Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Urétrite

Par

Talha H. Imam

, MD, University of Riverside School of Medicine

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’urétrite est une infection de l’urètre, le canal qui véhicule l’urine de la vessie vers l’extérieur de l’organisme.

  • Les bactéries, y compris celles qui sont sexuellement transmissibles, constituent la cause la plus fréquente de l’urétrite.

  • Les symptômes comprennent douleur à la miction, un besoin fréquent ou urgent d’uriner et parfois un écoulement.

  • Cette infection est généralement traitée par des antibiotiques.

Causes

L’urétrite peut être provoquée par des bactéries, des champignons ou des virus (par exemple, par le virus herpès simplex).

Les maladies sexuellement transmissibles sont des causes fréquentes d’urétrite. Des micro-organismes, tels que Neisseria gonorrhoeae, l’agent de la gonorrhée, peuvent atteindre l’urètre au cours d’un rapport sexuel avec un partenaire infecté. Chlamydia et le virus herpès simplex sont fréquemment transmis sexuellement et peuvent entraîner une urétrite ( Infections à Chlamydia et autres infections). L’urétrite chez les hommes est souvent due à Neisseria gonorrhoeae. Bien que ce micro-organisme puisse infecter l’urètre chez les femmes, le risque que l’infection touche le vagin, le col utérin, l’utérus, les ovaires et les trompes est plus important. Chez les hommes, l’urétrite peut être provoquée par un parasite microscopique, Trichomonas. L’urétrite peut être également provoquée par les bactéries qui sont généralement responsables d’autres infections des voies urinaires, telles qu’Escherichia coli.

Symptômes

Tant chez les hommes que chez les femmes, l’urétrite provoque en général une douleur pendant la miction et un besoin d’uriner fréquent et impérieux. Les personnes sont parfois asymptomatiques. Chez les hommes, lorsque la cause est une gonorrhée ou une chlamydia, l’urétrite se caractérise par un écoulement urétral. Celui-ci est souvent jaune verdâtre et épais en présence de gonocoques, ou de couleur claire et plus fluide quand il s’agit d’autres micro-organismes. L’écoulement est moins fréquent chez les femmes.

Les autres troubles provoquant une douleur pendant la miction comprennent une infection vésicale et une vaginite (inflammation du vagin).

Complications de l’urétrite

En cas d’infection urétrale non traitée ou incorrectement traitée, un rétrécissement (sténose) urétral peut se produire. Une sténose peut augmenter le risque ultérieur d’infection vésicale ou rénale. Une gonorrhée non traitée entraîne rarement l’accumulation de pus (abcès) autour de l’urètre. Un abcès peut provoquer la formation de diverticules à partir de la paroi urétrale (diverticules urétraux), qui sont à risque d’infection. Si l’abcès perfore la peau, le vagin ou le rectum, l’urine peut sortir par cette connexion pathologique nouvellement créée (fistule urétrale).

Diagnostic

  • Analyse d’urine

  • Parfois, culture urinaire

En général, le diagnostic d’urétrite est basé sur les symptômes. On recueille un échantillon de l’écoulement, quand il est présent, au moyen d’un écouvillon introduit par le méat urétral. Puis, ce prélèvement est envoyé au laboratoire pour analyse afin d’identifier l’agent infectieux.

Prévention et traitement

  • Antibiotiques pour les causes fréquentes, antiviraux pour le virus herpès simplex

  • Pour les infections sexuellement transmissibles, traitement des partenaires

Les infections sexuellement transmissibles qui causent des urétrites peuvent être prévenues par l’utilisation d’un préservatif.

Le traitement est fonction de l’agent responsable de l’infection. Toutefois, l’identification du micro-organisme responsable de l’urétrite peut prendre plusieurs jours. Par conséquent, les médecins débutent généralement un traitement par des antibiotiques qui contribuent à la guérison des infections les plus courantes. Les hommes sexuellement actifs sont généralement traités par une injection de ceftriaxone contre la gonorrhée plus de l’azithromycine par voie orale ou de la doxycycline par voie orale contre la chlamydia. Si les analyses excluent toute éventualité de gonorrhée et de chlamydia, du triméthoprime-sulfaméthoxazole ou un antibiotique de la famille des fluoroquinolones (tel que la ciprofloxacine) pourra être prescrit. Les femmes peuvent être traitées comme si elles présentaient une cystite. En cas d’infection par le virus herpès simplex, un médicament antiviral comme l’aciclovir est utilisé. Si l’on suspecte qu’une maladie sexuellement transmissible est en cause, il convient d’évaluer les partenaires sexuels des personnes en vue d’un traitement. Les hommes chez qui une urétrite a été diagnostiquée doivent faire l’objet d’un dépistage du VIH et de la syphilis.

Informations supplémentaires

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
PERIOSTAT, VIBRAMYCIN
ROCEPHIN
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Lithotritie par ondes de choc
Vidéo
Lithotritie par ondes de choc
La lithotritie par ondes de choc emploie des ondes sonores pour fragmenter les calculs rénaux...
Modèles 3D
Tout afficher
Système urinaire
Modèle 3D
Système urinaire

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE