Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Syndrome de douleur myofasciale

Par

Gary D. Klasser

, DMD, Louisiana State University School of Dentistry

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Un syndrome de douleur myofasciale (précédemment connu sous le nom de syndrome de douleur et de dysfonctionnement myofascial) peut être observé avec une articulation temporomandibulaire normale. Il est provoqué par une tension musculaire, une fatigue ou (rarement) des spasmes des muscles masticateurs. On compte parmi les symptômes une douleur et une sensibilité autour de l'appareil de mastication ou à d'autres endroits de la tête et du cou et, souvent, des troubles de la mobilité de la mâchoire. Le diagnostic repose sur l'anamnèse et l'examen clinique. Le traitement conservateur, dont les antalgiques, la relaxation musculaire, la modification du comportement parafonctionnel (p. ex., serrement et grincement des dents) ainsi que l'utilisation d'appareils oraux est habituellement efficace.

Cette pathologie est l'affection la plus courante de la région temporomandibulaire. Il est plus fréquent chez la femme et présente une distribution bimodale vers 20 ans et autour de la ménopause Ménopause La ménopause est la cessation physiologique ou iatrogène des menstruations (aménorrhée) due à la diminution de la fonction ovarienne. Les manifestations peuvent comprendre des bouffées de chaleur... en apprendre davantage .

Au niveau du muscle affecté, la douleur et les points gâchette (cause de la douleur projetée) peuvent résulter d'un comportement parafonctionnel tel qu'un bruxisme Bruxisme Le bruxisme est décrit comme le serrement ou le grincement des dents. Le bruxisme peut abraser et finalement user l'émail et la dentine des couronnes dentaires, léser les couronnes dentaires... en apprendre davantage (serrement ou grincement des dents), qui est considéré être composé de deux entités distinctes: le sommeil et le bruxisme éveillé, chacun ayant des étiologies différentes.

Le syndrome de douleur myofasciale n'est pas limité aux muscles masticateurs. Il peut être observé n'importe où dans le corps, impliquant le plus souvent les muscles du cou, des épaules et du dos.

Symptomatologie du syndrome de douleur myofasciale

Les symptômes comprennent douleur et sensibilité à la palpation des muscles masticateurs et souvent douleur et limitation de l'ouverture de la bouche. Le bruxisme Bruxisme Le bruxisme est décrit comme le serrement ou le grincement des dents. Le bruxisme peut abraser et finalement user l'émail et la dentine des couronnes dentaires, léser les couronnes dentaires... en apprendre davantage au cours du sommeil et les troubles de la respiration nocturne Apnée obstructive du sommeil L'apnée obstructive du sommeil consiste en des épisodes de fermeture partielle et/ou complète des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil, provoquant l'interruption de la respiration... en apprendre davantage (comme l'apnée obstructive du sommeil et un syndrome de résistance des voies respiratoires supérieures) peuvent induire des céphalées qui sont plus sévères au réveil et diminuent progressivement pendant la journée. De telles douleurs doivent être distinguées de l'artérite à cellules géantes Artérite à cellules géantes L'artérite à cellules géantes touche principalement l'aorte thoracique, ses premières branches à destinée cervicale et les branches extracrâniennes des artères carotides. Des signes de la pseudo-polyarthrite... en apprendre davantage . Les symptômes diurnes, notamment une fatigue des muscles de la mâchoire, des douleurs de la mâchoire et des céphalées, habituellement s'aggravent lorsque le comportement parafonctionnel persiste pendant la journée.

La mandibule dévie quand le patient ouvre la bouche, mais généralement pas de manière brutale ou toujours au même degré d'ouverture buccale, ainsi que cela se produit lors du déplacement de l'articulation temporomandibulaire interne Anomalie de l'articulation temporomandibulaire interne La forme la plus fréquente de trouble interne de l'articulation temporomandibulaire est un déplacement antérieur du disque articulaire par rapport au condyle. Souvent, des douleurs articulaires... en apprendre davantage . En exerçant une légère pression sur les dents antérieures inférieures, l'examinateur peut étirer les muscles impliqués et ainsi aider le patient à ouvrir la bouche de 1 à 3 mm au-delà de l'ouverture maximale sans assistance.

Diagnostic du syndrome de douleur myofasciale

  • Bilan clinique

  • Parfois polysomnographie

Une polysomnographie doit être pratiquée si l'on suspecte des troubles respiratoires du sommeil.

Références pour le diagnostic

  • Schiffman E, Ohrbach R, Truelove E, et al: Diagnostic criteria for temporomandibular disorders (DC/TMD) for clinical and research applications: Recommendations of the International RDC/TMD Consortium Network and Orofacial Pain Special Interest Group. J Oral Facial Pain Headache 28(1):6-27, 2014. doi: 10.11607/jop.1151.

  • Peck C, Goulet JP, Lobbezoo F, et al: Expanding the taxonomy of the diagnostic criteria for temporomandibular disorders (DC/TMD). J Oral Rehabil 41(1):2-23, 2014. doi: 10.1111/joor.12132.

Traitement du syndrome de douleur myofasciale

  • Antalgiques moyens

  • Appareillages oraux

  • On peut envisager un anxiolytique au coucher

  • Envisager une kinésithérapie

Un appareil buccal d'un dentiste peut empêcher les dents de se toucher et ainsi réduire les lésions causées par le bruxisme Bruxisme Le bruxisme est décrit comme le serrement ou le grincement des dents. Le bruxisme peut abraser et finalement user l'émail et la dentine des couronnes dentaires, léser les couronnes dentaires... en apprendre davantage . Des protège-dents moulables à chaud (bouillir et mordre) en vente libre sont disponibles dans de nombreux magasins d'articles de sport ou de pharmacies; cependant, ces types de dispositifs doivent être utilisés brièvement et seulement comme des outils de diagnostic à court terme. Puisque ces protège-dents peuvent provoquer des mouvements dentaires non désirés ou créer une augmentation paradoxale de l'activité musculaire, les appareils buccaux doivent idéalement être fabriqués, ajustés et ajustés par un dentiste.

De faibles doses d'une benzodiazépine au coucher sont souvent efficaces pour les exacerbations aiguës et soulagement temporaire des symptômes; cependant, en cas de troubles du sommeil associés Apnée obstructive du sommeil L'apnée obstructive du sommeil consiste en des épisodes de fermeture partielle et/ou complète des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil, provoquant l'interruption de la respiration... en apprendre davantage , tels qu'une apnée du sommeil, les anxiolytiques et les relaxants musculaires doivent être utilisés avec prudence, car ils peuvent aggraver ces pathologies. Des antalgiques légers, tels que les AINS ou le paracétamol sont indiqués, seuls ou en association. La cyclobenzaprine permet de faciliter la relaxation des muscles chez certains individus. Puisque le trouble est chronique, les opiacés ne doivent pas être utilisés, sauf peut-être lors des aggravations aiguës. Dans certains cas de douleur chronique, les antidépresseurs sont utiles sous surveillance médicale.

Le patient doit apprendre à arrêter le comportement parafonctionnel (p. ex., serrer la mâchoire, grincer des dents) lorsqu'il est éveillé. On doit éviter les aliments durs et les chewing-gums. La kinésithérapie, le biofeedback favorisant la relaxation et l'aide psychologique apportent un bénéfice à certains patients. Les modalités physiothérapiques comprennent la stimulation électrique transcutanée Stimulation électrique Le traitement de la douleur et de l'inflammation vise à faciliter le mouvement et à améliorer la coordination des muscles et des articulations. Les traitements non médicamenteux comprennent... en apprendre davantage et des techniques de "vaporisation et étirement", lors desquels la mâchoire est forcée à s’ouvrir après que la zone douloureuse ait été refroidie avec de la glace ou vaporisée avec un réfrigérant cutané, tel que le chlorure d’éthyle. La toxine botulique peut être utilisée avec succès pour soulager les spasmes musculaires. Même non traités, la plupart des patients, n'ont plus de symptômes significatifs dans les 2 à 3 ans.

Points clés du syndrome de douleur myofasciale

  • Le syndrome de douleur myofasciale est une cause plus fréquente de douleur de l'articulation temporomandibulaire qu'une d'anomalie de cette dernière.

  • La tension, la fatigue et (rarement) les spasmes des muscles masticateurs peuvent résulter d'un comportement parafonctionnel (p. ex., bruxisme).

  • Les patients présentent des douleurs au niveau des muscles masticateurs, une limitation douloureuse de l'ouverture de la bouche et parfois des céphalées.

  • L'utilisation au coucher de dispositifs oraux et d'une benzodiazépine peut être utile, ainsi que des antalgiques non opiacés.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
AMRIX
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Testez vos connaissances

Caries
Parmi les boissons suivantes, laquelle favorise la décalcification d’une dent parce qu’elle réduit le pH de la bouche ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE