honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Infections par Oligella

Par

Larry M. Bush

, MD, FACP, Charles E. Schmidt College of Medicine, Florida Atlantic University;


Maria T. Vazquez-Pertejo

, MD, FACP, Wellington Regional Medical Center

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu juil. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Oligella spp sont des microrganismes Gram-négatifs causes d'infections des voies génito-urinaires.

Le genre Oligella comprend 2 espèces, Oligella urethralis et Oligella ureolytica.

O. urethralis est un commensal des voies génito-urinaires et la plupart des isolats cliniques proviennent de prélèvement d'urines, principalement chez des hommes. Bien que les infections symptomatiques soient rares, des bactériémies, des arthrites septiques simulant des arthrites gonococciques et des cas de péritonites ont été décrits.

O. ureolytica apparaît principalement dans les urines, habituellement chez des patients porteurs à long terme de cathéters urinaires ou dans d'autres systèmes de drainage urinaire. Ces patients ont une tendance à développer des calculs urinaires, probablement parce que le microrganisme hydrolyse l'urée et alcalinise l'urine, aboutissant à une précipitation des phosphates. Une bactériémie a été observée chez un patient atteint d'une uropathie obstructive.

Le diagnostic d'infections à Oligella repose sur la culture.

Ces microrganismes étant rarement isolés, les données concernant la sensibilité aux antimicrobiens sont limitées; la plupart sont sensibles aux bêta-lactamines. On a cependant identifié une souche sécrétrice de bêta-lactamase et des souches résistantes à la ciprofloxacine.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE