Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Anémie hémolytique microangiopathique

(Anémie hémolytique traumatique)

Par

Evan M. Braunstein

, MD, PhD, Johns Hopkins School of Medicine

Dernière révision totale sept. 2020| Dernière modification du contenu sept. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

L'anémie hémolytique microangiopathique est une hémolyse intravasculaire due à des contraintes mécaniques excessives ou des turbulences dans la circulation.

Un cisaillement ou des turbulences excessifs dans la circulation entraînent un traumatisme des globules rouges dans le sang périphérique, induisant une fragmentation des globules rouges (p. ex., triangles, en formes de casque) appelés schistocytes. Les schistocytes dans le frottis périphérique font le diagnostic. Les schistocytes entraînent une distribution importante des globules rouges, reflétant l'anisocytose.

L'anémie hémolytique microangiopathique comprend la fragmentation des globules rouges causée par une lésion microvasculaire ainsi que par des dispositifs mécaniques. Les causes de l'hémolyse par fragmentation comprennent les suivantes

  • Coagulation intravasculaire disséminée, un processus de consommation secondaire à d'autres troubles tels que septicémie, maladie maligne, complications de la grossesse, traumatisme ou chirurgie

  • Dysfonctionnement d'une valve cardiaque sténotique, mécanique ou prothétique (c'est-à-dire, fuite périvalvulaire)

  • Un syndrome hémolytique urémique ou des troubles apparentés tels que le syndrome HELLP (hemolysis, elevated liver enzymes, and low platelet count, hémolyse, élévation des enzymes hépatiques et numération plaquettaire basse), et la crise rénale de la sclérose systémique (sclérodermie)

  • De rares cas d'impacts répétitifs significatifs, tels que l'hémolyse liée à des coups de pieds (hémoglobinurie de marche), de coups de karaté, la nage ou de jeu de tambour à la main

Le traitement est dirigé vers le processus sous-jacent. Une anémie ferriprive résultant d'une hémosidérinurie chronique s'ajoute parfois à l'hémolyse et répond à un traitement martial lorsqu'elle est présente. Conserver une hématocrite > 30% peut réduire l'hémolyse provoquée par un écoulement turbulent.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE