Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Infection de l’œsophage

Par

Kristle Lee Lynch

, MD, Perelman School of Medicine at The University of Pennsylvania

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’infection de l’œsophage se produit principalement chez les personnes chez qui les mécanismes de défense qui protègent l’œsophage des infections sont déficients. Parmi les causes principales d’infection figurent les infections à Candida albicans, au virus herpes simplex et au cytomégalovirus.

L’œsophage est le tube creux qui relie la gorge (pharynx) à l’estomac. (Voir aussi Présentation de l’œsophage.)

Plusieurs mécanismes de défense protègent l’œsophage contre les infections. Ces défenses incluent la salive, les mouvements (contractions) normaux de l’œsophage et les cellules du système immunitaire. Ainsi, les personnes à risque d’infection sont celles qui sont atteintes des pathologies suivantes : sida, greffe d’organe, alcoolisme, diabète, système immunitaire affaibli ou altéré, dénutrition, cancer, troubles des mouvements (motilité) de l’œsophage. L’infection à Candida peut survenir chez n’importe lequel de ces individus. Les infections par le virus herpes simplex et le cytomégalovirus surviennent principalement chez les personnes atteintes du sida ou ayant reçu une greffe d’organe et prenant des médicaments supprimant le système immunitaire.

Le saviez-vous ?

  • La salive aide l’œsophage à lutter contre les infections.

La douleur à la déglutition (odynophagie) en est le symptôme caractéristique. Certaines personnes constatent par ailleurs qu’elles présentent des troubles de la déglutition (dysphagie). Ces infections provoquent aussi des ulcères (plaies), une irritation et un gonflement de l’œsophage (œsophagite).

Diagnostic

  • Endoscopie

Parfois, le médecin peut voir des signes d’infection à Candida dans la bouche (muguet) chez les personnes dont l’œsophage est infecté par Candida. En général, on n’observe aucune anomalie dans la bouche des personnes infectées par le virus herpes simplex ou par le cytomégalovirus.

Pour diagnostiquer une infection de l’œsophage, le médecin observe généralement le fond de l’œsophage au moyen d’une sonde d’observation souple (endoscopie). Pendant l’endoscopie, les médecins prélèvent d’ordinaire du tissu pour l’examiner au microscope (biopsie).

Traitement

  • Pour l’infection à Candida, antifongiques

  • Pour les infections à herpes simplex ou cytomégalovirus, antiviraux

On administre un antifongique comme le fluconazole aux patients infectés par Candida. Le médicament est administré sous forme de comprimé, ou, si le patient souffre de troubles de la déglutition, sous forme de liquide. Il peut être administré par injection intraveineuse dans de rares cas.

Les personnes infectées par le virus herpes simplex ou par le cytomégalovirus sont traitées par médicaments antiviraux comme l’acyclovir en injection dans une veine ou d’autres antiviraux en prise orale.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
DIFLUCAN
ZOVIRAX
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation de l’appareil digestif
Vidéo
Présentation de l’appareil digestif
Modèles 3D
Tout afficher
Hernie hiatale par glissement
Modèle 3D
Hernie hiatale par glissement

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE