Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

COVID-19 pendant la grossesse

Par

Lara A. Friel

, MD, PhD, University of Texas Health Medical School at Houston, McGovern Medical School

Dernière révision totale avr. 2020| Dernière modification du contenu avr. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Le COVID-19 (Coronavirus disease 2019) est causé par le severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2).

Les informations sur le COVID-19 et les directives de soins évoluent rapidement. Mais en fonction des données disponibles, l'épidémiologie, la virologie, la transmission, la symptomatologie du COVID-19 chez la femme enceinte sont similaires à celles des patientes non enceintes.

On ne sait pas si la grossesse modifie le risque de manifestations graves du COVID-19. Les premiers résultats ne montrent aucune augmentation du risque par rapport aux patientes non enceintes (1, 2). Le risque de complications obstétricales (p. ex., travail prématuré, naissance prématurée, pré-éclampsie, accouchement par césarienne) peut être augmenté, du moins en cas d'infection modérée à sévère (qui comprend habituellement une pneumonie), mais le fait que ce risque soit augmenté n'a pas encore été confirmé. En outre, on ne sait pas si un tel risque diffère du risque conféré par d'autres infections par des virus respiratoires.

Le risque de transmission verticale prénatale semble absent ou faible et est probablement proche de 1% (3, 4).

Références générales

  • 1. Liu D, Li L, Wu X, et al: Pregnancy and perinatal outcomes of women with coronavirus disease (COVID-19) pneumonia: A preliminary analysis. Am J Roentgenol Mar 18, 1–6: 2020. doi.org/10.2214/AJR.20.23072. Epub ahead of print.

  • 2. Breslin N, Baptiste C, Gyamfi-Bannerman C, et al: COVID-19 infection among asymptomatic and symptomatic pregnant women: Two weeks of confirmed presentations to an affiliated pair of New York City hospitals. Am J Obstet Gynecol MFM 2020. https://doi.org/10.1016/j.ajogmf.2020.100111. Epub ahead of print.

  • 3. Schwartz DA: An analysis of 38 pregnant women with COVID-19, their newborn infants, and maternal-fetal transmission of SARS-CoV-2: Maternal coronavirus infections and pregnancy outcomes. Arch Pathol Lab Med Mar 17 2020. doi: 10.5858/arpa.2020-0901-SA. Epub ahead of print.

  • 4. Wang W, Xu Y, Gao R, et al: Detection of SARS-CoV-2 in different types of clinical specimens. JAMA Mar 11, 2020. doi: 10.1001/jama.2020.3786. Epub ahead of print.

Diagnostic

  • Similaire à celui des patientes non enceintes

Le diagnostic de COVID-19 est similaire chez les patientes enceintes et non enceintes.

La rx thorax et/ou la TDM du thorax, si par ailleurs indiquées, doivent être effectuées parce que les doses de rayonnement fœtal sont faibles.

La Society for Fetal-Maternal Medicine of the American College of Gynecology a suggéré un algorithme de triage et d'évaluation des femmes enceintes chez qui un COVID-19 est possible (1). Les recommandations de cet algorithme sont similaires à celles de l'évaluation des patientes non enceintes.

Références pour le diagnostic

Traitement

  • Soins de support

Le traitement médical général du COVID-19 est principalement symptomatique et est similaire chez les patientes enceintes et non enceintes. Le paracétamol est recommandé pour traiter la fièvre et la douleur légères à modérées.

La saturation en oxygène doit probablement être maintenue > 95% ou la PaO2 > 70 mmHg.

Prévention

On doit conseiller à toutes les femmes enceintes de suivre les lignes directrices de prévention du COVID-19 du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et de prendre des précautions pour minimiser leur exposition, dont rester à la maison autant que possible, le lavage régulier des mains et la distance sociale. Ces précautions sont similaires à celles des patientes non enceintes.

Tous les travailleurs de la santé doivent porter un équipement de protection individuelle approprié.

Pour diminuer l'exposition des femmes enceintes, les professionnels de santé doivent contacter leurs patientes enceintes pour confirmer les consultations prénatales et les rendez-vous échographiques, bien que le consensus sur la façon de planifier ces rendez-vous n'ait pas encore été déterminé. La surveillance de la pression artérielle, de la glycémie et le monitorage du fœtus peuvent parfois être transmises par voie électronique et certaines consultation peuvent être faites par téléphone ou par vidéo-conférence. La séparation de la mère et du nourrisson après l'accouchement doit être envisagée au cas par cas. L'interruption de la séparation peut devoir attendre que le risque de transmission au nourrisson ait été évalué de manière approfondie. Le bilan doit habituellement comprendre des examens de laboratoire.

Le risque de transmission du virus dans le lait maternel est faible ou nul. Si la mère décide d'allaiter de manière permanente tout en restant séparée de son nourrisson, elle exprime le lait pour qu'il soit apporté au nourrisson par un soignant non infecté, sauf dans le cas où COVID-19 a été exclu chez la patiente. Lors de la production du lait maternel, des conseils doivent être donnés à la mère quant à une bonne hygiène des mains (p. ex., se laver les mains avant de toucher le tire-lait et le biberon et avant d'exprimer le lait maternel). Un tire-lait spécifique doit être utilisé si possible et toutes les parties du tire-lait en contact avec le sein ou le lait maternel doivent être soigneusement nettoyées et désinfectées après utilisation. Le système d'expression (p. ex., cadrans, interrupteur d'alimentation, plan de travail) doit être nettoyé avec des lingettes désinfectantes. Si la mère choisit d'allaiter directement, elle doit porter un masque facial et se laver les mains avant chaque tétée.

Points clés

  • Les manifestations, le diagnostic et le traitement du COVID-19 sont similaires chez les patientes enceintes et non enceintes.

  • Le risque de complications obstétricales peut être augmenté, mais on ne sait pas encore si le risque est augmenté.

  • La transmission verticale et la transmission dans le lait maternel sont peu probables.

  • Envisager de séparer les mères potentiellement infectées des nourrissons jusqu'à ce que les risques de transmission puissent être complètement évalués.

  • Confirmer les consultations prénatales et les tests pour minimiser l'exposition maternelle.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment accoucher en cas de dystocie de l'épaule
Vidéo
Comment accoucher en cas de dystocie de l'épaule
Modèles 3D
Tout afficher
Contenu du bassin féminin
Modèle 3D
Contenu du bassin féminin

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE