Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Anémie hémolytique microangiopathique

(Anémie hémolytique traumatique)

Par

Evan M. Braunstein

, MD, PhD, Johns Hopkins University School of Medicine

Vérifié/Révisé juin 2022
Voir l’éducation des patients

L'anémie hémolytique microangiopathique est une hémolyse intravasculaire due à des contraintes mécaniques excessives ou des turbulences dans la circulation.

Un cisaillement ou des turbulences excessifs dans la circulation entraînent un traumatisme des globules rouges dans le sang périphérique, induisant une fragmentation des globules rouges (p. ex., triangles, en formes de casque) appelés schistocytes (voir photo ). Les schistocytes dans le frottis périphérique font le diagnostic. Les schistocytes entraînent une distribution importante des globules rouges, reflétant l'anisocytose.

L'anémie hémolytique microangiopathique comprend la fragmentation des globules rouges causée par une lésion microvasculaire ainsi que par des dispositifs mécaniques. Les causes de l'hémolyse par fragmentation comprennent les suivantes

Le traitement est dirigé vers le processus sous-jacent. Une anémie ferriprive Anémie ferriprive La carence en fer est la cause la plus fréquente d'anémie et résulte généralement de pertes de sang; la malabsorption, comme cela se produit dans la maladie cœliaque, étant une cause beaucoup... en apprendre davantage Anémie ferriprive résultant d'une hémosidérinurie chronique s'ajoute parfois à l'hémolyse et répond à un traitement martial lorsqu'elle est présente. Conserver une hématocrite > 30% peut réduire l'hémolyse provoquée par un écoulement turbulent.

Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE