Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Maladies des éosinophiles

Par

Mary Territo

, MD, David Geffen School of Medicine at UCLA

Dernière révision totale janv. 2020| Dernière modification du contenu janv. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Parfois, les éosinophiles causent une inflammation de certains organes, ce qui provoque des symptômes.

Les éosinophiles représentent normalement moins de 7 % des globules blancs circulants (100 à 500 éosinophiles par microlitre de sang [0,1 à 0,5 × 109 par litre]).

Faible nombre d’éosinophiles

Un faible nombre d’éosinophiles est habituellement détecté de façon fortuite lorsqu’une numération formule sanguine est réalisée pour d’autres raisons.

Le traitement de la cause rétablit le nombre normal d’éosinophiles.

Nombre élevé d’éosinophiles

Les causes les plus fréquentes d’un nombre élevé d’éosinophiles (appelé éosinophilie ou hyperéosinophilie) sont

  • Les troubles allergiques

  • Les infections parasitaires

  • Certains cancers

Les troubles allergiques, notamment la sensibilité aux médicaments Éruptions cutanées d’origine médicamenteuse Les éruptions cutanées d’origine médicamenteuse correspondent à un effet secondaire d’un médicament, qui se traduit par une réaction cutanée. Les éruptions cutanées d’origine médicamenteuse... en apprendre davantage Éruptions cutanées d’origine médicamenteuse , l’asthme Asthme L’asthme est un état dans lequel les voies respiratoires diminuent de diamètre (en général de façon réversible) en réponse à certains stimuli. Parmi les symptômes les plus fréquents figurent... en apprendre davantage Asthme , la rhinite allergique Rhinite allergique La rhinite est une inflammation et un gonflement de la muqueuse du nez et se caractérise par un écoulement nasal et une congestion. Elle est en général provoquée par un rhume ou une allergie... en apprendre davantage Rhinite allergique et la dermatite atopique Dermatite atopique (eczéma) La dermatite atopique (souvent appelée eczéma) est une inflammation chronique de la couche superficielle de la peau qui est accompagnée de démangeaisons. Elle se développe souvent chez des personnes... en apprendre davantage Dermatite atopique (eczéma) augmentent souvent le nombre d’éosinophiles. De nombreux parasites Présentation des infections parasitaires Un parasite est un organisme qui vit sur ou dans un autre organisme (l’hôte) et qui profite (par exemple, en obtenant des nutriments) de l’hôte à ses dépens. Bien que cette définition s’applique... en apprendre davantage , en particulier ceux qui envahissent les tissus, provoquent une éosinophilie. Les cancers qui provoquent une éosinophilie incluent le lymphome de Hodgkin Lymphome de Hodgkin Le lymphome de Hodgkin est un type de lymphome caractérisé par la présence d’un type spécifique de cellules cancéreuses appelées cellules de Reed-Sternberg. Sa cause est inconnue. Les ganglions... en apprendre davantage , la leucémie Présentation des leucémies Les leucémies sont des cancers des globules blancs ou des cellules qui se développent en globules blancs. Les globules blancs sont issus de la différenciation (ou maturation) progressive de... en apprendre davantage et certains néoplasmes myéloprolifératifs Présentation des néoplasmes myéloprolifératifs Dans les néoplasmes myéloprolifératifs (myélo = moelle osseuse ; prolifératif = multiplication rapide ; et néoplasme = croissance nouvelle anormale), les cellules produisant les cellules sanguines... en apprendre davantage .

Si le nombre d’éosinophiles est juste légèrement élevé, les personnes ne présentent généralement pas de symptômes, et le nombre élevé d’éosinophiles dans le sang est découvert uniquement lorsqu’une numération formule sanguine est réalisée pour d’autres raisons. Cependant, parfois, et en particulier lorsque le nombre d’éosinophiles est très élevé, le nombre élevé d’éosinophiles entraîne une inflammation des tissus et provoque des lésions des organes. Le cœur, les poumons, la peau et le système nerveux sont les plus souvent touchés, mais tous les organes peuvent être endommagés.

Les symptômes sont liés à l’organe touché. Par exemple, les personnes peuvent présenter une éruption cutanée lorsque la peau est touchée, une respiration sifflante et un essoufflement lorsque les poumons sont atteints, un essoufflement et une fatigue (symptômes d’insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque (IC) L’insuffisance cardiaque est un trouble dans lequel le cœur est incapable de faire face aux demandes du corps, ce qui entraîne une réduction du flux sanguin, un retour (congestion) de sang dans... en apprendre davantage Insuffisance cardiaque (IC) ) lorsque le cœur est touché ou une douleur au niveau de la gorge ou de l’estomac lorsque l’œsophage ou l’estomac est atteint. Par conséquent, les troubles éosinophiliques sont diagnostiqués selon la localisation du nombre élevé d’éosinophiles :

Souvent, les personnes sont d’abord testées puis traitées pour les causes les plus fréquentes de leurs symptômes. Par exemple, elles peuvent faire l’objet d’un dépistage d’infection, voire recevoir des antibiotiques même si une infection n’est pas découverte. Comme les personnes ont toujours des symptômes après leur traitement, les médecins prélèvent souvent un échantillon de tissu pour l’examiner (biopsie), et celui-ci montrera des éosinophiles dans l’organe qui est touché.

Le traitement de ces affections comprend souvent des corticoïdes par voie orale.

Syndrome hyperéosinophilique

Le syndrome hyperéosinophilique est une maladie rare dans laquelle le nombre d’éosinophiles devient supérieur à 1 500 cellules par microlitre de sang (plus de 1,5 × 109 par litre) pendant plus de 6 mois, sans cause évidente. Certaines personnes présentent une anomalie chromosomique rare.

Parmi les symptômes, on peut retrouver : perte de poids, fièvre, sueurs nocturnes, fatigue, toux, douleur thoracique, gonflement, douleurs d’estomac, éruption cutanée, douleur, faiblesse, confusion et coma. D’autres symptômes de ce syndrome peuvent se manifester selon l’organe atteint.

Ce syndrome doit être évoqué lorsque des examens répétés indiquent que le nombre d’éosinophiles augmente de façon persistante chez les patients qui manifestent ces symptômes. Le diagnostic est confirmé lorsque les médecins déterminent que l’hyperéosinophilie n’est pas la conséquence d’une infection parasitaire, d’une réaction allergique ou d’un autre trouble pouvant être diagnostiqué, et lorsque les biopsies montrent la présence d’éosinophiles au sein des organes.

En l’absence de traitement, la mortalité est supérieure à 80 % dans les 2 ans ; mais avec un traitement, la survie est supérieure à 80 %. Le décès est le plus souvent consécutif à l’atteinte cardiaque. Certaines personnes ne nécessitent pas de traitement autre qu’une surveillance étroite pendant 3 à 6 mois, mais la plupart doivent être traitées par prednisone, hydroxyurée ou médicaments de chimiothérapie.

Certaines personnes atteintes du syndrome d’hyperéosinophilie présentent une anomalie acquise d’un gène qui régule la croissance cellulaire. Ce type d’hyperéosinophilie peut répondre à un traitement par imatinib, un médicament utilisé contre le cancer. En cas d’échec du traitement avec ces médicaments, on a recours à d’autres médicaments, éventuellement associés à une procédure visant à éliminer les éosinophiles du sang (leucaphérèse Cytaphérèse L’aphérèse consiste à prélever le sang d’une personne, pour lui réinjecter après en avoir extrait certains composants. L’aphérèse peut être utilisée pour : Obtenir des composants sanguins sains... en apprendre davantage ).

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
RAYOS
GLEEVEC
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Examen de la moelle osseuse
Parfois, un échantillon de moelle osseuse doit être examiné. Pour obtenir un échantillon de moelle osseuse, le médecin insère une aiguille dans l’os et prélève une petite quantité de moelle. L’échantillon est alors examiné au microscope et mis en culture. Parmi les propositions suivantes, qu’est-ce qui est difficile à faire en utilisant un échantillon de moelle osseuse ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE