Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Comment réduire une subluxation de la tête radiale (coude de nourrice)

Par

Matthew J. Streitz

, MD, San Antonio Uniformed Services Health Education Consortium

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Une technique d'hyperpronation ou de supination-flexion peut être utilisée pour réduire une subluxation de la tête radiale (coude de nourrice). Ces techniques sont sûres et ne nécessitent pas d'équipement spécial, d'assistants, d'analgésie/sédation ou d'immobilisation post-opératoire.

Indications

  • Subluxation de la tête radiale

Contre-indications

  • Une atteinte neurovasculaire distale, qui indique une lésion plus grave que la subluxation de la tête radiale

  • Signes physiques de blessure (déformation, gonflement, ecchymoses, douleur et sensibilité) au-delà de la zone de la tête radiale, sauf si les signes sont légers et qu'une blessure importante a été exclue

  • Preuve d'infection

Complications

  • Autres lésions, si la lésion est plus étendue que la subluxation de la tête radiale et n'est pas reconnue

Equipement

  • Aucun

Considérations supplémentaires

  • Les rx pré-opératoires ne sont pas nécessaires si le bilan clinique est en faveur d'une simple subluxation de la tête radiale. Cependant, en cas de signes cliniques (déformation, œdème, ecchymoses, douleur, sensibilité) ou d'autres lésions concomitantes, une rx pré-opératoire de la zone suspecte est nécessaire.

  • La technique d'hyperpronation peut être source de moins de douleur que la technique de supination-flexion et peut également permettre un taux plus élevé de réduction réussie.

Anatomie importante

  • Le ligament annulaire s'enroule autour du radius et s'attache à ses deux extrémités au cubitus et maintient ainsi le radius en place contre le cubitus au niveau de l'articulation radioulnaire.

  • La tête radiale peut être palpée superficiellement au niveau de son articulation avec l'épicondyle huméral latéral. Contrairement à l'épicondyle, la tête radiale tourne lorsque le poignet est en pronation ou en supination.

Positionnement

  • Positionner l'enfant à côté de l'aidant ou sur les genoux de l'aidant, l'aidant tenant le torse et le bras de l'enfant.

Description étape par étape de la procédure

  • Effectuer un examen pré-opératoire du bras atteint: l'examen neurovasculaire comprend l'évaluation des pouls distaux et le remplissage capillaire. La palpation des zones environnantes à la recherche d'une douleur peut suggérer l'existence de blessures supplémentaires.

  • Se placer face à l'enfant et tenir le coude lésé dans la paume d'une main, en plaçant votre pouce au-dessus de la tête radiale.

  • Tenir le poignet dans l'autre main, avec le pouce et les doigts sur les côtés opposés du poignet.

  • Expliquer à l'aidant que la technique entraînera une douleur transitoire.

  • Maintenir le coude en flexion à 90°.

  • Pour la technique d'hyperpronation, mettre rapidement en hyperpronation l'avant-bras. Certains experts recommandent une nouvelle flexion du coude immédiatement après l'hyperpronation.

  • Dans la technique de supination-flexion, par un mouvement continu, mettre en supination rapidement et fermement l'avant-bras, puis fléchir complètement le coude.

  • Repérer un clic ou un pop palpable au niveau de la tête radiale, qui peut accompagner une réduction réussie.

Soins ultérieurs

  • L'enfant peut pleurer pendant quelques minutes après une réduction réussie; l'analgésie n'est pas nécessaire.

  • Quitter la pièce pour permettre à l'enfant de commencer à utiliser le bras. Presque tous les enfants commenceront à utiliser le bras spontanément ou en réponse à un jouet ou à une collation proposés dans les 30 minutes.

Si l'enfant ne bouge pas le bras après 30 minutes, formuler un plan de soins avec les parents, en choisissant parmi des options telles que

  • Tentative de réduction une deuxième fois

  • Renvoyer le patient et sa famille à la maison, avec l'instruction de revenir (ou de consulter le médecin de famille) si l'enfant n'utilise pas le bras complètement à l'arrivée

  • Effectuer une rx du coude avant la sortie

Noter les points suivants:

  • L'immobilisation n'est pas nécessaire après une réduction efficace.

  • Demander aux soignants d'utiliser l'aisselle lorsqu'ils portent l'enfant.

Trucs et astuces

  • Placer le pouce sur la tête radiale peut faciliter la reconnaissance d'une réduction réussie via le clic ou le pop palpable. Lorsque la méthode de réduction de supination est utilisée, certains experts recommandent d'appuyer sur la tête radiale, avec ou sans pronation et supination simultanées du poignet, pendant la flexion de l'avant-bras.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE