Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Paronychie chronique

Par

Chris G. Adigun

, MD, Dermatology & Laser Center of Chapel Hill

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La paronychie chronique est une inflammation du pli unguéal récidivante ou permanente, généralement au niveau des doigts.

La paronychie chronique est un trouble inflammatoire de la peau du pli de l'ongle. La paronychie chronique apparaît le plus souvent chez le sujet dont les mains sont humides de façon chronique (p. ex., employés chargés du lavage de la vaisselle, barmen, femmes de ménage), en particulier en cas d'eczéma des mains, chez le diabétique ou en cas de dépression immunitaire. Candida est souvent présent, mais son rôle dans l'étiologie n'est pas clair; l'éradication fongique ne guérit pas toujours le trouble. La maladie peut être une dermatite irritative associée à une colonisation fongique secondaire.

Le pli de l'ongle peut être rouge et douloureux avec des épisodes d'inflammation répétés et il devient souvent fibrotique. Contrairement à la paronychie aiguë, il n'y a presque jamais d'accumulation de pus. On observe souvent une perte notable de la cuticule et un décollement du pli unguéal du plat de l'ongle. Cette séparation laisse un espace qui permet l'entrée d'irritants et de microrganismes. L'ongle peut devenir dystrophique à long terme.

Le diagnostic de paronychie chronique est clinique.

Manifestations de la paronychie chronique

Traitement

  • Éviter les irritants et l'exposition excessive à l'eau

  • Corticostéroïdes ou tacrolimus topiques

  • Parfois, corticostéroïdes et médicaments antifongiques intralésionnels

  • En cas de maladie grave ou réfractaire, la chirurgie

Éviter les irritants et une exposition excessive à l'eau permet de réformer la cuticule et de fermer l'espace entre le pli de l'ongle et la plaque de l'ongle. Des gants ou des crèmes de protection sont utilisés si un contact avec l'eau est nécessaire.

Les médicaments topiques permettant d'apporter une amélioration comprennent les corticostéroïdes et le tacrolimus à 0,1% (un inhibiteur de la calcineurine). Les injections intralésionnelles de corticostéroïdes dans le pli proximal hypertrophique de l'ongle peuvent accélérer l'amélioration. Les traitements antimycosiques ne sont ajoutés à la thérapie que si la colonisation fongique est préoccupante.

Les cas graves ou réfractaires peuvent nécessiter une intervention chirurgicale (1).

En l'absence de réponse au traitement et si un seul doigt est affecté un carcinome malpighien doit être évoqué et une biopsie effectuée.

Références pour le traitement

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
PROGRAF
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE