Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Kératite interstitielle

(Kératite parenchymateuse)

Par

Melvin I. Roat

, MD, FACS, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Dernière révision totale oct. 2018| Dernière modification du contenu oct. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La kératite interstitielle est un trouble ophtalmique grave qui entraîne une inflammation de la couche intermédiaire de la cornée (la couche transparente située devant l’iris et la pupille). Elle survient généralement chez les personnes qui ont eu des infections oculaires.

  • Les symptômes comprennent un larmoiement, une douleur oculaire, une vision floue et une sensibilité accrue à la lumière vive d’un seul ou des deux yeux.

  • Le diagnostic est établi lors de l’examen par un médecin et par des analyses de sang afin d’exclure d’autres maladies.

  • Les médecins traitent l’infection sous-jacente.

Vue à l’intérieur de l’œil

Vue à l’intérieur de l’œil

La kératite interstitielle est rare aux États-Unis. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une complication de la syphilis congénitale qui survient chez l’enfant ou l’adolescent. Les autres causes de la kératite interstitielle comprennent le syndrome de Cogan, la maladie de Lyme, le virus d’Epstein-Barr, la syphilis acquise, le virus herpes simplex, le virus varicelle-zona, et la tuberculose.

Symptômes

La kératite interstitielle peut affecter un seul ou les deux yeux. Les personnes présentent un larmoiement, une douleur oculaire, une vision floue et une sensibilité accrue à la lumière vive. En cas de kératite interstitielle due à la syphilis, la cornée peut parfois devenir trouble et entraîner une perte de vision permanente.

Diagnostic

  • Un examen ophtalmologique

  • Analyses de sang

Les médecins suspectent une kératite interstitielle lorsqu’ils identifient une cornée affectée chez une personne qui présente également des antécédents d’infection telle que la syphilis. Une lampe à fente (instrument qui permet au médecin d’examiner l’œil avec un fort grossissement) est généralement utilisée pour examiner la cornée.

Des analyses de sang visant à dépister la syphilis, la maladie de Lyme et le virus d’Epstein-Barr sont également réalisées. Les personnes atteintes de kératite interstitielle dont les tests sanguins sont normaux doivent être examinées pour détecter un éventuel syndrome de Cogan.

Traitement

  • Collyre corticoïde

La kératite interstitielle peut guérir grâce au traitement de l’infection sous-jacente. Parfois, les personnes sont traitées avec un collyre corticoïde afin de réduire l’inflammation de la cornée.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Myopie et hypermétropie
Vidéo
Myopie et hypermétropie
Pendant la vision normale, la lumière passe au travers de la cornée, le revêtement transparent...
Modèles 3D
Tout afficher
Névrite optique
Modèle 3D
Névrite optique

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE