Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche

Par

Margot L. Savoy

, MD, MPH, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Dernière révision totale oct. 2020| Dernière modification du contenu oct. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Préparations

Les vaccins contre la diphtérie (D) contiennent des anatoxines préparées à partir de Corynebacterium diphtheriae. Les vaccins contre le tétanos (T) contiennent des anatoxines préparées à partir de Clostridium tetani. Les vaccins anticoquelucheux acellulaires (a) (P) contiennent des composants semi-purifiés ou purifiés de Bordetella pertussis. Le vaccin contre la coqueluche à partir de germes entiers n'est plus disponible aux États-Unis à cause de potentiels effets indésirables, mais est encore disponible dans d'autres parties du monde. Il existe 2 préparations du vaccin acellulaire:

  • Diphtérie, tétanos et coqueluche acellulaire (DTaP [DTCa]) chez l'enfant < 7 ans

  • Tétanos-diphtérie-coqueluche (Tdap) pour les adolescents et les adultes

Le Tdap (TdCa) contient des doses inférieures des composants de la diphtérie et la coqueluche (indiqué par les minuscules d et p).

Indications

Des rappels supplémentaires de Tdap (TdCa) sont également recommandés pour

  • Les femmes enceintes au cours de chaque grossesse (de préférence à 27 à 36 semaines de gestation), indépendamment de l'intervalle depuis l'administration de toute dose précédente du Tdap (TdCa)

  • Les femmes en post-partum qui n'ont jamais reçu Tdap (TdCa)

Les adultes à qui on doit administrer un vaccin contenant de l'anatoxine tétanique dans le cadre du traitement d'une plaie et qui n'ont pas reçu précédemment du Tdap (TdCa) doivent recevoir du Tdap (TdCa) au lieu du tétanos-diphthérie (Td).

Les sujets qui ont eu la coqueluche doivent toujours recevoir un vaccin contre la coqueluche, conformément aux recommandations habituelles.

Contre-indications et précautions

Les contre-indications au DTaP et DTaP (DTCa) sont

La vaccination antitétanique étant importante, les sujets qui ont fait une réaction anaphylactique aux composants DTaP (DTCa) ou Tdap (TdCa) doivent être adressés à un allergologue pour déterminer s'ils sont allergiques à l'anatoxine tétanique. Sinon, ils peuvent être vaccinés avec le vaccin antitétanique (TT). Les adultes qui ont des antécédents d'encéphalopathie peuvent être vaccinés par le tétanos-diphtérie, et les enfants peuvent recevoir le vaccin diphtérie-tétanos au lieu du Tdap (TdCa).

Les précautions varient selon la formulation.

Dans le cas du DTaP (DTCa) et du Tdap (TdCa):

Pour DTaP (DTCa) seulement, les précautions comprennent

  • Une convulsion, avec ou sans fièvre, dans les 3 jours après une dose précédente du vaccin DTaP (DTCa)

  • ≥ 3 heures de cris ou de pleurs persistants, ou sévères, inconsolables dans les 48 heures après une dose précédente de vaccin DTaP (DTCa)

  • Collapsus ou état de choc (épisode d'hypotonie-hyporéactivité) survenant dans les 48 heures après une dose précédente de vaccin DTaP (DTCa)

  • Température ≥ 40,5° C, inexpliquée par une autre cause, dans les 48 heures après une dose précédente du vaccin DTaP (DTCa)

Pour le Tdap (TdCa) seulement, les précautions comprennent

Dose et administration

La dose de DTaP (DTCa) ou de Tdap (TdCa) est de 0,5 mL IM.

Le vaccin diphtérie tétanos coqueluche acellulaire DTaP (DTCa) est administré en 5 injections pour la primo-vaccination et 1 rappel IM pendant l'enfance, selon le schéma suivant: à 2 mois, 4 mois, 6 mois, entre 15 et 18 mois et entre 4 et 6 ans (avant l'entrée à l'école). La 5e dose n'est pas nécessaire si la 4e dose a été administrée à ≥ 4 ans et au moins 6 mois après la 3e dose.

Un rappel unique de Tdap (TdCa) est administré, sauf chez les femmes enceintes, qui doivent recevoir une dose à chaque grossesse, de préférence à 27 à 36 semaines de gestation.

Pièges à éviter

  • Les femmes enceintes doivent recevoir une dose de rappel de Tdap (TdCa) pendant chaque grossesse.

Effets indésirables

Les effets indésirables sont rares et sont principalement attribuables à la composante coqueluche. Ils comprennent ce qui suit:

  • Une encéphalopathie dans les 7 jours

  • Une convulsion, avec ou sans fièvre, dans les 3 jours

  • ≥ 3 heures de cris ou de pleurs persistants, ou sévères, inconsolables dans les 48 heures

  • Un collapsus ou un choc dans les 48 heures

  • Température 40,5° C, inexpliquée par une autre cause, dans les 48 heures

  • Une réaction anaphylactique ou grave immédiate au vaccin

Les effets indésirables bénins sont une rougeur, une augmentation de volume et une douleur au niveau du site d'injection.

Plus d'information

Ce qui suit sont des ressources en anglais qui peuvent être utiles. S'il vous plaît noter que LE MANUEL n'est pas responsable du contenu de ces ressources.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les
Testez vos connaissances
Variole
En raison de la vaccination mondiale, quelle est l’origine la plus probable de la menace actuelle d’une épidémie de variole ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE