Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Folliculite

Par

A. Damian Dhar

, MD, JD, North Atlanta Dermatology

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La folliculite est une infection des follicules pileux profonds ou superficiels. Le diagnostic est clinique. Le traitement repose sur la clindamycine topique.

L'étiologie de la folliculite est souvent peu claire, mais il est reconnu que la transpiration, les traumatismes, la friction et l'occlusion de la peau potentialisent l'infection. Le pathogène peut être bactérien, fongique, viral ou parasitaire. La folliculite bactérienne est généralement causée par Staphylococcus aureus, mais occasionnellement par Pseudomonas aeruginosa (folliculite des bains chauds), d'autres microrganismes ont été rapportés. La folliculite des bains chauds est due à un traitement chimique inadéquat de l'eau. L'acné est une forme non infectieuse de folliculite.

Les symptômes sont une douleur modérée, un prurit ou une irritation. Les signes de folliculite sont une pustule superficielle ou un nodule inflammatoire entourant un follicule pileux. Les poils infectés tombent ou peuvent être enlevés par le patient facilement, mais de nouvelles papules tendent à apparaître. La croissance de poils raides à travers la peau peut entraîner une irritation chronique a minima ou une inflammation qui peuvent ressembler à la folliculite infectieuse (pseudo-folliculite de la barbe).

Diagnostic

  • Bilan clinique

Le signe cutané principal dans la folliculite est une pustule et une inflammation périfolliculaire.

Les examens microbiologiques ne sont pas indiqués en routine.

Traitement

  • Clindamycine gel ou lotion à 1%

Comme la majorité des folliculites est due à S. aureus, une lotion ou un gel à la clindamycine à 1% peut être appliquée sur les lésions 2 fois/jour pendant 7 à 10 jours. Comme alternative, un lavage au peroxyde de benzoyle à 5% peut être réalisé lors de la douche pendant 5 à 7 jours. L'atteinte cutanée extensive peut justifier un traitement systémique (p. ex., céfalexine 250 à 500 mg par voie orale 3 fois/jour à 4 fois/jour pendant 10 jours). Si ce traitement ne permet pas la guérison, les pustules sont prélevées pour l'examen microbiologique direct avec coloration de Gram et mises en culture en vue d'éliminer l'étiologie due à une infection Gram négative ou à S. aureus résistant à la méthicilline (SARM), un écouvillonnage des narines peut être pratiqué à la recherche d'un portage nasal staphylococcique. Un montage humide sous hydroxyde de potassium peut être appliqué sur un prélèvement de poils pour éliminer une folliculite fongique.

La folliculite des bains chauds guérit habituellement sans traitement. Cependant, la chloration adéquate du bain chaud est nécessaire pour éviter les récidives et l'infection d'autres personnes.

Points clés

  • La folliculite peut être causée par divers agents pathogènes et est potentialisée par la transpiration, le traumatisme, la friction et l'occlusion de la peau.

  • La folliculite bactérienne est habituellement provoquée par Staphylococcus aureus, mais parfois par le Pseudomonas aeruginosa (folliculite des bains chauds).

  • Traiter la folliculite staphylococcique par la lotion ou le gel de clindamycine 1%.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE