Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Luxations des doigts

Par

Danielle Campagne

, MD, University of San Francisco - Fresno

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La plupart des luxations des doigts se produisent au niveau de l'interphalangienne proximale; elles sont généralement causées par une hyperextension et sont donc généralement dorsales.

Les luxations des doigts peuvent être dorsales, latérales ou palmaires. Elles peuvent rompre diverses associations de ligaments. La plupart causent des malformations évidentes, ainsi que des douleurs et un œdème.

Des rx de face, de profil et obliques sont effectuées. Une rx de profil doit être effectuée centrée sur le doigt atteint.

La plupart des luxations relèvent d'une réduction à foyer fermé après bloc nerveux digital. Pour toutes les luxations des articulations interphalangiennes proximales, la stabilité des ligaments latéraux est évaluée par un test d'effort une fois que la luxation est réduite.

Luxations dorsales

Les luxations dorsales sont dues à une hyperextension. Elles déplacent parfois les structures articulaires palmaires à l'intérieur de l'articulation (lésion de la plaque palmaire).

Dans les blessures de la plaque palmaire, les rx montrent parfois un petit fragment d'os avulsé de la phalange intermédiaire.

Les luxations dorsales sont réduites par traction axiale et la force volaire. Si des lésions de la plaque palmaire sont suspectées ou si la réduction fermée est difficile (évoquant une lésion de la plaque palmaire), une réduction ouverte peut être nécessaire.

Les luxations dorsales sont habituellement immobilisées par une attelle à 15° de flexion pendant 3 semaines.

Luxations latérales

Des luxations latérales peuvent se produire lorsque des forces d'abduction ou d'adduction sont appliquées à l'articulation d'un doigt en extension.

L'articulation est douloureuse et instable lorsqu'une contrainte latérale est appliquée.

L'articulation est réduite, puis immobilisée par une attelle à 35° de flexion.

Luxations volaires

Les luxations palmaires sont rares et se produisent lorsque des forces palmaires sont appliquées sur l'articulation d'un doigt en rotation.

Généralement, la bandelette médiane du tendon extenseur se rompt, provoquant une déformation en boutonnière.

Les luxations palmaires sont réduites par traction axiale et force dorsale, puis immobilisées en extension pendant 1 à 2 semaines. Par la suite, les patients doivent être évalués pour déterminer si la chirurgie est nécessaire pour réparer une rupture de la bandelette médiane du tendon extenseur.

Points clés

  • Les luxations des doigts (dorsales, latérales ou volaire) peuvent rompre diverses associations de ligaments.

  • Les difformités sont généralement évidentes.

  • Diagnostiquer en prenant des radiographies de face, latérales et obliques: pour les en incidences latérales, séparez le doigt lésé des autres.

  • Réduire la plupart des luxations manuellement après utilisation d'un bloc des nerfs digitaux.

  • Après réduction, faire des tests de stress pour évaluer la stabilité de toutes les luxations de l'articulation interphalangienne proximale.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE