Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Vaccin contre le papillomavirus humain (HPV)

Par

Margot L. Savoy

, MD, MPH,

  • Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

L'infection par le papillomavirus humain (HPV) est la maladie sexuellement transmissible la plus fréquente. L'HPV peut causer des verrues cutanées, des verrues génitales, ou certains cancers, selon le type d'HPV. Les vaccins sont disponibles pour protéger contre de nombreuses souches de HPV qui peuvent causer des verrues et cancer génitaux. Cependant, le vaccin contre le HPV n'élimine pas la nécessité de poursuivre le dépistage par le test de Papanicolaou (Pap); environ 30% des cancers du col utérin sont causés par des types de HPV non inclus dans le vaccin.

Préparations

Trois vaccins protègent contre le HPV:

  • Un vaccin 9-valent qui protège contre les types 6 et 11 du HPV (qui causent > 90% des verrues génitales visibles), les types 16 et 18 (qui causent la plupart des cancers du col de l'utérus) et les types 31, 33, 45, 52 et 58

  • Un vaccin quadrivalent (HPV4) qui protège contre les types 6, 11, 16 et 18

  • Un vaccin bivalent (HPV2) qui protège contre les types 16 et 18

Seul le vaccin 9-valent est maintenant disponible aux États-Unis.

La technologie de l'ADN recombinant est utilisée pour préparer les vaccins anti-HPV à partir de la protéine majeure de la capside (L1) de l'HPV. Les protéines L1 s'auto-assemblent en particules pseudo-virales non infectieuses, non oncogènes.

Indications

Le vaccin contre le HPV fait partie des vaccinations systématiques des enfants ( Calendrier vaccinal recommandé de 7 à 18 ans). L'indication approuvée par la FDA pour le vaccin 9-valent a récemment été étendue aux adultes âgés de 27 à 45 ans pour la prévention de certains cancers et maladies liés au HPV; les recommandations actuelles du Advisory Committee on Immunization Practices sont les suivantes

  • Pour les sujet de sexe masculin et féminin jusqu'à l'âge de 26 ans: le vaccin contre le HPV est recommandé à l'âge de 11 ou 12 ans (on peut commencer à l'âge de 9 ans) et chez les patients non vaccinés ou insuffisamment vaccinés jusqu'à l'âge de 26 ans.

  • Pour les adultes de 27 à 45 ans: les médecins doivent s'engager dans une discussion partagée avec les patients afin de déterminer s'ils doivent être vaccinés.

En alternative (en dehors des États-Unis) ce qui suit peut être utilisé:

  • HPV4 ou HPV2 pour les femmes

  • VPH4 pour les hommes, y compris ceux qui ont des relations homosexuelles

Contre-indications et précautions

Les contre-indications du vaccin HPV comprennent

  • Une réaction allergique grave (p. ex., anaphylaxie) après la dose précédente ou à un composant du vaccin

  • La grossesse

Bien que les vaccins contre le HPV ne soient pas recommandés chez les femmes enceintes, les tests de grossesse ne sont pas nécessaires avant la vaccination. Si une grossesse est diagnostiquée après que la série de vaccination aura été lancée, aucune intervention n'est nécessaire, mais les doses restantes de la série doivent être retardées jusqu'à ce que la grossesse soit terminée.

La principale précaution à prendre avec le vaccin HPV est

  • Maladie aiguë modérée ou sévère avec ou sans fièvre (la vaccination est reportée jusqu'à ce que la maladie guérisse)

Dose et administration

La dose de vaccin anti-HPV est de 0,5 mL IM, administrée en série de 3 ou 2 doses, en fonction de l'âge au moment de la vaccination initiale contre le HPV.

  • Dose initiale entre 9 et 14 ans: une série de 2 doses est administrée à 0 et 6 à 12 mois. L'intervalle minimum entre les doses est de 5 mois. Si une dose est administrée trop tôt (avant < 5 mois); la dose doit être répétée ≥ 12 semaines après la dose invalide et ≥ 5 mois après la première dose.

  • Dose initiale à un âge ≥ 15 ans: une série de 3 doses est administrée à 0, 1 à 2 mois et à 6 mois. Les intervalles minimaux sont de 4 semaines entre la 1ère et la 2e dose, de 12 semaines entre la 2e et la 3e dose et de 5 mois entre la 1ère et la 3e dose.

Effets indésirables

Aucun effet indésirable sérieux n'a été rapporté.

Les effets bénins sont une rougeur, une augmentation de volume et une douleur au niveau du site d'injection.

Plus d'information

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE