Parfois, analyses de selles

Le diagnostic de rotavirus repose généralement sur les symptômes typiques, en particulier si une épidémie est en cours. Parfois, d’autres membres de la famille ou des collègues ont été récemment atteints et ont développé des symptômes comparables. Dans d’autres cas, le rotavirus peut être attribué à de l’eau contaminée ou à des aliments mal cuits, mal conservés ou contaminés.

Pour confirmer le diagnostic d’infection à rotavirus, les médecins analysent parfois des échantillons de selles.

Prévention de la gastro-entérite à rotavirus

  • Hygiène

  • Vaccination

Les bonnes habitudes d’hygiène sont importantes en permanence, pas seulement en cas d’épidémie de gastro-entérite.

Dans la mesure où la plupart des infections à rotavirus sont transmises par le contact entre individus, principalement par le contact direct ou indirect avec des selles infectées, le moyen de prévention le plus efficace demeure le lavage minutieux des mains avec de l’eau et du savon après une émission de selles. Afin de prévenir les infections d’origine alimentaire, il convient de se laver les mains avant de toucher les aliments, de laver les couteaux et les planches à découper utilisés pour couper de la viande crue avant de les utiliser pour tout autre aliment, de bien cuire la viande et les œufs et de réfrigérer rapidement les restes après cuisson. On ne doit consommer que des produits laitiers et du jus de pomme pasteurisés. Les voyageurs doivent essayer d’éviter les aliments et boissons à risque élevé, comme ceux vendus par les marchands ambulants.

Afin de prévenir toute maladie liée aux loisirs aquatiques, les personnes ne doivent pas nager si elles ont la diarrhée. Les nourrissons et les tout-petits doivent être régulièrement changés dans une salle de bains et non à proximité d’un point d’eau. Les nageurs doivent éviter d’avaler de l’eau lorsqu’ils nagent.

Pour les enfants, les soignants doivent se laver les mains minutieusement avec de l’eau et du savon avant de préparer les biberons des nourrissons recevant un allaitement artificiel. Ils doivent aussi se laver les mains après avoir changé les couches du nourrisson. La zone où l’on change les couches des nourrissons doit être désinfectée à l’aide d’une solution domestique javellisée fraîchement préparée (¼ de tasse d’eau de Javel diluée dans 3,79 litres d’eau). Les enfants qui présentent des diarrhées doivent être exclus des garderies pendant toute la durée de leurs symptômes.

Le saviez-vous ?

  • Seul un lavage de mains avec du savon et de l’eau pendant au moins 20 secondes est totalement efficace.

Deux vaccins contre le rotavirus sont disponibles. Le vaccin contre le rotavirus Vaccin contre le rotavirus Le vaccin contre le rotavirus est un vaccin à virus vivant qui protège contre la gastro-entérite due au rotavirus, dont les symptômes sont vomissements, diarrhée et s’ils persistent, déshydratation... en apprendre davantage fait partie des vaccins recommandés chez le nourrisson. Selon le vaccin utilisé, deux ou trois doses de vaccin sont administrées par voie orale à 2 mois et 4 mois, ou à 2 mois, 4 mois et 6 mois.

Traitement de la gastro-entérite à rotavirus

  • Liquides et solutés de réhydratation

  • Parfois, médicaments

Réhydratation

Généralement, le seul traitement nécessaire en cas de gastro-entérite à rotavirus est de se reposer et de boire une quantité suffisante de liquide. Même les patients qui vomissent doivent boire autant que possible, par petites gorgées fréquentes. Si les vomissements ou la diarrhée se prolongent ou si la personne se déshydrate sévèrement, l’administration de liquides et d’électrolytes par voie intraveineuse peut être nécessaire. Les enfants peuvent se déshydrater rapidement, ils doivent donc recevoir des liquides contenant des sels et du sucre dans des proportions adéquates. Tous les solutés disponibles dans le commerce et conçus pour compenser les pertes d’eau et d’électrolytes (appelés solutés de réhydratation buvables Traitement La déshydratation est la perte d’eau de l’organisme, généralement provoquée par des vomissements et/ou une diarrhée. La déshydratation survient lorsqu’il y a une perte significative d’ eau corporelle... en apprendre davantage ) peuvent convenir. Les boissons gazeuses, le thé, les boissons destinées aux sportifs ou contenant de la caféine, ainsi que les jus de fruits sont à exclure. Si l’enfant est allaité au sein, l’allaitement Allaitement Le lait maternel est l’aliment idéal des nouveau-nés. Bien que l’alimentation des bébés puisse être maternelle ou artificielle, les médecins recommandent un allaitement maternel exclusif pendant... en apprendre davantage Allaitement doit se poursuivre.

À mesure que les symptômes régressent, la personne peut progressivement ajouter des aliments à son régime alimentaire. Bien que cela soit souvent recommandé, il n’est pas nécessaire de consommer exclusivement des aliments sans irritant gastrique comme des céréales, de la gélatine, des bananes, du riz, de la compote de pommes et des toasts. Toutefois, certaines personnes sont intolérantes au lait quelques jours après la survenue de la diarrhée.

Médicaments

Si la diarrhée persiste au-delà de 24 à 48 heures et si les selles ne contiennent pas de sang, qui peut témoigner d’une infection bactérienne plus grave, le médecin peut prescrire un médicament visant à contrôler la diarrhée, comme du diphénoxylate, ou conseiller un médicament en vente libre comme le lopéramide. Ces médicaments (appelés médicaments antidiarrhéiques) ne sont pas administrés aux enfants de moins de 2 ans, et leur utilisation chez les enfants âgés de 2 à 18 ans est limitée. Les médicaments antidiarrhéiques ne sont pas non plus administrés aux personnes qui ont récemment pris des antibiotiques, qui présentent une diarrhée sanglante, qui ont de faibles quantités de sang dans les selles invisibles à l’œil nu, ou qui souffrent de diarrhée et de fièvre.

Aucun antibiotique et médicament antiviral n’est administré.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
IMODIUM
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE